Home

Animaux < Reptiles < Serpents < Vipère à cornes . Cerastes cerastes

Vipère à cornes

Bien enfouie dans le désert, ne laissant dépasser que ses yeux, la vipère à cornes (Cerastes cerastes) frappe à la vitesse de l’éclair les proies qui passent à sa portée. Aucun petit mammifère ne résiste à sa redoutable morsure.

Portrait de la vipère à cornes

Cette vipère doit son nom aux deux écailles dressées sur sa tête qui forment des petites cornes. Cependant, toutes les vipères à cornes n’en possèdent pas.

La vipère à cornes a une tête triangulaire très caractéristique qui se détache de son cou assez mince.
Quand elle se déplace, elle provoque un petit crissement dû à ses plaques dorsales aérodynamiques. C’est cette particularité qui lui permet de se mouvoir à reculons.
Tel le caméléon, sa « robe » imite parfaitement les nuances du sable.

Vipere à cornes

Vipère à cornes. Cerastes cerastes. © dinosoria.com

Ce mimétisme va jusqu'à la couleur de ses iris.

La longueur moyenne de cette vipère est de 60 cm.

Il existe différents modes de reptation parmi les serpents. La vipère à cornes utilise le déroulement latéral ou "side-winding". En fait, le serpent procède par une succession de "pas" sur le côté. Si l'on observe les traces d'une vipère à cornes sur le sable, on peut constater que le tracé est discontinu.

Vipere à cornes enfouie dans le sable

Vipère à cornes enfouie dans le sable. Licence

La vipère à cornes hiverne 2 à 3 mois.Elle fréquente le désert mais également les régions rocheuses du Proche-Orient et du Moyen-Orient.

Cette vipère se déplace au hasard sur de grandes étendues. Ce type de déplacement est fréquent chez les espèces déserticoles. Les déplacements semblent liés aux conditions externes. À l'approche de l'hiver, les déplacements se réduisent puis le serpent finit par passer plusieurs mois enfouis pour hiverner.

L'appareil venimeux

Les serpents sont répartis en quatre groupes selon leur denture.
La vipère à cornes possède une denture solénoglyphe. C'est le système d'injection du venin le plus élaboré.
Le crochet est une dent très longue, dont le canal d'injection est clos sur toute sa longueur.De plus, l'os maxillaire, auquel il se rattache, ainsi que sa dent de remplacement, est court et articulé à l'avant de la mâchoire.

Cerastes cerastes

Cerastes cerastes. By Joachim S.Muller

Ces dispositions permettent une injection en profondeur mais également le repliement des crochets lorsqu'ils sont au repos.

Particularités

Cette vipère meurt si la température dépasse 44°C, ce qui est le cas au Sahara. Pour survivre pendant les périodes chaudes, elle s’enfouit dans le sable ce qui lui permet de maintenir sa température interne à 34°C. Elle ne laisse alors dépasser que ses yeux.

L’été, elle opte pour une vie nocturne ; par contre, dès que l’hiver arrive, elle devient diurne.
Les nomades ont peur de ce reptile. Un dromadaire succombe en quelques minutes sous sa morsure. Chez l’homme, sa morsure n’est pas forcément mortelle mais provoque en local un gonflement impressionnant voire même un œdème hémorragique.

Sédentaire l’hiver, elle peut parcourir des kilomètres chaque nuit pendant la période chaude. L’eau est une denrée rare au Sahara. Le reptile se contente souvent de l’eau contenue dans le corps de ses proies.

Classification : Animalia. Vertebrata. Reptilia. Squamata. Serpentes. Viperidae. Viperinae. Cerastes

V.Battaglia (05.2004) M.à.J 09.05.2005

Les vipères . Vipère du désert de Namib

Bibiographie

Grand guide encyclopédique des serpents Editions Artemis
Guide des serpents U.Gruber Delachaux et Niestlé
Ces étranges animaux venus de la Préhistoire Editions Atlas

< Serpents