Home

Animaux < Reptiles < Serpents < Vipère de Péringuey. Bitis peringueyi

Vipère du désert du Namib

Bitis peringueyi est une vipère appelée communément vipère du désert de Namibie ou vipère de Péringuey.
C’est un serpent venimeux qui évolue dans les milieux désertiques de Namibie et d’Angola.

Portrait de la vipère de Péringuey

Bitis peringueyi mesure entre 20 et 30 cm de long. Sa robe se fond admirablement avec l’environnement sableux. Elle est de couleur orangée avec des petites taches plus sombres. Le bout de la queue est plus foncé.

Vipere du desert de Namib

Bitis peringueyi. © dinosoria.com

Les facultés d’adaptation des vipères sont l’une des clefs de leur réussite. Certaines espèces ont appris à vivre dans les milieux les plus inhospitaliers, comme le désert de Namib, situé sur la côte Sud-ouest de l’Afrique.

Bitis peringueyi

Bitis peringueyi est une vipère déserticole. © dinosoria.com

Dans les déserts, la sécheresse paraît incompatible avec toute forme de vie. Mais, dans le désert de Namib, les vents de l’Atlantique Sud apportent un peu d’humidité.
Ces quelques gouttes d’eau permettent à la faune de survivre.

Mode de vie

Chaque matin, la vipère de Péringuey recueille la rosée sur ses écailles. Pour survivre, il faut se nourrir. Mais, tous les animaux qui peuplent ce désert se cachent la journée pour échapper à la chaleur.
Bitis peringueyi n’échappe pas à cette règle et n’est vraiment active qu’au crépuscule et la nuit.

Bitis peringueyi

Bitis peringueyi est peu active la journée à cause de la chaleur. © dinosoria.com

Il lui faut moins d’une minute pour s’ensabler en ne laissant dépasser que ses yeux qui sont situés très haut sur le sommet de sa tête courte.

vipère de Péringuey en fouie dans le sable

Vipère de Péringuey enfouie dans le sable. © dinosoria.com

L’autre défi pour tout animal vivant dans ce désert est de se déplacer sur le sable brûlant. Ce dernier peut atteindre une température de 50°C.

Comme la vipère à cornes (Cerastes cerastes), la vipère de Péringuey pratique le déroulement latéral (ou side-winding)  pour se déplacer.

Vipère de Péringuey

Déroulement latéral pour se déplacer sur le sable brûlant. © dinosoria.com

Ce mode de reptation laisse sur le sable des traces discontinues. Le serpent lève la tête ainsi qu’une boucle de son corps, et reprend contact avec le sol, en même temps, une autre boucle se forme et ainsi de suite.
La vipère procède donc par une succession de mouvement sur le côté. A aucun moment, l’ensemble de son corps ne porte sur le sol.

Quand elle se déplace, la vipère du désert du Namib semble rouler sur le côté.

Bitis peringueyi

La robe de la vipère du désert de Namib se fond avec le sol sablonneux. © dinosoria.com

Sa technique de chasse préférée est l’embuscade. Elle reste patiemment enfouie et quand une proie passe à sa portée, elle jaillit tel un diable pour mordre vigoureusement la proie.
Son venin, très toxique, tue la victime en quelques minutes.

Vipere du desert de Namib qui mord une proie

Vipére du désert de Namib qui mord une proie. © dinosoria.com

C’est une vipère solitaire qui ne rencontre ses congénères que pour s’accoupler. La femelle est vivipare c’est-à-dire que les serpenteaux naissent bien formés.
Dès leur naissance, ils sont venimeux et chassent des insectes. Les adultes chassent les lézards et les insectes.

La vipère du désert du Namib et l’homme

Potentiellement dangereuse pour l’homme, cette vipère vit heureusement dans un environnement inhospitalier pour nous.
Bien qu’elle soit très venimeuse, elle fait peu de victimes humaines car elle ne quitte jamais les zones désertiques.

Sa morsure nécessite l’injection d’un sérum antivenimeux.

Classification : Animalia. Vertebrata. Reptilia. Squamata. Serpentes. Viperidae. Bitis

V.Battaglia (31.08.2009)

Les Vipéres (Présentation, caractéristiques) . Vipère à cornes

Références

Grand guide encyclopédique des serpents Editions Artemis . Guide des serpents U.Gruber Delachaux et Niestlé

< Serpents