Home

Animaux < Insectes < Bombyx mori

Bombyx du mûrier

Ver à soie

Trois espèces de papillons de la famille des Saturnidés sont élevées en captivité : le bombyx du mûrier, communément appelé ver à soie, le bombyx chinois et le bombyx japonais.
Le bombyx du mûrier (Bombyx mori) est un animal dont l’existence est totalement artificielle.
C’est l’animal domestiqué par excellence. Le jour où la soie naturelle n’intéressera plus l’homme, le ver à soie disparaîtra en quelques jours.
Le ver à soie est originaire de Chine. Bombyx mori fait parti de l’ordre des Lepidoptera et de la famille des Bombycidae qui regroupe environ 100 espèces.

5 000 d’exploitation du ver à soie

L’industrie de la soie est née en Chine 2 700 ans avant notre ère avec l’élevage des premières chenilles du bombyx du mûrier.
La technique d’élevage était tenue secrète et le commerce des œufs était puni de mort.

Oeufs vers à soie

Oeufs bombyx du mûrier. By dvd3141

Il est vrai que la soie était un produit de luxe d’une grande valeur. En Chine ou en Corée, les chenilles sont toujours très appréciées comme met culinaire.

Bombyx du murier en sauce

Chrysalides de Bombyx mori en sauce. By Peter Garnhum

C’est donc en fraude que plusieurs œufs et des graines de mûrier parvinrent en 555 à Constantinople.
C’est à partir de là que l’Europe se dota de sa propre industrie.

Louis XI développa la sériciculture française au 15e siècle. Les fermes d’élevage, appelées magnaneries, fleurirent dans la région lyonnaise jusqu’au 19e siècle.
Malheureusement, les élevages furent décimés par la maladie du ver à soie.

Usine de vers à soie

Industrie du ver à soie. By kathrynaaker

Louis Pasteur fit des recherches sur les principales maladies qui affectent le ver à soie : la muscardine, la pébrine, la flacherie.
Grâce à lui, aujourd’hui, les graines (œufs) mises à l’incubation sont saines de toutes maladies, y compris héréditaires.

Dans les années 30, les textiles synthétiques imposèrent à cette industrie traditionnelle une dure concurrence.
Malgré tout, l’industrie du ver à soie se porte bien, notamment en Asie.

Filer de la soie

La plupart des chenilles peuvent produire et filer de la soie. Leurs glandes séricigènes sécrètent un liquide, qui expulsé par une filière située sous la tête, durcit au contact de l’air. Il se forme un fil de soie, souple, résistant et fortement adhésif.

Ver à soie

Elevage des vers à soie. By Wm Jas

La soie du Bombyx mori est particulièrement appréciée car d’une grande qualité.

Portrait du ver à soie

Avec ses 3 mm de long à l’éclosion, la larve du bombyx du mûrier est notre plus petit animal domestique.
D’une voracité impressionnante, cette minuscule chenille multiplie son poids en un mois par 9 000 pour atteindre 8 à 9 cm de long.
La minuscule chenille poilue ne cesse de grandir pendant 42 jours en effectuant quatre mues.

Bombyx mori

Bombyx mori. By Juan Manuel Vivancos

Gourmande de feuilles de mûrier que l’homme met à sa disposition, elle ne s’arrête de manger que lorsqu’elle atteint la taille de 5 à 9 cm.

Ver à soie

By Alberto

La chenille s’isole alors dans un coin tranquille et commence à s’enrouler dans son cocon. Elle met environ 3 jours à faire son cocon. Ce cocon, d’un blanc jaune brillant, est fait d’un long fil de soie brute de plusieurs centaines de mètres que la chenille secrète par une ouverture située au-dessous de la bouche.

La chenille va mettre 3 jours pour se transformer en chrysalide.

Bombyx mori

Bombyx mori. By Gianluigi Bertin

Après environ 2 semaines, le papillon est formé et peut sortir. Mais, l’homme ne lui en laisse pas la possibilité. En effet, en fin de développement, les cocons sont ébouillantés afin de tuer le futur papillon dont la sortie romprait la continuité du fil de soie.

Seuls des papillons soigneusement sélectionnés peuvent sortir avec comme seul objectif la reproduction.
Le papillon adulte est blanc. Dès leur sortie, mâles et femelles s’accouplent.

Papillon Bombyx mori

Papillon Bombyx mori. By DavidHT

On sépare alors les femelles que l’on dépose sur des morceaux de toile afin que la ponte commence.
Cette ponte peut comporter jusqu’à 400 œufs également appelés graines.
Les œufs sont ainsi conservés pour le futur élevage. Les œufs doivent être maintenus, pendant l’incubation, à une température constante de 21 à 23°C.

C’est donc à partir du cocon que l’on peut fabriquer la soie. Il faut environ 11 kg de cocons frais pour obtenir 1 kg de soie filée.

Classification: Animalia. Arthropoda. Insecta. Lepidoptera. Bombycidae. Bombyx

V.Battaglia (19.06.2007). M.à.J 07.2013

Le papillon

Références

Insectes, araignées et autre arthropodes terrestres, George McGavin. Editions Bordas. La plus belle histoire des animaux, Editions Seuil. Insectes, éditions Proxima. Le Papillon, Collection Marshall Cavendish

< Insectes