Home
Animaux < Insectes < Ver luisant

Ver luisant

Qui n’a pas été intrigué, par une belle nuit d’été, par ces signaux lumineux perçant l’obscurité ? Communément appelé, ver luisant (glow worm), le lampyre n'est pas un ver, mais un coléoptère dont la femelle, incapable de voler, émet des signaux lumineux pour signaler sa présence au mâle.

Dans l'hémisphère nord, Lampyris noctiluca est l'espèce la plus commune, et sa larve ressemble beaucoup à la femelle. C'est du reste cette apparence qui a valu à l'insecte le non familier de ver luisant.

Portrait du ver luisant

Comment les malheureuses femelles lampyres au corps mou et annelé, couleur de terre, condamnées à se traîner sur le sol, peuvent-elles signaler leur présence aux mâles ailés qui tournent en vrombissant dans l'air chaud de l'été, quand vient le crépuscule ?

Vers luisants

Vers luisants dans la nuit. By Captain Simmon's mandolin

Eh bien ! Si la nature les a privées d'ailes, elle leur a donné, en compensation, un cadeau royal : des organes lumineux constitués par des glandes minuscules produisant de la luciférine (substance chimique émettant de la lumière), et situés sous les derniers segments de l'abdomen.

Ver luisant

Lampryx noctiluca femelle. By Wofl

Grâce aux lueurs vertes que les femelles émettent, les mâles interrompent leur ballet aérien pour venir les rejoindre et s'accoupler avec elles. Le dimorphisme est rarement aussi marqué chez les coléoptères.

Lampyris noctiluca

Femelle Lampyris noctiluca. By timo w2s

Naturellement, cette source lumineuse est aussi un danger pour les femelles lampyres, car elle trahit leur présence à des prédateurs comme les oiseaux, les crapauds ou les grenouilles.
II existe environ 2000 espèces de Lampyridés, dont la plupart sont des insectes tropicaux de petite taille.

Le Lampryx noctiluca femelle mesure 13 à 20 mm et le mâle environ 10 mm.

Cycle biologique

Les œufs sont pondus sur la végétation. La métamorphose est complète. Chez les insectes à métamorphose complète, les larves ont un aspect très différent de celui des adultes. Par exemple, la larve des mouches est l’asticot.

Ver luisant

Zoom sur un vert luisant . By Mariotto 52

Dans ce type de cycle biologique, les larves mangent sans arrêt et muent plusieurs fois avant la dernière mue larvaire.
Puis, elles cessent de s’alimenter et cherchent un site pour effectuer leur nymphose.

Chez la nymphe, le tissu larvaire se réorganise pour donner un adulte.

Ver luisant

Un ver luisant au microscope avec lumière ultraviolette . By Grey Area

La larve des lampyres est agile et active. Elle se nourrit principalement d'escargots et de limaces Pour réduire à sa merci des proies d'une taille souvent bien supérieure à la sienne, elle les mord en leur injectant un liquide paralysant.

Larve ver luisant

Larve de lampyris noctiluca. By J. Coelho

Le stade larvaire dure 6 mois et se déroule principalement sous terre.

D'autres lampyres: Luciole

La luciole est également un coléoptère lampyridé comme le ver luisant. Mais, les deux sexes sont ailés et lumineux.
Les lucioles sont essentiellement nocturnes. Au Canada, on les appelle mouches à feu.

Chaque luciole possède son propre code lumineux qui le distingue des autres.

Luciole  Photinus pyralis

Luciole mâle Photinus pyralis. By art farmer

Les éclairs lumineux font partie d’un système de communication très complexe. Pour tromper un mâle, vous pouvez utiliser une lampe de poche. Il vous faut tout d’abord observer le délai et le rythme.
Si vous réussissez à lui répondre en copiant le même rythme et dans le délai correct, vous le verrez arriver.

Classification: Arthropoda. Insecta. Coleoptera. Lampyridae. Lampyris

V.Battaglia (22.09.2006)

Luciole . Vidéo Ver luisant

Références

George McGavin. Insectes, araignées et autres arthropodes. Bordas 2000
La grande encyclopédie des insectes. Gründ 1991

< Insectes. Invertébrés