Home

Planète Terre < Astronomie < Planètes du système solaire < Vénus

Vénus

Vénus est le troisième objet le plus brillant dans le ciel nocturne (le Soleil et la Lune sont plus lumineux).
Première « étoile » qui s’allume le soir et dernière qui s’éteint le matin, elle est très populaire sous le nom d’étoile du Berger.

L'orbite de Vénus est plus proche du Soleil que celle de la Terre. Elle semble proche du Soleil lorsqu'on la regarde depuis la Terre. Vénus est donc plus visible au lever et coucher du Soleil.

Sa luminosité fait que la planète était déjà connue des civilisations anciennes, par exemple des Chinois, des Mésopotamiens et des Babyloniens.

L'orbite

De longues séries d’observations au radar ont montré que Vénus tourne sur elle-même en 243 jours, en sens inverse des autres planètes. La rotation de Vénus est donc rétrograde.

Venus

Vénus © Nasa

Cette particularité, conjuguée à la période de révolution de Vénus autour du Soleil (224,7 j), vaut au jour solaire vénusien d’avoir une durée de 117 jours terrestres.

La surface

La surface vénusienne a été cartographiée en détail par la sonde spatiale Magellan, révélant une surface complexe, et dépeignant Vénus comme un monde d'extrêmes.

volcan Sif Mons sur Venus

Image du volcan Sif Mons (2 000 m d'altitude), situé à la surface de Vénus, établie à partir de données recueillies par l'altimètre radar de la sonde Magellan. © NASA

85% de la surface est constituée de plaines volcaniques. Les volcans se comptent par dizaines de milliers.
Deux grands plateaux ayant les dimensions de continents terrestres, Aphrodite Terra et Ishtar Terra, dominent les plaines. Sur le second se trouve, à l’est, le plus haut sommet de Vénus, le mont Maxwell (11 800 m).

Sol de Venus

Image radar de la surface de la planète Vénus prise par la sonde spatiale Magellan en 1992.© NASA

L’une des principales surprises a été la découverte de très nombreuses structures volcaniques et de coulées de lave en de nombreuses régions. Dans les plaines, des groupes d’édifices volcaniques ont été mis en évidence ainsi que des zones fracturées, témoins d’une déformation importante de la surface sous les contraintes tectoniques.

Un champ magnétique faible

Si Vénus possède un champ magnétique, ce dernier est très faible. Au vu de la vitesse de rotation très lente de Vénus (243 jours), ceci est prévisible. La vitesse de rotation est trop faible pour produire un champ magnétique dans le noyau métallique de la planète.

Comparatif Vénus-Terre

Comparatif Vénus-Terre. Montage effectué à partir de deux photos de la Nasa

L’atmosphère

Vénus est enveloppée complètement et en permanence d’une épaisse atmosphère nuageuse, à base de gaz carbonique (96,5 %) et d’azote (3,5 %). Les nuages s’étendent entre 50 et 70 km d’altitude.

Venus

Venus © NASA

Par opposition, la quantité de dioxyde de carbone dans l'atmosphère terrestre n'est que de 0,035 %. Vénus possède 260 000 fois plus de dioxyde de carbone que la Terre.

Les sondes Venera ont également enregistré une température surprenante de 740 K (467° C).

Differents aspects de Venus

Différents aspects de Vénus. © NASA

En fait, Vénus est la planète la plus chaude du système solaire. Même Mercure, plus proche du Soleil, est plus froide.

V.Battaglia (05.04.2005) M.à.J 04.2007

Photos de Venus

Références

Astronomie, Hachette 2001
L’Astronomie, éditions De La Martinière 2002
Au coeur des étoiles et galaxies. Hachette 2004
Site de la NASA

< Planètes du système solaire