Home

Animaux < Reptiles < Lézards < Varan émeraude . Varanus prasinus

Varan émeraude

Le varan émeraude (Varanus prasinus) est probablement le plus beau varan bien qu’il ne soit pas très connu du grand public.
Ce varan est originaire de Nouvelle-Guinée et c’est l’une des rares espèces du genre Varanus qui peut être élevée en terrarium.
Bien sûr, la maintenance d’un varan émeraude réclame une certaine expérience et surtout un vaste espace disponible.

Portrait du varan émeraude

Ce varan mesure, queue comprise,  jusqu’à 1 m de long. Son nom commun provient de la couleur de sa robe d’un très beau vert-bleu ou vert-jaune. L’ensemble, et surtout en pleine lumière, fait apparaître un superbe reptile couleur émeraude. Quelques lignes noires rehaussent la couleur de sa robe dorsale.

Varanus prasinus

Varanus prasinus a besoin de calme en captivité. By Wallyg

Il possède une longue queue préhensile qui mesure jusqu’à deux fois la longueur du corps.

Varanus prasinus vit dans les forêts tropicales, dans les plaines humides ainsi que dans les petites îles proches de la Nouvelle-Guinée.

Varan emeraude. Varanus prasinus

Sous les UV, la robe de ce varan est magnifique. By Cairnz

Arboricole, c’est un lézard très agile qui se déplace dans les branches et qui se camoufle admirablement dans le feuillage.

Varus prasinus

Varus prasinus est friand d'insectes. By Alumroot

Omnivore, il se nourrit surtout d’insectes mais également d’invertébrés divers, d’amphibiens, de gastéropodes, d’oiseaux, de petits rongeurs et également de fruits.

Reproduction de Varanus prasinus

Les accouplements ont lieu pendant la saison des pluies. Une femelle pond en moyenne trois à huit œufs.

Varanus prasinus

La reproduction en captivité de Varanus prasinus est rare mais pas impossible. By Belgian Chocolate

Après une incubation de 160 à 180 jours, les petits naissent et sont immédiatement autonomes.
A la naissance, les bébés ne dépassent pas les 20 cm de long mais ils grandissent vite.

La maturité sexuelle est atteinte vers 24 mois.

Terrarium

Oubliez le varan de Komodo et sa célèbre agressivité. Le varan émeraude est beaucoup plus pacifique et se montre assez docile en captivité.
Par contre, il a la réputation d’être assez craintif donc nerveux.

Le seul impératif est d’éviter les manipulations excessives si vous ne voulez pas vous faire mordre ou griffer.
Mais, avec de la patience, vos varans pourront devenir assez familiers.

  • Un terrarium spacieux est indispensable : 250 x 100 x 180 pour deux individus
  • Terrarium de type tropical avec beaucoup de végétation, des branches et de multiples cachettes arboricoles
  • Terrarium bien aéré avec des parois protégées car ces varans sont d’excellents grimpeurs
  • Un grand bassin est impératif dont il faut changer l’eau régulièrement
  • Humidité : environ 80%. Pulvérisations journalières indispensables
  • Température : Jour : point chaud à 35°C et point froid à  25°-28°C. Nuit : entre 22°C et 26°C
  • Eclairage : UVB et UVA
  • Alimentation : Insectes, oiseaux, rongeurs congelés et un complément en calcium qui est indispensable
  • Reproduction : Possible mais rare en captivité

Classification :Animalia. Chordata. Reptilia. Squamata. Varanidae. Varanus

V. Battaglia (24.09.2008)

Varan de Komodo

Références

Harry W. Greene; Diet and Arboreality in the Emerald Monitor, Varanus Prasinus, With Comments on the Study of Adaptation . Field Museum of Natural  1986
Dennis King & Brian Green; Monitors: The Biology of Varanid Lizards. Krieger Publishing Company 1999

< Lézards