Home

Animaux < Reptiles < Lézards < Varan du désert . Varanus griseus

Varan du désert

Les plus grands sauriens de notre époque appartiennent à la famille des varanidés. Le varan du désert, par sa taille, 1,50 m, fait partie de ceux-là.
Le varan du désert (Varanus griseus), comme son nom l’indique, est un habitant des bordures rocheuses ou buissonneuses des régions désertiques d'Afrique du Nord et de l'Ouest de l'Asie, s’aventurant même dans les ergs.

Ce varan se nourrit surtout de petits mammifères, de lézards, de poissons de sable qui sont en fait des lézards mais également de la vipère à cornes.

Très friand d’œufs, il est capable de beaucoup d’imprudences pour en dérober. Il mange également des charognes.
Comme les serpents, il avale sa proie entière sans la mâcher.

Le varan du désert installe son terrier au milieu des rochers ou dans un trou creusé dans le sable.
Il est parfaitement adapté à la vie dans le désert. Quand il fait trop chaud, il chasse tard le soir et même en début de nuit.
Très vif et rapide, il n’hésite pas à s’éloigner de son terrier pour trouver des proies. Il les repère grâce à sa longue langue à deux fourches qui lui permet de détecter les odeurs.

Varan du désert

Varan du désert. By Buckofive

Lorsqu’il est acculé, ce varan utilise sa queue comme arme. Il la fait claquer comme un fouet et peut devenir alors très agressif.
Il gonfle son corps et son cou et attaque gueule ouverte en sifflant de façon impressionnante.

Bien que très douloureuse, sa morsure n’est pas mortelle pour l’homme. Seules ses proies naturelles sont victimes de ses terribles mâchoires.

Video Varan du désert contre une couleuvre

Dans la plupart des cas, il préfère fuir face à l’homme et court se réfugier dans une fissure du sol ou son terrier.

Cette espèce voit ses effectifs diminuer car l’homme apprécie ses œufs, sa chair et sa peau. Localement, la chair est utilisée pour la préparation de différents remèdes et sa peau sert de porte-bonheur.

Classification :Animalia. Chordata. Reptilia. Squamata. Varanidae. Varanus

V.Battaglia (24.02.2006)

Varan de Komodo . Varan malais

Référence

King, Dennis & Green, Brian. 1999. Goannas: The Biology of Varanid Lizards. University of New South Wales Press

< Lézards