Home

Tungurahua

Le Tungurahua, qui domine la ville de Baños, est l’un des volcans les plus actifs d’Equateur avec une vingtaine d’éruptions historiques.
Surnommé “le géant noir”, le Tungurahua culmine à 5 023 m d’altitude. Sa dernière éruption remonte à 2006.
Cependant, en février 2008, les villageois ont été évacués car le volcan donnait des signes d’activité.

Caractéristiques du Tungurahua

Ce volcan possède une forme conique régulière évasée par un cratère de 183 m de diamètre. Dans le cratère, de nombreuses fumerolles atteignent des températures de près de 80°C.

La structure volcanique est de type strato-volcan. Les caractéristiques du volcan indiquent que son activité est de type explosif avec des retombées de cendres et de lapilli, formation de coulées pyroclastiques et de coulées de lave.

Volcan Tungurahua

Le Tungurahua en mai 2007. By Andy Hares

Le cône volcanique, qui a grandi au sein d’une zone montagneuse de la cordillère orientale, est soumis à une forte érosion due aux torrents Chambo et Pastaza.
Cette érosion a donné naissance à de spectaculaires canyons.

Orage près du Tungurahua

Orage près du Tungurahua. By Laura Travels

Au pied du volcan, il y a de nombreuses sources thermales.

Les éruptions du Tungurahua

Les coulées pyroclastiques les plus dévastatrices ont été émises au cours des éruptions de 1773 et 1886. La fonte du petit glacier sommital déclencha la formation de coulées de boue.
De plus, l’accumulation des produits volcaniques barra les cours d’eau des vallées proches, et les lacs ainsi formés noyèrent plusieurs localités.

Photo satellite du Tungurahua

Photo satellite du Tungurahua lors de son éruption en août 2006. © Nasa

Le volcan se réveilla à nouveau en 1999 et il est resté en activité depuis, avec des périodes de repos.
La ville de Baños a été évacuée en octobre 1999. Il n’y a eu aucune victime.

Activité du Tungurahua en 2007

Activité du Tungurahua en 2007. © Patrick Taschler. Nasa

En août 2006, une éruption importante a eu lieu suivie d’une activité intermittente dans les mois qui suivirent.
Quatre personnes ont été tuées et des milliers d’autres ont dû abandonner leur maison recouverte de cendres.

Riobamba après l'éruption du Tungurahua en août 2006

Riobamba après l'éruption du Tungurahua en août 2006. By Béatrice Murch

Les volcanologues avaient averti qu’une nouvelle éruption, encore plus violente, était à craindre.
C’est en février 2008 que le volcan a commencé à cracher de la cendre et des roches incandescentes.
La colonne de cendre est montée à 5 km d’altitude. Les cendres se sont répandues sur un périmètre de 10 km.

Tungurahua en 2006

Colonne de cendre du Tungurahua vue du village Riobamba en août 2006. By Béatrice Murch

1 500 personnes qui vivent  près des flancs du volcan ont été évacuées.

Ce volcan est toujours très instable et les experts pensent qu’une autre éruption importante est à craindre dans un avenir proche.

V. Battaglia (19.08.2008)

Références et crédit photographique

Volcano: Jump Into Science (Hardcover); Ellen Prager and Nancy Woodman. National Geographic Children's Books; Library Binding 2001
Volcano; DK Publishing . 2003
Blog de Beatrice Murch qui relate l'éruption de 2006 et l'évacuation des villageois

Toutes les photos, sauf mention contraire, étaient sous Licence creative commons Attribution-Non Commercial-No Derivs 3.0 Unported au moment de la mise en ligne de ce dossier et proviennent du site FlickR

< Montagnes. Volcans