Troodon

Home

Si l'on compare son volume cérébral à sa taille, Troodon était l'un des dinosaures les plus intelligents.
Les griffes en forme de faucille de ses pieds et les trois griffes de ses mains lui permettaient de saisir ses proies.
Ses yeux particulièrement développés en faisaient un excellent chasseur de jour comme de nuit.

Morphologie de Troodon

Troodon signifie « Dent qui blesse ».

Troodon formosus, l'espèce type, a été décrite en 1856. Il vivait au Crétacé supérieur.

Les fossiles ont été découverts au Canada, aux États-Unis et au Mexique. Des fossiles, dont certains sont incertains, ont été exhumés en Tadjikistan et en Ouzbékistan (Asie).

Crâne d'un Troodon et reconstitution

Le crâne de Troodon révèle de larges orbites et un espace suffisant pour un cerveau volumineux

Pendant de nombreuses années, Troodon était surtout célèbre pour ses dents acérées aux arêtes crénelées d'où son nom de « dent qui blesse ».
Outre cette fameuse dent, il possédait des dents singulièrement variées que l'on a longtemps attribuées à d'autres dinosaures.

L'analyse de cette dentition a suggéré que ce dinosaure avait sans doute un régime alimentaire plus varié qu'on ne le pensait.

Troodon

Ce crâne montre des orbites très développées. © dinosoria.com

La taille de Troodon varie selon les zones de son aire de distribution.

Au Crétacé supérieur, il y a deux blocs continentaux dans l’hémisphère Nord. L’un comprend l’Asie et la partie ouest de l’Amérique du Nord alors que l’autre regroupe l’Europe et la partie est de l’Amérique du Nord.
Le premier bloc est appelé Asiamérique. C'est sur ce continent que vivait Troodon.

crétacé supérieur

Configuration des continents au Crétacé supérieur

Les individus qui vivaient au sud de ce continent mesuraient un peu moins de 1 mètre de haut pour environ 45 à 50 kg.
Par contre, les dents découvertes en Alaska sont nettement plus grandes. Les Troodons qui ont colonisé les zones polaires étaient deux fois plus grands.

Troodon a colonisé les régions polaires

Troodon était très abondant dans les régions polaires. Illustration © dinosoria.com

Troodon était le théropode le plus abondant dans cette zone. En parallèle, l'herbivore le plus commun était Edmontosaurus.
En 1999, on a découvert de nombreux fossiles de jeunes Edmontosaurus dans les dépôts d'Alaska. 95 % étaient des juvéniles et la grande majorité portait des traces de morsures de Troodon.

La théorie serait que, en l'absence de grands prédateurs comme les Tyrannosauridés et grâce à l'abondance des proies, le Troodon a pu non seulement survivre aux hivers glaciaux, mais également devenir plus imposant.

Alimentation

Il n'y a pas consensus sur le mode alimentaire du Troodon.

Maigre et énergique, les illustrations le montrent toujours avec une peau nue, mais il est possible qu'il ait été recouvert d'un plumage duveteux et isolant. Si Troodon chassait après le crépuscule, ce que suggère la taille de ses yeux, ses proies principales pouvaient être des mammifères presque tous nocturnes au Crétacé.
C'est du moins une théorie avancée pour les populations vivant dans le sud de l'Asiamérique.

Troodon

Illustration d'un Troodon. © dinosoria.com

Troodon est généralement considéré comme un carnivore. Cependant, une autre théorie serait que ce dinosaure était omnivore avec une alimentation principalement végétale.
Cette thése s'appuie sur l'analyse des dents et la morphologie :

  • Mains préhensiles
  • Vision stéréoscopique
  • Zones d'usure des dents

Ces caractéristiques sont communes aux primates ayant un régime alimentaire omnivore/herbivore.

Squelette d'un Troodon et reconstitution

Squelette d'un Troodon et reconstitution. © dinosoria.com

Pour la plupart des paléontologues, Troodon possédait une morphologie de prédateur carnivore :

  • Membres postérieurs longs et élancés suggérant la rapidité
  • Comme Vélociraptor, Troodon possède des griffes en forme de faucille et rétractables
  • Position des orbites orientée vers l'avant qui est une caractéristique des animaux possédant une vision binoculaire

Carnivore ou omnivore/herbivore ? Le débat reste ouvert.

Reproduction

Troodon était un parent attentif. Il prenait soin de ses petits et les protégeait. Des nids fossilisés ont été trouvés dans le Montana. Certains oeufs contenaient encore des petits. Près d'eux, gisaient des squelettes d'adultes.

Une femelle d'environ 50 kg pondait des œufs de 500 g, regroupés par deux.
Il semblerait que les œufs étaient couvés et surveillés par le mâle.

Oeufs de Troodon

Oeufs fossilisés de Troodon. By Kevmin . (CC BY-SA 3.0)

Nous ne savons pas si les jeunes restaient près du nid après l'éclosion pour bénéficier de la surveillance d'un ou plusieurs adultes ou s'ils se dispersaient aussitôt comme les jeunes crocodiles.

Classification : Animalia. Chordata. Dinosauria. Saurischia. Theropoda. Troodontidae. Troodon

V.Battaglia (11.2003. M. à. J 12.2009)

 

Liens

Description of Two Partial Troodon Braincases from the Prince Creek Formation (Upper Cretaceous), North Slope Alaska
Journal of Vertebrate Paleontology-2002. Embryos and eggs for the Cretaceous theropod dinosaur Troodon formosus
Science 19 December 2008. Avian Paternal Care Had Dinosaur Origin