Home

Triceratops

Trois cornes, mélange de buffle et de rhinocéros, plantées sur la tête. Une collerette osseuse qui ressemble à une véritable cuirasse. Tel est le portrait du Triceratops.
Avec ses 9 mètres de long, ses 3 mètres de haut et ses 6 à 8 tonnes, cet herbivore détient le record de fossiles exhumés.

 

 

Les espèces de Triceratops

Triceratops signifie "Face à trois cornes".

Triceratops horridus, l'espèce type, a été décrite en 1889. Sa taille est estimée à 9 m de long. La deuxième espèce valide est Triceratops prorsus. décrite en 1890 et découverte dans le Montana.

Tous les fossiles de Triceratops ont été mis au jour en Amérique du Nord et datés du Crétacé supérieur.

Plusieurs autres espèces ont été décrites mais, aujourd'hui, les paléontologues s'accordent à dire que ces espèces ne sont en réalité que des Triceratops horridus de sexe et d'âge différents. Les mâles auraient des crânes plus massifs et des cornes plus imposantes que les femelles.

Triceratops prorsus est pour le moment considéré comme une espèce à part entière mais il se pourrait que les différences morphologiques ne soient qu'à mettre sur le compte du dimorphisme sexuel.

Les analyses des différents fossiles sont toujours à l'étude.

En septembre 2009, John Scannella a reclassé certains spécimens de Torosaurus comme Triceratops. Il est persuadé que les spécimens les plus âgés ont développé certaines caractéristiques et qu'il ne s'agit en réalité qu'une seule et même espèce.

Une étrange collerette

Pourquoi Mère Nature a-t-elle accouchée d'un animal aussi étrange ?
Les paléontologues pensent que cette cuirasse servait au Triceratops à se défendre bien sûr mais surtout à rivaliser avec les autres mâles pour conquérir des femelles.
Rien ne dit que leur collerette ne changeait pas de couleur pour impressionner leurs adversaires. De même que les cerfs actuels pratiquent le corps à corps dans des rituels sauvages, le Tricératops pouvait engager des combats pour évincer les autres prétendants.

Triceratops

Grande collerette du Triceratops. © dinosoria.com

En examinant de près la collerette, on s'aperçoit qu'elle est constituée d'os parcourus en tout sens de sillons plus ou moins profonds. Il s'agit de traces de vaisseaux sanguins. Du vivant de l'animal, ces vaisseaux étaient recouverts de peau et devaient donner une couleur vive à la collerette. Elle servait probablement de régulateur de chaleur.

Corne de Triceratops

Corne de Triceratops . (Musée d'Histoire Naturelle de Londres). © dinosoria.com

Ces dinosaures, les cératopsiens, avec de grands collets osseux apparurent au Crétacé. En quelques millions d'années, ils triplèrent leurs dimensions et peuplèrent la Terre. Les Triceratops vivaient en groupe avec très certainement une hiérarchie sociale bien établie.

Triceratops

Le Triceratops était bien armé contre les prédateurs. © dinosoria.com

Le crâne très développé du Tricératops lui servait à se défendre mais aussi à dépouiller les plantes. Rien ne dit que sa collerette ne changeait pas de couleur pour impressionner les autres prétendants. Les plaques pointues protégeaient son cou des prédateurs.

Combat entre deux titans : Triceratops contre Tyrannosaurus

Tricératops avait développé une défense active hors du commun. Il est vrai qu'à la même époque vivait le plus grand des prédateurs : Tyrannosaurus Rex. Il est certain qu'aucune autre confrontation proie-prédateur n'a été aussi dantesque.
Soutenir la lutte contre le Tyrannosaure nécessitait des armes surpuissantes. Tricératops portait le crâne le plus large et le plus lourd jamais développé : 2 m de long au moins, plus d'1 m et demi de large. Ses cornes pouvaient atteindre 1,20 m de long.

Triceratops contre Tyrannosaurus

Combat entre les deux titans. © Maingeot (avec son aimable autorisation)

Cette perfection défensive en action devait être extraordinaire, avec son crâne de 2 m pivotant de part et d'autre et sa collerette décrivant de larges arcs de cercle.
Une question reste en suspend : Qui remportait la victoire ?

Classification: Ornithischia Cerapoda Ceratopsia Ceratopsidae Ceratopsinae

V. Battaglia (05.2003). M.à.J 11.2009

Tyrannosaurus contre Triceratops (analyse scientifique) . Cératopsidés

< Espèces de dinosaures