Animaux < Reptiles < Tortues < Tortue de mer

Tortue de Mer . Tortue Aquatique

La tortue de mer a survécu jusqu’à nos jours depuis le Crétacé. Actuellement, la tortue aquatique est victime de la pêche industrielle, de la pollution de l'eau et du commerce de carapaces. A court terme, les différentes espèces de tortues marines risquent de disparaître.

Il ne reste actuellement que 7 espèces de tortues de mer qui sont toutes menacées d'extinction.

Les 7 espèces de tortues de mer sont réparties en 6 genres et 2 familles:

  • Tortue verte (Chelonia mydas)
  • Tortue imbriquée ou tortue à écailles (Eretmochelys imbricata)
  • Tortue luth (Dermochelys coriacea)
  • Tortue caouanne (Caretta caretta)
  • Tortue de Kemp ou tortue de Riddley (Lepidochelys kempii)
  • Tortue olivâtre (Lepidochelys olivacea)
  • Tortue à dos plat (Natator depressus). C’est une espèce endémique australienne. Sa dossière est verdâtre. Sa taille peut atteindre 130 cm. Cette tortue est presque exclusivement carnivore

Principales caractéristiques de la tortue de mer

La carapace des tortues a subi différentes modifications selon leur biotope.. Celle des tortues marines est hydrodynamique pour glisser parfaitement dans l’eau.

Les membres antérieurs des tortues marines sont modifiés en palettes natatoires brassant simultanément l’eau d’où l’impression qu’elles « volent » dans l’eau. En effet, les palettes natatoires décrivent des « 8 » pendant la nage.

Chelonia mydas

Chelonia mydas. Tortue verte. By Putney Mark

Les doigts sont fusionnés mais pas palmés.

La plupart des tortues marines ne sortent de l’eau que pour pondre. La tortue verte est une exception car des mâles comme des femelles ont déjà été observés prenant des bains de soleil sur les plages.

Eretmochelys imbricata . Tortue imbriquée

Tortue à écailles ou tortue imbriquée . By Pony 33406

Le squelette des tortues marines est allégé et leurs griffes sont atrophiées.

Le groupe des tortues de mer est peu diversifié mais elles n’en demeurent pas moins les plus grosses tortues.

Tortue imbriquée

Il est très rare d'observer une tortue imbriquée sur une plage en dehors de la période de reproduction. By alh1

Tortue de Kemp (Lepidochelys kempii)

Cette tortue marine est également appelée chélonée de Kemp, tortue de Riddley ou tortue bâtarde.
C’est la plus petite tortue marine. Sa carapace n’excède pas 75 cm et son poids 45 kg.
C’est également la torture de mer la plus rare car elle est malheureusement menacée d’extinction.

Lepidochelys kempii

Tortue de Riddley (Lepidochelys kempii). By qnr

La tortue de Kemp est une des rares tortues à mordre quand on l’attrape. Son bec corné est finement denticulé ce qui rend la morsure douloureuse.
Cette tortue possède une carapace grise à noirâtre très lisse. Elle est plus large que longue chez les adultes.
Cette carapace a un aspect un peu bossu dans sa partie antérieure.

De mœurs côtières, on la rencontre dans les eaux peu profondes où elle se nourrit essentiellement de crustacés, de mollusques et de poissons.
Elle ne se reproduit que sur quelques plages du golf du Mexique. Autrefois, plusieurs milliers de tortues de Kemp venaient, principalement entre avril et juin, pondre sur ces plages.

Jeune tortue de Kemp

Jeune tortue de Kemp. By qnr

On pouvait les observer car contrairement aux autres tortues marines, les femelles pondent de jour.

En 1947, on a dénombré 40 000 femelles sur une même plage. Ce spectacle extraordinaire n’a malheureusement plus lieu de nos jours. Les grandes concentrations de ponte n’excèdent pas la centaine.

Une femelle pond entre 50 et 185 œufs à raison d’environ trois pontes par saison.

Les jeunes tortues qui arrivent jusqu’à la mer se laissent porter par les courants océaniques et arrivent parfois jusque sur les côtes européennes, France comprise.

Bebe tortue de Kemp

Bébé tortue de Kemp. By qnr

Des programmes intensifs de protection ont été mis en place. Les œufs sont ramassés après la ponte et déposés sur des plages plus sauvages et mieux protégées. Après 7 ans d’attente, les naturalistes ont eu la joie de voir les premières femelles venir se reproduire sur ces nouvelles plages.
La population remonte tout doucement mais cette espèce reste très menacée, notamment par la pollution et le braconnage.
Elle est inscrite sur la liste rouge comme espèce en danger critique d'extinction.

Classification : Reptilia . Testudines . Cheloniidae . Lepidochelys

Tortue olivâtre (Lepidochelys olivacea)

La tortue olivâtre doit son nom à la couleur olive de sa carapace.

Comme la tortue de Kemp, c’est une des plus petites tortues marines. Sa taille n’excède pas 80 cm pour un poids d'environ 50 Kg.

Sa dossière, dont la couleur varie du verdâtre au brun, est légèrement bombée avec des bords incurvés vers le haut.

Cette espèce est caractéristique des tortues pondant en masse. La majeure partie de la population vient en 2-3 jours sur la même plage.
A Orissa, en Inde, plus de 100 000 tortues nidifient ainsi chaque année.
Quelques lieux de ponte se situent également en mer Rouge.

Tortue olivâtre. Lepidochelys olivacea

Tortue olivâtre. Lepidochelys olivacea. By Stacina

La femelle pond entre 30 et 168 œufs en une seule ponte à trois pontes par saison.

La tortue olivâtre fréquente l’océan Indien, l’océan Pacifique, les Antilles, les eaux côtières au nord de l’Amérique du Sud et celles de l’Afrique de l’ouest.

L’espèce est en danger à cause de la pollution, de l’industrialisation de leurs lieux de ponte, de la pêche illégale et du ramassage intensif des œufs, notamment en Amérique centrale.

Classification : Reptilia . Testudines . Cheloniidae . Lepidochelys

Le Massacre des Tortues et la prise de conscience

Il reste actuellement 7 espèces de tortues marines qui sont toutes en grand danger d'extinction. Dans la tortue, tout est bon pour l'homme: sa chair, son huile et ses écailles.

Toutes les tortues marines sont protégées mais cette protection n'est pas respectée par tous les pays.

Massacre des tortues en quelques chiffres :

  • 7 à 9 millions d’œufs de tortues sont consommés chaque année en Indonésie
  • En 20 ans, le Japon a tué 670 000 tortues
  • A Bali, plus de 20 000 tortues sont massacrées chaque année

Malgré les interdictions à Bali, les tortues continuent à être tuées au couteau par centaines.

Tortue de mer

La tortue de mer est en grand danger d'extinction. By Lightworks

Il faut savoir que ces tortues souffrent avant d’être achevées. Elles sont entassées dans des cales sur plusieurs niveaux puis suspendues par les nageoires à des perches alors qu’elles sont toujours vivantes.
Sans faire preuve d’une sensiblerie excessive, je crois qu’aucun animal sur Terre ne mérite un tel traitement.

La pollution est également un danger. Les tortues de mer confondent les sacs plastiques avec des méduses et meurent étouffées.

Tortue verte

Tortue verte. By cpchannel

De nombreux pays refusent toujours d’interdire la pêche des tortues dont le Japon. Ce pays s’est déjà fait montrer du doigt pour le massacre annuel des dauphins.
Le trafic d’objets issus de tortues marines est aujourd’hui interdit. Malheureusement, les élevages de tortues encouragent le commerce et par voie de conséquence le massacre.

Bébé tortue de mer

Ce bébé tortue de mer affronte tous les dangers pour rejoindre la mer. By Annushka_74

Mais, le bilan n'est pas entièrement négatif. Depuis plus de 10 ans, les tortues de mer bénéficient de toute l'attention des scientifiques. Des programmes de recherche sont consacrés aux tortues marines. De nombreuses initiatives se multiplient pour les protéger. On obtient quelques résultats encourageants avec l'augmentation des populations dans certaines zones. La pollution et l'urbanisation des côtes restent les plus grands dangers pour ces élégantes créatures.

Zoom sur 4 espèces de tortues de mer

Tortue verte
Tortue imbriquée ou tortue à écailles
Tortue luth
Tortue caouanne

V.Battaglia (02.2004). M.à.J 12.2007

Lien: Association Kap Natirel/Réseau Tortues Marines Guadeloupe

< Tortues