Animaux < Reptiles < Tortues < Tortue grecque. Testudo marginata

Tortue de Grèce ou tortue marginée

Après la tortue d’Hermann et la tortue turque, la tortue grecque (Testudo marginata) est la troisième espèce de tortue terrestre d’Europe.
On la trouve en Albanie, en Grèce et en Sardaigne notamment.

Classification de la tortue grecque

Dans le sud-ouest du Péloponnèse, on a découvert en 1995 des tortues d’apparence semblable à la tortue marginée, mais en version réduite, ne dépassant pas 22 à 24 cm.
Elles ont été décrites comme une espèce nouvelle sous le nom de Testudo weissingeri. Mais, il se pourrait qu’il ne s’agisse que d’une sous-espèce de Testudo marginata.

Tortue grecque

Tortue grecque . © Richard Mayer

En 1992, la population de Sardaigne a été décrite comme une sous-espèce à part, Testudo marginata sarda, mais par la suite on a considéré qu’il ne s’agissait que d’une forme de Testudo marginata.

Portrait de la tortue de Grèce

Cette magnifique tortue se distingue par sa longue carapace évasée sur les côtés et l’arrière ce qui rappelle les casques allemands de la Seconde Guerre mondiale.

En Sardaigne, elle est connue depuis plusieurs siècles. On pense qu’elle y a été introduite par les peuples ligures.

Ses biotopes sont la garrigue, le maquis et les forêts.

Testudo marginata

Testudo marginata . © Grund

C’est la plus grande des tortues méditerranéennes puisque sa taille oscille entre 24 et 40 cm. Elle pèse de 3 à 5 kg. Les femelles sont plus lourdes que les mâles car elles ont une circonférence plus importante.
Le mâle adulte est légèrement plus grand.

La carapace est de forme allongée. Les écailles postérieures de la carapace (écailles marginales postérieures) sont très développées et forment une sorte de « jupe ».

A l’âge adulte, sa couleur est noirâtre avec souvent une large tache jaune sur chaque écaille de la carapace.
En captivité, la couleur est souvent plus brune.

Tortue marginée

Tortues marginées en plein accouplement. By Massimo Finizio

Comme toutes les tortues terrestres de la famille des testudinidés, elle est essentiellement herbivore.

C’est une espèce diurne au tempérament dynamique. Elle se promène tout au long de la journée.
En captivité, elle devient rapidement familière et mange dans la main de son propriétaire.

La tortue marginée est en annexe II de la convention de Washington et en annexe A du règlement européen.
L’importation est interdite en Europe. Les spécimens nés en captivité peuvent être vendus avec un certificat original et une puce électronique.

Terrarium et reproduction en captivité

Les jeunes spécimens doivent être élevés dans un terrarium à l’intérieur de la maison. Le terrarium de 60 x 40 x 40 cm doit être chauffé.

  • Point chaud : 30 à 32°C
  • Point froid : 24°C

La nuit, la température est ramenée à 20-24°C. Il faut rajouter un bac d’eau pour qu’elles puissent boire et se baigner.

Adultes, les tortues peuvent vivre en extérieur quasiment toute l’année si vous habitez dans une région chaude.
Il suffit d’aménager un enclos grillagé avec des cachettes et des coins d’ombre sans oublier le bac à eau.

Bébé tortue marginée

Petite tortue grecque. © Richard Mayer

Pour la reproduction, il faut respecter une période d’hibernation. La température doit descendre entre 5 et 10°C de manière progressive.
Avant l’hibernation, la tortue doit avoir l’estomac vide. Cette hibernation dure environ 4 mois (novembre à mars).

Une fois les femelles et les mâles remis ensemble, l’accouplement pourra commencer.

La femelle pond de 5 à 10 œufs, une à trois fois par an. Les oeufs doivent être placés en incubation à une température de 30 à 31°C.
Les petits sortent au bout de 60 à 70 jours.

Classification: Animalia. Chordata. Reptilia. Testudines. Cryptodira. Testudinidae. Testudo

V.Battaglia (07.03.2006)

Tortue rayonnée . Tortue turque

Références

Les tortues terrestres, M.Avanzi. Editions de Vecchi. Magazine Les dossiers découvertes N°6. La Tortue, collection Marshall Cavendish. Les tortues, Editions Atlas

< Tortues