Home

Animaux < Reptiles < Tortues < Macrochelys temminckii

Tortue alligator

La tortue alligator, alligator snapping turtle en anglais, est la plus grande tortue d’eau douce d’Amérique du Nord. Cette tortue aquatique était au bord de l’extinction car chassée pour sa chair.
Aujourd’hui, la tortue alligator est protégée mais reste très vulnérable.

Macrochelys temminckii n’est pas du tout la tortue idéale pour l’élevage en captivité. En effet, la tortue alligator est considérée comme dangereuse et ne doit surtout pas être manipulée par une personne non expérimentée.

Portrait de Macrochelys temminckii

La dossière peut atteindre 65 cm de long ( record de 80 cm) et cette tortue peut peser jusqu’à 100 kg.  Le mâle est plus imposant que la femelle.
Le poids est plus important en captivité qu’en liberté.
La couleur de la carapace varie du noir au brun.

Tortue alligator

Macrochelys temminckii. By Señor Smoot

La tête, imposante, ne peut être rétractée dans la carapace. La morphologie globale lui donne un aspect très préhistorique.
Il y a environ 220 millions d’années (Trias supérieur), en Allemagne, vivaient de grosses tortues d’eau douce appartenant à l’espèce Proganochelys quenstedti dont la dossière mesurait environ 40 cm de long.
L’aspect supposé de cette tortue préhistorique est proche de celui de la tortue alligator. Son plastron se présente sous forme d’un bouclier très réduit hérissé d’écailles marginales dentelées.

Tortue alligator

La tortue alligator est considérée comme dangereuse. By Jeff Kubina

Cette tortue est dotée, sur la langue, d’un appendice vermiforme rougeâtre qu’elle utilise comme hameçon pour attirer les proies.
C’est d’ailleurs la seule tortue qui possède cette caractéristique.

Le bec (ramphotèque) est particulièrement développé et en forme de crochet.

Mode de vie

La tortue alligator vit dans le centre et le sud des Etats-Unis : Virginie, Caroline du Sud, Floride, l’est du Texas, l'est de l'Oklahoma, l'extrême sud-est du Kansas et du Missouri notamment.. Elle occupe tout le bassin fluvial du Mississippi.

Tortue alligator

By Joachim S.Müller

Carnivore, elle reste sur le fond d’une rivière ou d’un lac, la gueule ouverte, pêchant avec son leurre.
Elle est experte en camouflage. Les algues filamenteuses sur sa carapace lui permettent de se fondre parfaitement avec les troncs et les plantes.

En embuscade, elle attend que les poissons, les crustacés et autres proies potentielles passent à sa portée. Seul son leurre rose ou rougeâtre qui ressemble à un ver ressort et attire les proies.
C’est une tortue très opportuniste qui mange à peu près tout ce qui passe à sa portée.

Macrochelys temminckii

Bec puissant de la Tortue alligator. By Christopher Evans . (Blog de l'auteur)

Ces tortues sont très liées à la vie aquatique et seules les femelles rejoignent les berges pour y pondre.

Reproduction

La femelle pond de 10 à 50 œufs sphériques dont l’éclosion a lieu au bout de 60 à 100 jours environ. La période d’incubation est très variable et dépend des conditions atmosphériques.
La maturité sexuelle intervient vers 12 ans.

Juvenile Tortue alligator

Tortue alligator. Individu juvénile. By Bill Padgett/Cariboub

Cette ponte annuelle est la proie de nombreux prédateurs et environ  20% des œufs sont dévorés. Les jeunes tortues sont bien sûr très vulnérables.

Leur longévité en liberté n’est pas connue mais elles peuvent vivre plus de 50 ans en captivité.

La tortue alligator en captivité

Tous les ans, aux Etats-Unis, des accidents surviennent avec ces tortues. Les baigneurs sont mordus et les blessures parfois graves peuvent aller jusqu’à l’amputation de plusieurs doigts. Quand elle se sent en danger, la tortue alligator se montre agressive.

Tortue alligator

La Tortue alligator n'est pas adaptée à la captivité. By Matthew Cyhanick

A moins d’être un expert et de bien connaître l’espèce, il est formellement déconseillé d’en acheter.
C’est d’autant plus vrai que cette espèce peut parfaitement s’adapter à nos climats. Beaucoup d’acheteurs néophytes de ce que l’on appelle aujourd’hui NAC ont la très mauvaise habitude, pour ne pas dire l’inconscience, de relâcher dans la nature, les animaux qui deviennent encombrants.
Ce type de comportement aboutit à des catastrophes écologiques.

Cette espèce est considérée comme étant exposée à un risque d’extinction et figure sur la Liste Rouge de l’IUCN comme espèce vulnérable. Son commerce est aujourd’hui très réglementé. La détention de cette espèce a été interdite dans certains Etats américains.

Classification: Animalia. Chordata. Reptilia. Testudines. Chelydridae. Macrochelys

V.Battaglia (06.05.2008)

Matamata . Tortue à long cou

Références

Les tortues aquatiques. M.Millefanti. De Vecchi 2006
Liste Rouge  IUCN
Macrochelys temminckii sur USGS

< Tortues