Home

Torosaurus

Torosaurus était un dinosaure de la famille des Cératopsidés, contemporain de Triceratops. Ces deux espèces font partie des derniers dinosaures à avoir fat leur apparition dans la dernière partie du Crétacé.
Torosaurus vivait en Amérique du Nord au Crétacé supérieur et a côtoyé Tyrannosaurus.

Depuis septembre 2009, il existe une controverse sur la validité de cette espèce. En effet, Torosaurus est très semblable à Triceratops. A tel point, que certains spécimens ont été reclassés en tant que Triceratops.

 

 

Portrait de Torosaurus

Ce dinosaure est surtout connu par les caractéristiques de son crâne qui est remarquable. Deux espèces sont considérées comme valides :

  • Torosaurus latus (espèce type). (Marsh, 1891) Amérique du Nord
  • Torosaurus utahensis (Gilmore, 1946). Amérique du Nord

Torosaurus gladius (Marsh, 1891). Amérique du Nord: Synonyme de Torosaurus latus

7 autres espèces ont été décrites mais il semblerait que tous ces fossiles ne soient que des variantes de Triceratops.

Les premiers fossiles proviennent du Wyoming. Torosaurus latus et Torosaurus gladius ont été décrits par O.C Marsh d’après deux crânes isolés et incomplets.

Torosaurus

Torosaurus. By Jvstin

Le crâne de Torosaurus latus devait atteindre environ 2,40 m de long. La corne nasale est assez courte et les cornes, au-dessus des yeux, longues et pointues.

La collerette est très allongée et très basse. Elle possède des fenêtres circulaires de taille moyenne.
Par rapport aux autres Cératopsidés, la collerette de Torosaurus se distingue par un contour lisse et régulier.

Torosaurus gladius est connu d’après un crâne incomplet qui devait atteindre une longueur de 2,60 m.
Il s’agit là de l’un des plus grands crânes connus de n’importe quel animal terrestre. Ce record est pour le moment partagé avec un autre Cératopsidé du Crétacé supérieur : Pentaceratops sternbergii, décrit par Osborn en 1923.

Torosaurus

Crâne de Torosaurus. By Reinagnoma

Le crâne de Torosaurus gladius diffère légèrement de celui de Torosaurus latus, de part la disposition des cornes au-dessus des yeux, le contour de l’orbite et l’inclinaison de la collerette. On sait aujourd'hui qu'il s'agit simplement de variations liées à l’âge ou au sexe.

La longueur de Torosaurus est estimée à 7,5 m de long.

Torosaurus ou Triceratops ?

Jusqu’à présent, Torosaurus était une espèce à part entière. Mais, des recherches sur des fossiles découverts dans le Montana ont abouti à la conclusion que Torosaurus et Triceratops ne sont qu’une seule et même espèce, du moins pour certains spécimens.

Le paléontologue John Scannella a remis ses conclusions à ses confrères lors d’une conférence à Bristol en septembre 2009.
Jack Horner a appuyé ces conclusions.

Comparatif Torosaurus et Triceratops

Comparatif entre Torosaurus et Triceratops. (Photos Torosaurus By Reinagnoma . Triceratops © dinosoria.com)

John Scannella a en fait reclassé les spécimens les plus âgés car leur crâne et leur corne aux caractéristiques particulières ne se seraient qu’une variante due à l’âge et probablement au sexe.

Torosaurus utahensis , toujours considéré comme une espèce à part entière, pourrait être également qu'une variante plus âgée de Torosaurus latus.

En définitive, on ne sait pas encore avec certitude si Torosaurus latus est vraiment une espèce. Les fenêtres circulaires qui apparaissent sur la collerette de Torosaurus se développaient probablement avec l'âge pour alléger le crâne.

Maladie osseuse chez les dinosaures

Le premier fossile de Torosaurus latus est intéressant car la face interne de certaines parties de la collerette de ce spécimen présente des signes de maladie osseuse.

Elle a été examinée dans les années 1930 par Roy.L.Moodie, spécialiste en matière de pathologie osseuse.

Ses conclusions ont suscité des surprises car il montra que ces lésions étaient identiques à celles qui avaient été observées sur les squelettes d’Indiens préhistoriques.

Il diagnostiqua un myélome multiple ou du moins l’équivalent chez les dinosaures de cette affection humaine : une surface grêlée résultant de la prolifération de petites tumeurs cancéreuses à l’intérieur de l’os.

Approche du mode de vie

Cet impressionnant dinosaure herbivore ne pouvait brouter que la végétation basse comme les fougères en dépouillant le feuillage avec son bec. Il laissait ensuite la nourriture se décomposer par fermentation dans son intestin rempli de bactéries.

Combat territorial entre deux Torosaurus

Combat territorial entre deux Torosaurus. By Soon

Les paléontologues disposent de preuves fossiles qui démontrent que certains cératopsiens comme Chasmosaurus vivaient en troupeaux.
On pense qu’ils formaient des cercles défensifs pour protéger les jeunes derrière une palissade de cornes menaçantes.

Cependant, concernant Torosaurus, rien n’indique qu’il vivait en troupeaux. Ce type de Cératopsidé à grande corne nasale unique pourrait aussi être comparé aux rhinocéros actuels qui sont des animaux solitaires.

Faute de fossiles suffisants, nous en sommes réduits à des hypothèses.

Classification: Ornithischia Cerapoda Ceratopsia Ceratopsidae Ceratopsinae

V. Battaglia (04.2003). M.à.J 11.2009

Tricératops . Cératopsidés

< Espèces dinosaures