Home

Animaux < Reptiles < Lézards < Tokay. Gekko gecko

Gecko tokay

Ce grand gecko (Gekko gecko) d’Asie du Sud-Est possède un étonnant sens de l’adaptation. Doué de la voix, le tokay mâle pousse des cris étranges et sonores.
Le tokay est un lézard qui a conservé les traits des premiers sauriens. Egalement baptisé gecko des habitations, le tokay est un animal qui vit proche de l’homme.
Ce gecko possède de puissantes mâchoires. Acculé ou mal manipulé, il n’hésite pas à mordre avec force.
Sa morsure est très douloureuse.

Gekko gecko a été introduit en Floride, à Hawaï et en Martinique.

Portrait du Gecko gecko

Jusqu’à 35 cm de long, des mâchoires garnies de dents pointues, une vue exceptionnelle et une détente rapide : tels sont les atouts du tokay.
Par la forme de son corps et sa biologie, le tokay rappelle beaucoup les sauriens qui vivaient il y a plusieurs millions d’années.

Tokay

Gecko Tokay (Gekko gecko). © dinosoria.com

Ce reptile possède un corps aplati et de grands yeux dorés à pupille verticale. Les lamelles des doigts sont très larges ce qui lui permet de grimper avec une grande facilité.
Ce lézard fréquente la forêt tropicale. C’est un lézard arboricole.

Sa robe grise lui permet de bien se fondre dans son environnement. Elle est parsemée de taches brunes. En captivité, grâce aux néons, elle peut être bleutée.

Le mâle est plus coloré et plus imposant que la femelle. La base de la queue du mâle est plus large en raison de la présence de deux hémipénis. Il présente également des pores fémoraux en forme de V au-dessus du cloaque.

Gecko tokay

En captivité, la robe du tokay semble bleutée. © dinosoria.com

Le tokay ne possède pas de paupières mobiles. Son œil est recouvert par une paupière soudée et fixe. Elle le protège et pour nettoyer ses yeux, il utilise sa langue.
Les lamelles des doigts sont garnies de poils microscopiques recourbés, les setae, qui lui permettent de bien s’agripper sur toutes les surfaces.

Pattes d'un gecko

Certaines espèces de geckos possèdent des doigts élargis en raquettes. By Furryscaly

Comme la plupart des geckos, le tokay, en cas de danger, peut abandonner sa queue à l’ennemi.
Elle se détache facilement et continue à remuer quelque temps. Cette diversion permet au tokay de fuir.
Une nouvelle queue, moins souple, repousse assez rapidement.

Un tokay peut vivre jusqu’à 20 ans ce qui est beaucoup pour un animal de cette taille.

Classification: Animalia. Chordata. Reptilia. Squamata. Gekkota. Gekkonidae. Gekko

Le tokay : un chanteur à voix

Le tokay est capable d’émettre des sons. Seul le mâle est doué de la « parole ».
Il pousse des cris étranges rappelant tantôt un aboiement, tantôt le chant d’une cigale ou le croassement d’une grenouille.

Le tokay possède trois cris nettement différents :

  • Un cri d’appel
  • Un cri de détresse
  • Un cri associé à la période de reproduction

Son cri d’appel fait songer aux deux syllabes « to-kay » d’où son nom. On peut entendre son cri à plus de 100 mètres.

Cri d'appel du tokay

C’est un solitaire nocturne. Chaque nuit, il pousse ses puissants cris qui peuvent inquiéter.
Le voyageur peut être effrayé car ce lézard pousse de véritables hurlements à l’intérieur même des maisons.

Un bon chasseur

Le tokay chasse à l’affût. Son menu ordinaire se compose d’insectes mais il n’hésite pas à s’attaquer à des jeunes serpents, des oisillons ou des petits mammifères.
Il rampe vers sa proie puis bondit sur elle et s’en saisit avec la gueule.

Là, il ne lâche plus sa victime, lui cognant la tête contre le sol jusqu’à ce qu’elle soit assommée. Il ne lui reste plus qu’à la déchiqueter avec ses petites dents bien acérées.

Tokay. Gecko

Le tokay ne possède pas de paupières mobiles. © dinosoria.com

Mais, si la proie reste immobile, elle a toutes les chances de s’en sortir. En effet, le tokay ne distingue pas les formes immobiles.
Son excellente vue ne détecte que les mouvements.

Mode de vie du tokay

Le tokay est très territorial. Il supporte très mal ses congénères comme c’est souvent le cas chez les reptiles.
En général, on n’en trouve qu’un seul spécimen dans une maison ou parfois un couple. Son cri sert à prévenir les éventuels intrus de sa présence.

Le tokay rôde souvent autour des lampes. Il n’est pas attiré par la lumière mais a simplement compris que cette lumière attire les insectes.

Tokay

Le tokay est très territorial. By Gerald Yuvallos

En Malaisie, le tokay est considéré comme un animal bénéfique. Sa présence dans une maison est un signe positif. S’il s’installe dans une maison nouvellement construite, les habitants en concluent que c’est un présage de prospérité.
C’est un animal utile qui mange de nombreux insectes nuisibles.

La reproduction du tokay

La saison des amours dure 4 à 5 mois. A ce moment là, le mâle pousse son cri avec ardeur.
La femelle est ovipare et place ses œufs sur une surface verticale à laquelle ils adhèrent.
Un degré d’humidité élevé et de la chaleur sont nécessaires pour leur incubation.

La coquille des œufs durcit rapidement. Il est impossible de les décrocher sans les casser. Les œufs sont protégés par les deux parents.
L’incubation varie selon la température. A une température de 28°C, l’incubation dure environ 10 semaines.

Mais attention, en captivité, les adultes peuvent manger leurs propres œufs.

Les petits grandissent vite et peuvent se reproduire dès l’âge d’un an.

Terrarium

  • 60 x 40 x 80 cm minimum, de type tropical humide
  • Aménagez des cachettes au sol et arboricoles. Le tokay adore les perchoirs naturels (bambou, chêne-liège ou plante). Mettez un substrat d'éclats d'écorces
  • Température: Jour: point chaud à 30° et point froid à 25°C. Nuit: 23°C environ
  • Humidité: 80% environ
  • Eclairage: par tube UV
  • Alimentation: Insectes, souriceaux

V.Battaglia (26.05.2005). M.à.J 05.2008

Le gecko . Gecko poudre d'or (Phelsuma laticauda)

Références

Geckos (Complete Pet Owner's Manual). R.D. Bartlett and Patricia Bartlett. Barron's Educational Series; 2005
The Guide to Owning Geckos. R.D. Bartlett and Patricia Bartlett. TFH Publications 1998
Keeping and Breeding Geckos. Hermann Seufer. TFH Publications 1991
General Care and Maintenance of Tokay Geckos and Related Species. Sean McKeown and Jim Zaworski. Advanced Vivarium Systems 1997

< Lézard