Animaux < Reptiles < Serpents < Malformation des serpents

Tératologie . Malformations chez le serpent

La tératologie est l’étude des malformations et anomalies chez les êtres vivants qui peuvent engendrer de véritables monstruosités.
Les serpents ne font pas exception à la règle et on a pu observer de nombreux cas tératologiques.

Causes de ces anomalies

Les déviations qui sont observées par rapport à la normale proviennent d’une erreur lors du développement de l’embryon.

Ces anomalies peuvent être génétiques, mais la plupart des cas sont dus à des facteurs défavorables du milieu pendant le développement de l’embryon.
La température d’incubation est l’un de ces facteurs défavorables.

Cette erreur lors du développement peut provoquer une anomalie minime qui ne met pas en danger la survie du serpent.
Mais, parfois, cette erreur provoque une malformation qui entraîne un handicap ou une réelle monstruosité qui atteint très souvent les organes génitaux.

Exemples d’anomalies minimes chez le serpent

Les anomalies les plus fréquentes sont celles qui concernent l’épiderme (ou tégument). L’albinisme est connu chez les pythons, les vipères, les cobras et les Colubridés (couleuvres).

Cobra albinos

Cobra albinos . © dinosoria

Les serpents albinos meurent prématurément dans la nature.

Ils sont plus exposés aux prédateurs qui les repèrent plus facilement. Ils sont globalement plus fragiles.

Boa albinos

Boa albinos . By ThaRemix

Le mélanisme (pigment plus foncé de la peau que la normale) a été observé sur des couleuvres et est assez fréquent chez les vipères d’Europe.
Cette anomalie a également été observée sur des populations entières. Par exemple, dans le Jura français, à environ 800 m d'altitude, 65% des vipères péliades sont mélaniques.

Serpent ratier albinos

Serpent ratier albinos. By Benimoto

Dans le cas d’anomalie du pigment, le dessin de la livrée peut être affecté.

Exemples de malformations importantes

Chez les serpents, les malformations sont fréquentes au niveau de la tête :

  • La taille de l’œil peut être anormalement petite (microphtalmie)
  • Les globes oculaires forment une saillie anormale hors de l’orbite (exophtalmie)
  • Un œil (voire les deux) est absent (anophtalmie)

Vipere cyclope

Une vipère cyclope née en captivité. Elle n'a survécu que quelques jours (© D.Heuclin)

Le corps peut présenter des déformations de la colonne vertébrale. Cette malformation peut aller jusqu’à ce que le corps présente une forme totalement anormale : véritables coudes avec des soudures de tronçons du corps.

On a répertorié environ 400 cas de serpents bicéphales c'est-à-dire à deux têtes. Plus rarement, on a vu des serpents à deux queues.

Serpent bicephale

Serpent bicéphale . By Zachary Tirrell

La duplication de la tête est très spectaculaire. La bifurcation atteint la colonne vertébrale sur une longueur importante.
La plupart de ces serpents ont été retrouvés morts après leur naissance ou étaient des serpents juvéniles.
Cependant, quelques rares cas ont survécu. Le meilleur exemple est ce serpent taureau né au zoo de Los Angeles. Quand on lui présente une proie, les deux têtes se mettent en mouvement et se disputent la capture.

V.Battaglia (03.2005) M.à.J 09.2006

Découverte d’un reptile à deux têtes datant du Crétacé . We, serpent albinos bicéphale

Bibiographie

Grand guide encyclopédique des serpents Editions Artemis * Guide des serpents U.Gruber Delachaux et Niestlé

< Serpents