Home

Animaux < Mammifères < Tenrec zébré

Tenrec zébré

Le tenrec rayé ou zébré est un mammifère qui vit exclusivement à Madagascar. Il existe deux espèces. Le tenrec zébré des plaines ou des terres basses (Hemicentetes semispinosus) et le tenrec zébré des terres hautes ou des montagnes (Hemicentetes nigriceps).
Les deux espèces sont très proches l'une de l'autre. D'ailleurs, pendant longtemps, Hemicentetes nigriceps était classé comme sous-espèce.
Certains auteurs continuent d'ailleurs à penser qu'il ne s'agit pas deux deux espèces distinctes.

Portrait du tenrec zébré

Ce petit animal ne pèse que 125 à 280 g. Il ne possède pas de queue et la longueur moyenne est de 14 cm.
Hemicentetes nigriceps est un peu plus petit. Son poids varie de 80 à 150 g
Le tenrec zébré des terres basses arbore des épines noires et jaunes et quatre rayures jaunes longitudinales. De son côté, Hemicentetes nigriceps possède des épines noires et blanches et son corps ne présente aucune rayure.
Cette différence de coloration est probablement liée à l'environnement proche à chaque espèce. Chacune utilisant la couleur de sa robe comme camouflage.

Tenrec zébré

Tenrec zébré. Hemicentetes semispinosus. © dinosoria.com

La coloration peut se modifier quand le tenrec se sent menacé. Si par exemple une mangouste essaye de l'attaquer, l'animal dresse ses épines piquantes de son dos et de la crête de sa tête.
Il les pointe en avant et les enfonce dans le museau ou les pattes de l'attaquant.

Les épines du milieu du dos produisent un bruissement lorsqu'elles sont en mouvement et servent à communiquer au sein des groupes familiaux.

Le tenrec rayé possède 38 chromosomes.

Habitat et mode de vie

Hemicentetes semispinosus évolue dans les forêts pluviales de l'est de l'île. Hemicentetes nigriceps vit également dans les forêts pluviales tropicales, mais également dans les plaines et savanes, dans la partie centrale de Madagascar.

Généra lement, leur territoire ne se chevauche pas. Cependant, des biologistes ont observé les deux espèces cohabiter dans la forêt de Mahatsinjo en 2000.

Tenrec. Hemicentetes semispinosus

Hemicentetes semispinosus se nourrit principalement de vers de terre © dinosoria.com

Le tenrec zébré vit dans des terriers proches du niveau du sol. Ils sont creusés dans des sols humides et abritent des groupes de familles.

Cet animal chasse de jour comme de nuit. Il se nourrit essentiellement de vers de terre.

Reproduction

Les accouplements ont lieu pendant la saison des pluies, soit entre novembre et mai. La période dépend de la température et de l'abondance de la nourriture.
Une femelle a, en principe, une seule portée par an, mais peut, en avoir deux, selon les conditions climatiques.
Le cloaque sert à la fois pour la reproduction et l'élimination des déchets naturels.

Tenrec zébré

Le tenrec zébré vit exclusivement à Madagascar. By Frank.Vassen

La gestation dure entre 55 et 58 jours. Les portées se composent de 6 petits en moyenne qui sont sevrés lorsqu'ils atteignent 18 à 25 jours.
À leur naissance, les bébés ne pèsent que 11 g. Ils deviennent indépendants dès le 40e jour.

Le mâle protège la femelle et les petits. La mère nettoie régulièrement le terrier et surveille ses rejetons pour ne pas qu'ils s'éloignent trop, car le terrier est la seule véritable protection contre les prédateurs.

Parmi ces derniers, viennent en tête les boas, les mangoustes, les fossas et les civettes. L'homme est également un prédateur bien que les deux espèces ne soient pas en danger d'extinction.

Hemicentetes semispinosus

Hemicentetes semispinosus ne vit pas plus de 3 ans. © dinosoria.com

La femelle atteint sa maturité sexuelle vers le 35e jour.

En captivité, cet animal vit environ 2,5 ans et jusqu'à 3 ans dans son environnement naturel.

Classification : Animalia. Mammalia. Afrosoricida. Tenrecidae. Tenrecinae. Hemicentetes

V. Battaglia (03.07.2012)

Madagascar en photos . Fossa . Aye-aye

Références

Buffenstein, R., J. Salton. 2003. Field thermoregulatory profiles in tenrecs from the rainforest and dry forest of Madagascar. Integrative and Comparative Biology, 43: 1041.
Endo, H., T. Yonezawa, F. Rakotondraparany, M. Sasaki, M. Hasegawa. 2006. The adaptational strategies of the hindlimb muscles in the Tenrecidae species including the aquatic web-footed tenrec (Limnogale mergulus). Annals of Anatomy, 188: 383-390.
Goodman, S., J. Duchemin, J. Duplantier, D. Rakotondravony, V. Soarimalala. 2000. Syntopic occurrence of Hemicentetes semispinosus and H. nigriceps (Lipotyphla: Tenrecidae) on the Central Highlands of Madagascar. Mammalia, 64: 113-116.
Garbutt, N. (1999) Mammals of Madagascar. Pica Press, Sussex.
Macdonald, D. (2001) The New Encyclopedia of Mammals. Oxford University Press, Oxford.

< Mammifères