Home

Tawa hallae

Tawa hallae est un théropode qui vivait au Trias supérieur en Amérique du Nord. Cette découverte récente a fait l’objet d’une description dans la revue Science de décembre 2009.
D’après les fossiles, le Trias marque l’apparition des premiers dinosaures. Les plus anciens fossiles datent du Trias moyen.
Les fossiles, concernant cette période, sont assez rares. La découverte de Tawa hallae est donc d’autant plus importante que parmi les fossiles, un squelette bien conservé a pu être analysé.

 

 

Portrait de Tawa hallae

Les fossiles de plusieurs individus ont été découverts au Nouveau Mexique. Un squelette presque complet a pu être reconstitué.
Il s‘agit des restes d’un individu immature.
Les fossiles proviennent de Ghost Ranch. Les étages concernés sont le Norien et le Rhaetien soit il y a 216 à 199 millions d’années.

Le jeune spécimen reconstitué  mesurait 70 cm de haut et 2 m de long.

Bien que Tawa hallae ait tout à fait la morphologie d’un théropode, il présente certaines caractéristiques qui démontrent qu’il appartient à une lignée séparée.
Il n’est pas apparenté à Herrerasaurus ou Coelophysis, deux autres théropodes du Trias supérieur.

Les plus proches parents de Tawa hallae sont originaires d’Amérique du Sud.

Tawa hallae

Reconstitution de Tawa hallae. © Jorge Gonzalez. National Science Foundation

Ce nouveau théropode  possède des petits sacs aériens dans ses os qui entourent le cou et le crâne ; caractéristique que l’on retrouve chez les oiseaux actuels.
Cependant, d’après ses découvreurs, la lignée de ce théropode n’a pas abouti aux oiseaux.

Tawa hallae n’est, à ce jour, classé dans aucune famille.

Les théropodes au Trias supérieur

Parallèlement à la découverte de Tawa hallae, les paléontologues ont découvert dans les mêmes roches un Théropode proche d’Herrerasaurus qui vivait en Amérique du Sud et un autre qui est proche de Coelophysis, dont de nombreux squelettes avaient été également mis au jour à Ghost Ranch.

Chacun des trois théropodes découverts appartient à une lignée différente.

Coelophysis

Squelette Coelophysis et reconstitution de la BBC. © dinosoria.com

Au début du Trias, tous les continents ne forment qu’un bloc appelé Pangée. La réunification de toutes les masses continentales au Permien avait abouti à une certaine homogénéité de la faune terrestre.
Au début du Trias cette faune est toujours uniforme car il n’existe aucune barrière pour les migrations.
L’Afrique, l’Amérique du Nord, l’Amérique du Sud et l’Europe forment une seule masse appelée Néopangée.
Il faudra attendre la fin du Jurassique pour que ce bloc se disloque.

Actuellement, les paléontologues privilégient l’hypothèse d’une migration des premiers dinosaures d’Amérique du Sud vers l’Amérique du Nord.

Au Trias supérieur, les dinosaures herbivores sont représentés par les Prosauropodes comme Plateosaurus.
Les fossiles de Prosauropodes ont été retrouvés dans le monde entier et particulièrement en Europe.

Plateosaurus

Plateosaurus. By De Incrédibol FotoLog of Pieces

Actuellement, les fossiles de Prosauropodes constituent 95% des fossiles découverts pour les deux étages concernés.
Les fossiles de Théropodes se font extrêmement rares. Soit les carnivores étaient très peu abondants au Trias supérieur, soit leurs fossiles se sont très mal conservés.

Parmi les théropodes découverts dans les mêmes étages que Tawa hallae, certains ont pu être décrits avec précision grâce à des fossiles bien conservés.

En Amérique du Nord, Tawa hallae a cohabité avec Coelophysis qui atteignait 3 m de long et Gojirasaurus quayi, un théropode de 5,5 m de long, proche de Coelophysis.

En Europe, vivait Procompsognathus, un Coelurosaure d'un peu plus d'un mètre de long,
Saltopus elgininsis, un petit Coelurosaure de 60 cm de long,  Liliensternus liliensterni, un Cératosaure de 5 m de long.

Zupaysaurus rougieri vivait en Amérique du Sud.

V. Battaglia (12.12.2009)

Origine et apparition des dinosaures . Herrerasaurus

Lien et référence

Article complet sur la découverte : National Science Foundation

Nesbitt, S. J., Smith, N. D., Irmis, R. B., Turner, A. H., Downs, A., and M. A. Norell. 2009. A complete skeleton of a Late Triassic saurischian and the early evolution of dinosaurs. Science 326:1530-1533.

< Espèces dinosaures