Home

Stégosauridés

Les stégosaures « lézards à toît » représentent un groupe distinct parmi les dinosaures ornitischiens. Leur corps massif, surmonté d’une petite tête, est caractérisé par une double rangée de grandes plaques osseuses qui descendent de chaque côté de la colonne vertébrale.

Leur lourde queue est dotée de piques longues et pointues.

Les stégosaures apparurent au Jurassique inférieur en Asie orientale. Dès le Jurassique supérieur, ce groupe était présent en Chine (Tuojiangosaurus), en Afrique orientale (Kentrosaurus), en Europe (Lexovisaurus) et en Amérique du Nord (Stégosaurus).

Les stégosauridés semblent s’être éteints au Crétacé inférieur bien que certaines espèces isolées aient pu survivre jusqu’au Crétacé supérieur.

 

 

La répartition des stégosauridés

Les plus anciens restes connus actuellement sont ceux de Lexovisaurus du Jurassique moyen en Angleterre.
Les stégosauridés du Jurassique supérieur ont été découverts aussi bien en Amérique du Nord, en Afrique qu’en Europe.
Ces différentes découvertes sont cohérentes car tous ces continents étaient en contact à cette époque.

Par contre, la présence de stégosauridés en Chine s’explique moins bien. Pendant toute la domination des dinosaures sur Terre, l’Est asiatique était séparé du reste du monde par de grands bras de mer.
Ce n’est qu’à la fin du Crétacé qu’un vrai passage s’est établi entre l’ouest de l’Amérique du Nord et l’est de l’Asie.

Tuojiangosaurus

Tuojiangosaurus, un stégosauridé chinois. © dinosoria.com

L’explication pourrait être une implantation datant du début du Jurassique mais aucun fossile de cette période n’a encore été retrouvé en Chine.

Au Crétacé supérieur, les stégosauridés semblent avoir disparu de tous les continents, sauf de l’Inde où Dravidosaurus a subsisté.

L’extinction prématurée des stégosauridés

Leur déclin est souvent mis en relation avec l’émergence des ankylosauridés. L’apparition, la diversification et la disparition des ankylosaures semblent s’être effectuées de manière complémentaire.

Je n’affirme pas que l’expansion des ankylosaures soit liée au déclin des stégosaures. Il est seulement intéressant de souligner qu’aucun ankylosaure n’a été découvert en Inde.

Stegosaurus

Stegosaurus. © dinosoria.com

L’isolement de l’Inde daterait du Crétacé inférieur. Il a pu préserver les derniers stégosaures de l’invasion des ankylosaures.

Seules de nouvelles découvertes pourront confirmer ou infirmer cette hypothèse.

Mode de vie des stégosauridés

Les nombreux fossiles retrouvés livrent beaucoup d’indices sur le mode de vie de ces dinosaures.

Ces herbivores peu rapides étaient une proie idéale pour les grands prédateurs du Jurassique comme Allosaurus ou Ceratosaurus.

Allosaurus

Allosaurus. © dinosoria.com

Leurs plaques sont larges et peu pointues. Il est peu probable qu’elles aient été très efficaces comme arme offensive.
Par contre, l’hypothèse selon laquelle elles devaient servir de panneaux solaires pour réguler la température interne est plus plausible.
La présence de vaisseaux sanguins superficiels confirme d’ailleurs cette théorie.

Plaques dorsales de Stegosaurus

Plaques dorsales de Stegosaurus. © dinosoria.com

Certains stégosaures pouvaient se dresser sur leurs pattes arrière pour atteindre les feuillages. C’est le cas de Kentrosaurus ou Stégosaurus.

Les stégosauridés n’avaient pas la queue rigidifiée par des tendons osseux. Ils pouvaient assener des coups de queue d’une puissance redoutable. A l’extrémité de la queue se trouvaient de longues épines, qui représentaient une arme dangereuse.

Queue de Stegosaurus

Longues épines à l'extrémité de la queue de Stegosaurus. © dinosoria.com

Le plus grand des stégosauridés est Stégosaurus avec ses 9 m de long.

V.Battaglia (10.2004)

Stegosaurus . Tuojiangosaurus

Références principales

Philip J. Currie . Encyclopedia of Dinosaurs. Academic Press 1997
La grande encyclopédie des dinosaures, David Norman, éditions Gallimard 1991

< Groupes et Familles de dinosaures