Home

Enigmes < Enigmes Archéologie. Paléontologie < Squelettes et os insolites

Des squelettes et des os invraisemblables

Outre les empreintes mystérieuses, des fossiles « humains » retrouvés un peu partout à travers le monde laissent sceptiques.
Les découvertes sont classées par ordre chronologique.

1837 : sépulture de Pygmées

Des squelettes qui mesuraient 0,90 cm à 1,35 m, inhumés dans des cercueils en bois, ont été découverts dans l’Ohio en 1837.
Aucun objet façonné, près d’eux, ne permit de dater la culture de ces Pygmées.
Leur nombre conduisit les observateurs à supposer qu’ils avaient dû être les habitants d’une agglomération considérable.

(Source : The Gentleman’ s Magazine, août 1837)

1880 : des crânes cornus

Des crânes humains cornus ont été trouvés dans un tertre funéraire de Sayre (Pennsylvanie). À part ces saillies cornées, à quelques centimètres au-dessus des arcades sourcilières, ces squelettes possédaient une anatomie normale.
Par contre, leur taille était très au-dessus de la moyenne soit 2,10 m de haut environ.
Les chercheurs pensent qu’ils ont été inhumés vers l’an 1200 de notre ère.

On pourrait croire que c’est un vaste canular, mais ce sont bien des chercheurs dignes de foi qui ont fait cette surprenante découverte. Parmi eux, un historien de Pennsylvanie, un dignitaire de l’Église presbytérienne et deux professeurs de l’American Investigating Museum du Massachusetts.
Certains de ces os ont été envoyés à l’American Investigating Museum de Philadelphie, où personne ne semble savoir ce qu’ils sont devenus.

(Source : Pursuit, 1973)

1888 : une double rangée de dents

Sept squelettes ont été retrouvés dans un tertre funéraire dans le Minnesota. Ils avaient une double rangée de dents aux mâchoires supérieure et inférieure, le front bas et fuyant avec des arcades sourcilières proéminentes.
Ils avaient été inhumés en position assise.

1911 : des géants roux

Dans le Nevada, des mineurs entreprirent en 1911 d’exploiter les riches dépôts de guano de la grotte Lovelock.
Rapidement, ils tombèrent sur des vestiges indiens et surtout sur une momie de 1,98 mètre de haut, aux cheveux roux.
Les légendes des Indiens Païoute parlent d’une tribu de géants roux, les Si-té-cah, jadis ennemis mortels des Indiens de la région.

Crâne géant

Crâne géant exposé au musée Humboldt au Nevada

En 1912, l’université de Californie de Berkeley et la Société d’histoire de l’état du Nevada dépêchèrent un scientifique.
Malheureusement, l’exploitation du guano avait tout bouleversé et il ne put récupérer que quelques objets.

Au cours des années suivantes, on découvrit d’autres fossiles, dont des fémurs, qui appartenaient à des individus d’au moins 1,80 mètre, taille remarquable pour l’époque et le lieu.

Les anthropologues admettent que des Indiens roux ont existé dans l’Ouest américain. Cependant, nulle part on ne fait mention d’un peuple de géants roux.

1921 : une blessure énigmatique

Le crâne de Broken Hill

1932 : une momie d’enfant

La légende des petits hommes

1973 : deux squelettes de 100 millions d’années

C’est dans l’Utah que des bulldozers mirent à jour deux squelettes en parfait état. Ils furent examinés par le professeur d’anthropologie J.P Marwitt. D’après lui, la formation dans laquelle les squelettes ont été inhumés date au moins de 100 millions d’années.
Les os n’étaient ni brisés, ni dérangés et n’avaient pas été transportés par une crue à cet endroit.
Apparemment, les deux personnages étaient morts au même endroit où se trouvaient leurs squelettes.
D’aspect relativement moderne, les fossiles n’étaient pas ceux d’hominidés primitifs.

Ce qui est mystérieux dans cette histoire, c’est que les ossements ont été photographiés et filmés puis envoyés à l’université de l’Utah. Mais, nul ne connut jamais les résultats de la datation.
On sait que le chef des travaux, Lin Ottinger, récupéra les ossements mis dans un coin et négligés pour une raison inconnue par Marwitt. Cette affaire est restée sans suite. (Source: Weird America, Jim Brandon, p.221)

V.Battaglia (05.2005)

Empreintes mystérieuses

< Énigmes Paléontologiques