Home

Animaux < Requins < Espèces < Isistius brasiliensis

Squalelet féroce

Petit requin en forme de cigare, dont la taille est d'environ 50 cm, le squalelet féroce (Isistius brasiliensis) pratique la technique de chasse la plus curieuse de tous les requins. Pêché accidentellement, ce squale féroce des profondeurs est resté une énigme pendant longtemps.

Portrait du Squalelet Féroce

D'après les spécimens retrouvés dans des filets de pêche, ce requin a une robe qui va du gris foncé au brun foncé. Il présente des photophores sur sa face ventrale. Aucun individu ne mesurait plus de 56 cm de long.
Il possède de gros yeux verts ovales, placés en avant de la tête.

Reconstitution 3d Squalelet féroce

Reconstitution 3d Squalelet féroce

Le plus étonnant est sans conteste sa bouche. Elle est charnue et proéminente. Sa mâchoire est équipée de dents tranchantes qui lui permettent de découper des portions de chair dans des peaux pourtant souvent très épaisses.

Squalelet féroce

Ses proies favorites sont de grandes tailles : thons, marlins, requins, mammifères marins.
Il attaque même le Néoprène qui recouvre les radômes sonars des sous-marins. Il semblerait qu'il n'hésite pas non plus à attaquer l'homme bien que les rencontres soient très rares.

Habitat et reproduction

À plus de 400 m, la lumière devient inexistante. Certains scientifiques ont avancé l'hypothèse qu'il pourrait utiliser un leurre pour attirer ses proies comme un réseau de photophores (organe lumineux) situé au niveau de l'abdomen.

Ce requin vit en haute mer et semble habiter toutes les mers tropicales et tempérées, y compris la Méditerranée.

Squalelet féroce

Au cours d'un cycle de 24 heures (rythme nycthéméral), ce requin effectue une migration verticale de 3 km. La journée, il évolue à une profondeur de 1000 à 3 000 m. La nuit, il remonte à moins de 100 m.

La femelle est ovovivipare. Elle possède deux utérus ce qui lui permet de donner naissance de 6 à 12 petits.

Des traces mystérieuses

Pendant longtemps, ce requin est resté une énigme. En effet, sur de nombreux phoques, dauphins ou baleines, on pouvait observer d'étranges traces de morsures circulaires. Certaines de ces blessures étaient larges comme une balle de golf.
On sait aujourd'hui qu'elles proviennent du squalelet féroce.

Morsure d'un Squalelet féroce

Morsure d'un Squalelet féroce sur un phoque. © dinosoria.com

Ses dents sont tranchantes comme des lames de rasoir et sa grande gueule est dotée de lèvres aspirantes.
Il surgit d'un coup des profondeurs, se fixe par sucions sur sa proie et dans un mouvement de rotation lui arrache un morceau de chair.

Il utilise la même technique sur d'autres espèces de requins. Il se nourrit également de poissons et de calmars.

Classification : Animalia . Chordata . Chondrichthyes . Elasmobranchii. Euselachii. Squaliformes. Dalatiidae. Isistius

V.Battaglia (04.2005)

Références

Requins en liberté G.Soury 2002. Requins D.Perrine 2000. Les Requins J.D.Stevens 1989

< Les espèces de Requins