Home

Les spinosaures sont des dinosaures théropodes qui se caractérisent par un crâne allongé et aplati. La famille des Spinosauroidae a été subdivisée en deux sous-familles :

  • Spinosauridae : Spinosaurus par exemple
  • Baryonychidae : Baryonyx

Les représentants de ces deux sous-familles se différencient par les caractéristiques de leur mâchoire et de leurs dents.

Les Spinosauridés

Tous les fossiles ont été découverts dans des strates datées du Crétacé inférieur et du crétacé Supérieur.
Les spinosaures vivaient en Afrique du Nord et en Asie centrale. Certains fossiles, découverts au Brésil, sont encore incertains.

Dessin d'un Spinosaurus

Illustration d'un Spinosaurus dans une forêt d'Afrique du Nord au Crétacé. © dinosoria.com

  • Spinosaurus aegyptiacus. Algérie, Niger, Tunisie, Thaïlande. Crétacé inférieur
  • Spinosaurus maroccanus. Maroc. Crétacé inférieur
  • Cristatusaurus lapparenti. Maroc. Crétacé inférieur
  • Sigilmassasaurus brevicollis. Maroc. Crétacé inférieur
  • Siamosaurus suteethorni. Thaïlande. Crétacé inférieur
  • Angaturama limai. Brésil. Crétacé inférieur
  • Irritator challengeri. Brésil. Crétacé inférieur
  • Suchomimus tenerensis. Niger. Crétacé inférieur
  • Oxalaia quilombensis. Brésil. Crétacé supérieur. Décrit en 2011 d'après des restes très fragmentaires
  • Spinosaurus aegyptiacus. Égypte. Crétacé supérieur
  • Asiamericana asiatica (incertain). Kazakhstan et Uzbekistan. Crétacé supérieur. Décrit en 1995 d'après quelques dents

Classification: Saurischia Theropoda Tetanurae Spinosauroidae Spinosauridae

Caractéristiques des Spinosaures

Ces théropodes sont très différents de par leur anatomie. Leur crâne est très long et aplati. Leurs narines, au lieu de se trouver à l’extrémité du crâne comme chez la plupart des théropodes, sont situées à environ 10 cm en arrière.
Leurs dents sont plus faites pour poignarder que pour découper.
Toutes ces caractéristiques tendent à démontrer que les spinosauridés étaient piscivores mais pas exclusivement.

Dessin d'un Spinosaurus

Illustration d'un Spinosaurus qui pêche. En 2008, on a mis au jour un squelette de Spinosaurus qui avait un fragment de pic d'Onchopristis, un poisson-scie, planté dans la mâchoire. © dinosoria.com

Grâce à leurs narines placées loin en arrière, ils pouvaient plonger leur museau dans l’eau tout en continuant à respirer.

Leurs pattes antérieures étaient puissantes et se terminaient par de grandes griffes. Elles leur servaient à attraper les gros poissons.

Les Spinosauridés sont des théropodes Tétanoures « à queue rigide ».

Spinosaurus

Les premiers ossements fossiles de Spinosaurus ont été retrouvés au début du 20e siècle en Égypte. Ces restes fragmentaires très incomplets ont malheureusement été détruits pendant la Seconde Guerre mondiale.

Spinosaurus est considéré comme le plus grand des dinosaures carnivores ayant jamais existé. D'après les études effectuées en 2006, les paléontologues estiment que Spinosaurus pouvait atteindre la taille de 17 m de long pour un poids de 7 à 11 tonnes.

Il possédait un museau allongé et étroit. De ce fait, on pense qu'il était plutôt piscivore. Cette théorie est renforcée par la présence d'orifices sur son museau, comme sur ceux des crocodiles. Les paléontologues supposent qu'il possédait des capteurs sensibles aux variations de pression.

Mâchoires d'un Spinosaurus

Ce dispositif est très efficace pour localiser des proies sous l'eau sans même les voir. Ses narines étant placées très haut, il pouvait plonger le bout de son rostre dans l'eau et attendre patiemment qu'une proie passe.

La théorie du Spinosaurus piscivore est également renforcée par la présence de dents dans des squelettes d'Onchopristis, un poisson-scie proche de l'espadon actuel. En 2005, on a mis au jour un fossile de Spinosaurus qui avait une vertèbre d'Onchopristis coincée dans une alvéole dentaire.

Ces découvertes n'excluent pas la possibilité que Spinosaurus pouvait être un chasseur terrestre, ni un charognard.

Membres antérieures d'un Spinosaurus

Les membres antérieurs étaient pourvus de longues griffes, efficaces pour attraper les proies sous l'eau. © dinosoria.com

Sa caractéristique la plus étrange est la présence de ces hautes épines sur les vertèbres dorsales. Les paléontologues pensent que ces épines supportaient un voile de peau. Mais on en ignore la fonction exacte : régulateur de température ou non ?

Les Baryonychidés

La sous-famille des Baryonychidae est représentée par une seule espèce : Baryonyx walkeri. Ce dinosaure vivait au crétacé inférieur en Europe.

Sur un squelette de Baryonyx « griffe terrible », la plus grande des griffes mesure près de 30 cm. Ses restes ont été retrouvés en Angleterre.

Griffes Baryonyx

Griffes d'un Baryonyx. © dinosoria.com

Il s’agit d’un dinosaure piscivore mais comme les autres spinosaures, il pouvait chasser sur terre ferme. Ses dents sont disposées « en rosette » ce qui lui permettait d’agripper facilement la chair lisse et molle des gros poissons.
Ses pattes antérieures se terminent par de grandes griffes aptes à attraper les proies.

Machoires d'un baryonyx

Zoom sur les mâchoires d'un baryonyx © dinosoria.com

Au Crétacé inférieur, l’Angleterre jouissait d’un climat subtropical. On y trouvait une végétation luxuriante et de grands fleuves près desquels Baryonyx pouvait facilement trouver de quoi s’alimenter.
On a retrouvé les restes de poissons dans son estomac. Mais, il se nourrissait aussi de charognes. On a découvert dans l'estomac d'un Baryonyx des os d'Iguanodon.
Ce dinosaure mesurait environ 9 m de long.

Classification: Saurischia Theropoda Tetanurae Spinosauroidae Baryonychidae

Suchomimus

Suchomimus tenerensis « imitateur de crocodile » a été découvert dans le Sahara en 1997 par l'équipe de Paul Sereno. Lui aussi est muni d’un long museau étroit terminé en spatule.
Le fossile retrouvé mesurait 11 m de long, mais ce spécimen n’était pas encore adulte.

Suchomimus

Suchomimus. © dinosoria.com

Suchomimus ressemble énormément à Baryonyx à l’exception de l’arête dorsale beaucoup moins haute.
D’ailleurs, certains paléontologues pensent que Suchomimus n’est qu’un gros Baryonyx et avancent l’hypothèse que l’arête dorsale ne grandissait qu’à la maturité.
On a retrouvé ses restes au Niger ; ils sont datés du Crétacé inférieur.

Ce spinosaure reste pour le moment classé dans la sous-famille des spinosauridés.

V.Battaglia (01.2004). M.à.J 05.2012