Home

Shar-Peï

Shar-Peï est un mot chinois. Dans son dialecte d’origine, il signifie « peau de requin » ou « papier de verre ». En effet, ce chien possède un poil extrêmement court et très dur au toucher. Le shar-Peï réclame un entretien assez exigeant ; il faut donc bien réfléchir avant d'adopter ce chien.

L’histoire du shar-Peï

On a retrouvé des statuettes de grès représentant cette race, datant de la dynastie Han (206 avant notre ère à 220 après notre ère).
À cette époque lointaine, le shar-Peï n’était pas un chien de luxe, mais un simple chien errant.
Il devint ensuite un gardien de temple vénéré.

Il était également utilisé comme berger et chien de troupeau.

chiot shar pei

Chiot Shar-Peï . Mademoiselle Coco. By Panikkk . (CC BY-NC-ND 3.0)

De nombreux siècles plus tard, on en fit un chien de combat.

Il a également été un chien de chasse très prisé, car c’est un traqueur de sanglier tenace.

Shar-pei

Ben. By Bruno Rubin . (CC BY-NC-ND 3.0)

Quand le communisme prit le pouvoir en Chine, le shar-Peï fut considéré comme un « objet de luxe ». À ce titre, il était décadent et devait être éliminé.
Dans les années 60, il ne restait que quelques sujets exportés de Chine vers Hong Kong.

shar pei

Mademoiselle Coco à Noël . By Panikkk . (CC BY-NC-ND 3.0)

Deux passionnés publièrent une lettre de détresse dans le magazine américain Dogs. Cette lettre fit l’effet d’une bombe.
Plus de 200 demandes de chiots furent enregistrées. Les auteurs de la lettre fouillèrent alors les villages chinois pour y dénicher les survivants.

Comportement et éducation du shar-Peï

C’est un chien au caractère très agréable, doux avec sa famille et très attaché à son foyer.
Il prodigue à son entourage des signes d’affection et en attend en retour. Il est très fidèle et c’est un excellent compagnon de jeu pour les enfants.

Shar pei

Shar-Peï . (CC BY-SA 3.0)

Par contre, il est méfiant à l’égard des étrangers ce qui en fait un bon gardien. Il est très sociable et s’entend bien avec tous les autres animaux de la maison.

Shar Pei. Balade en voiture

Shar-Peï. Balade en voiture. By Emdot . (CC BY-NC-ND 3.0)

Son éducation est importante, car il doit être socialisé très jeune. Il doit rapidement comprendre qui est le chef. Les rapports hiérarchiques doivent être assimilés dès le plus jeune âge.

Shar pei noir

Winston. Un shar-Peï noir. By Waldopepper . (CC BY-NC-ND 3.0)

C’est un dominant qui veut être le chef. La cohabitation entre shar-Peï mâles peut être délicate.
La démodécie est une maladie cutanée parasitaire fréquente chez cette race. L’enroulement de la paupière vers l’intérieur (entropion) ou vers l’extérieur (ectropion) est une malformation héréditaire habituelle chez ce chien.
Dans les cas importants, une intervention chirurgicale corrigera ce défaut.

Il est à souligner que les éleveurs se sont attachés à améliorer la race depuis une dizaine d’années.

shar pei qui dort

Petite sièste pour ce shar-Peï. By Jickbahtech . (CC BY-NC-ND 3.0)

La robe du shar-Peï nécessite des soins particuliers au niveau des plis. Pour éviter tout risque d’infection, il faut les nettoyer régulièrement avec une lotion adéquate.

Le shar-Peï peut vivre en appartement. Cependant, malgré son allure, c’est un vrai sportif. Il adore se dépenser au cours de grandes promenades.

Dimensions

40 à 51 cm selon le sexe pour 15 à 20 kg
Longévité moyenne de 12 à 14 ans

V.Battaglia (01.10.2005)

Références

Les chiens de race, éditions Atlas 2004
Le livre d'or des chiens, Derek Hall, éditions EDL 2004

< Races de chien