Home

Serpent roi

Voici un serpent plutôt sympathique puisque le serpent roi est un ennemi redoutable du dangereux crotale, dont il ne craint pas le venin.

Les serpents rois (Lampropeltis getulus) sont inoffensifs pour l’homme comme la plupart des couleuvres.

Parmi les différents serpents rois, le serpent roi de Californie (Lampropeltis getulus californiae) est l’un des plus commun. Les spécimens albinos de cette espèce figurent parmi les serpents les plus fréquemment élevés par les terrariophiles.
Il est vrai que le serpent roi est très facile à élever en terrarium.

Portrait du serpent roi de Californie

Le serpent roi fait partie des Colubridés (couleuvres). C’est une couleuvre ophiophage c’est-à-dire mangeuse de serpents.

Les Lampropeltis ou serpents rois sont répandus depuis le sud du Canada jusqu’au Mexique.

Serpent roi de Californie

Serpent roi de Californie. By Vlad Butsky . (CC BY-SA 3.0)

Il existe sept sous-espèces de serpents rois (Lampropeltis getulus) :

  • Lampropeltis getulus californiae
  • Lampropeltis getulus getulus
  • Lampropeltis getulus floridana
  • Lampropeltis getulus holbrooki
  • Lampropeltis getulus niger
  • Lampropeltis getulus nigritus
  • Lampropeltis getulus splendida

Le serpent roi de Californie vit à l’ouest de l’Amérique du Nord mais également à l’ouest du Mexique.
Il apprécie les forêts de conifères, les milieux secs et les zones rocheuses.

Serpent roi de Californie. By Usonian . (CC BY-NC-ND 3.0)

C’est un serpent essentiellement terrestre, actif surtout le matin et en fin d’après-midi. Pendant les jours les plus chauds de l’été, il devient nocturne.

Lampropeltis getulus

Serpent roi de Californie . © dinosoria

C’est un serpent de taille moyenne mesurant entre 1 et 1,40 m. Il existe toutefois des individus de plus d’1 m 60.
Dans son environnement naturel, sa robe peut être lignée ou annelée, de couleur noir et blanc ou marron et jaunâtre.

Par contre, en captivité, il existe de nombreuses mutations en terme de dessins et de couleurs.

Un serpent ophiophage

Le serpent roi américain n’hésite pas à attaquer des crotales et des couleuvres de grande taille.
Les analyses de contenus stomacaux de 58 serpents-rois capturés ont montré que toutes les proies consommées étaient des serpents, mordus de préférence au voisinage de la tête.

Serpent roi de Californie

Serpent roi de Californie . © dinosoria

L’attaquant saisit la proie à la nuque, s’enroule fortement autour du corps de sa victime pour l’étouffer, tandis que sa gueule progresse par mouvements alternatifs des mâchoires, sans se préoccuper d’éventuelles morsures.

Le serpent-roi est immunisé contre le venin des crotales. Il survivrait à des doses suffisantes pour tuer un millier de mammifères de même poids.

Serpent roi de Californie

Serpent roi de Californie en train d'avaler un autre serpent . © dinosoria

Le cannibalisme est également pratiqué, surtout envers les jeunes. En fait, tout serpent ophiophage peut être amené, selon les circonstances, à consommer un individu de sa propre espèce.

Outre les serpents, le serpent roi se nourrit de petits rongeurs, de lézards, d’oeufs ou d’oiseaux.

Le serpent roi de Californie en captivité

C’est un serpent calme, souvent conseillé aux débutants. Il supporte relativement bien les manipulations. Cela n’empêche pas sa morsure d’être douloureuse.
En cas de stress, il se positionne en « S » et se tient prêt à frapper la main qui voudrait le saisir.

Serpent roi albinos en position de "S" (© Toumayan R)

Il peut également s’il a peur uriner et faire ses excréments sur son propriétaire.

Il accepte les rongeurs morts pour se nourrir à condition qu’ils soient fraîchement tués ou congelés.
Il est déconseillé de donner des rongeurs vivants aux jeunes spécimens. Etant naturellement ophiophage, il est préférable de séparer les spécimens lors des repas.

Serpent roi de Californie . By Carlos Franquinhos . (CC BY-NC-ND 3.0)

Une fois le repas terminé, avant de les remettre dans le même terrarium, il vaut mieux les vaporiser pour enlever les particules d’aliments qui restent collées sur la tête.
Si un congénère sent l’odeur de la nourriture, il peut tout à fait attaquer.

Lampropeltis getulus floridana. By The Horned Jack Lizard . (CC BY-NC-ND 3.0)

Un terrarium de 80 x 40 x 40 est indiqué pour un spécimen adulte ou un couple pendant la période de reproduction.
Température : 32°C au point chaud et 27°C au point froid le jour ; 23 à 24°C la nuit

  • Terrarium de type désertique
  • Mettre des abris au sol et des branches, un bassin d'eau et un substrat d'éclats de bois
  • Humidité: 50% environ
  • Eclairage: par lampe ou néon

La reproduction en captivité

Il faut observer une période de repos (hibernation) en abaissant la température aux alentours de 10°C.

Il faut ensuite réintroduire la femelle avec le mâle à conditions que les deux spécimens aient été bien nourris. Dans le cas contraire, le mâle n’hésitera pas à manger la femelle.

By The Horned Jack Lizard . (CC BY-NC-ND 3.0)

4 à 6 semaines après les premiers accouplements, la femelle pond de 6 à 12 œufs, voire une vingtaine.
Les œufs doivent être placés en incubation à 28-30°C et 100% d’hygrométrie.

55 à 60 jours plus tard, les premiers œufs commencent à éclore. L’éclosion peut durer un ou deux jours.

Après la première ponte, il faut surveiller la femelle car elle peut en faire une deuxième trois semaines plus tard.

Classification : Animalia. Vertebrata. Reptilia. Squamata. Serpentes. Colubridae. Lampropeltis

V.Battaglia (29.11.2005)

Crotales: Prédateurs et proies

Références

Serpents, Nigel Marvin et Rob Harvey, éditions Solar 2001 . Guide des serpents U.Gruber 1992
Grand guide encyclopédique des serpents, sous la direction de Roland Bauchot, éditions Artémis 1999

< Serpents