Home

Animaux < Reptiles < Serpents < Serpent-liane

Serpent-liane

Principalement arboricole, le serpent-liane se fond admirablement dans son environnement. Imitant une liane qui pend ou une branche, ce serpent en apparence immobile est en réalité un prédateur habile.
Il existe des serpents-lianes dans toutes les forêts tropicales que ce soit en Afrique, en Amérique du Sud ou en Asie.
Parmi les espèces les plus connues, on trouve le serpent-liane à long nez (Ahaetulla nasuta) et le serpent-liane brun (Oxybelis aeneus).

Caractéristiques du serpent-liane

Ces serpents peuvent mesurer jusqu’à 1,50 m environ. Ce sont des serpents au corps très fin, avec une longue tête.
La queue est particulièrement longue par rapport au corps.

Serpent liane brun

Serpent liane brun. © dinosoria.com

La tête est particulièrement pointue chez le serpent-liane à long nez mais c’est le cas pour toutes les espèces.

La couleur de la robe est souvent verte ou gris-brun.

Ces serpents se laissent pendre en festons dans les branches pour être parfaitement camouflés. Ils sont capables de rester ainsi immobiles pendant des heures jusqu’à ce qu’une proie passe à leur portée.
Ils se détendent alors en un éclair.

Serpent-liane

Difficile de repérer ce serpent-liane brun. © dinosoria.com

Les serpents-lianes allient à leur livrée une homotypie saisissante. Il ne s’agit pas vraiment de se cacher mais plutôt d’apparaître sous l’aspect d’une tige ou d’une liane.
Leur corps dépasse souvent plus d’un mètre mais l’épaisseur n’excède guère celle d’un gros crayon.
Le serpent-vigne ou serpent-oiseau (Genre Thelotornis) excelle en ce domaine.

Serpent liane brun

Le serpent liane brun se confond avec les branches. © dinosoria.com

Ces serpents ont des pupilles horizontales qui sont alignées avec des rainures sur la tête pour une vision frontale supérieure et dégagée.
Leur champ visuel est donc plus étendu, d’autant plus qu’ils possèdent une vision binoculaire.

Serpent liane

Mimétisme entre ce serpent-liane et le feuillage. © dinosoria.com

Cependant, la vision intervient surtout dans le repérage et la perception des mouvements rapides. Une vision binoculaire permet de bien évaluer les distances ce qui leur permet de fondre avec précision sur leurs proies.

Alimentation

Les serpents-lianes sont de grands amateurs de lézards. Le serpent-liane à long nez est particulièrement friand de geckos.
Caméléons et oiseaux font également partie de leur menu.
Grand chasseur arboricole, le serpent-liane ondule sans bruit, à travers les feuillages et les branches.
Ils vont rarement au sol mais y sont assez agiles également.

Une fois la proie repérée, ils la mordent pour lui inoculer le venin et la maintiennent fermement avec leurs puissantes mâchoires.

Serpent liane qui capture un gecko

Ce gecko est fermement maintenu. © dinosoria.com

Ces serpents sont venimeux. Le venin coule le long de petites dents placées au fond de la bouche. Leur venin n’est pas mortel pour l’homme mais leur morsure reste bien sûr douloureuse.

Eux-mêmes sont les proies d'autres serpents comme les couleuvres.

Serpent liane et couleuvre

Cette couleuvre avale un serpent-liane. © dinosoria.com

L’aire de répartition des serpents-lianes est très vaste. Le serpent-liane à long nez habite le Sud-Est asiatique. Il peut mesurer jusqu’à 1,40 m.
Thelotornis capensis, le serpent-liane du Cap, est un serpent-liane africain qui évolue en Afrique Centrale, Orientale et Australe.

Serpent-liane brun

Cette espèce peut imiter les branches sur lesquelles il vit en se laissant pendre et osciller au gré du vent.
De 90 cm à 1,50 m, Oxybelis aeneus possède une queue qui peut faire jusqu’à la moitié de la longueur du corps.

Serpent liane brun

Serpent-liane brun (Oxybelis aeneus). © dinosoria.com

Sa livrée est gris-brun sur le dos et grise sur le ventre, avec du jaune ou du blanc sous la tête.
L’œil est souligné d’un trait, et les lèvres, de couleur crème, sont typiques.

Cette espèce vit de l’extrême sud de l’Arizona jusqu’en Amérique Centrale et du Sud.

Actif durant le jour, il menace les intrus en ouvrant largement sa bouche.

La femelle pond 3 à 5 œufs au printemps ou en été.

Classification : Animalia. Vertebrata. Reptilia. Squamata. Serpentes. Colubridae

V.Battaglia (01.03.2008)

Références

Les serpents. Editions Artémis 1999
Serpents. Nigel Marvin et Rob Harvey. Editions Solar 2001
Reptiles. Le serpent à long nez ; p.254. Editions Proxima 2001

< Serpents