Home

Sumatra menacé par un nouveau tsunami

Le 26 décembre 2004, un tsunami a dévasté l’Asie du Sud. C'est un tremblement de terre d'une magnitude de 9,1 à 9,3 qui a engendré ce raz-de-marée. Cette catastrophe a été une des plus lourdes en vie humaine. Le bilan officiel a fait état d'au minimum 222 000 victimes. Le tremblement de terre a eu lieu au large de l'île de Sumatra et a touché  les côtes du Sri Lanka et du sud de l'Inde, le sud de la Thaïlande et l'île de Phuket.
Un récent rapport du géophysicien John McCloskey de l’Université de l’Ulster est très alarmant car l’équipe de scientifiques redoutent un nouveau séisme suivi d’un tsunami dans la même zone.

La zone concernée se situe au carrefour de deux plaques tectoniques : la plaque eurasienne et la plaque indo-australienne.
Ces deux plaques convergent l’une vers l’autre jusqu’au point de rupture qui provoque un séisme.
Or, d’après John McCloskey le tremblement de terre qui a eu lieu le 30 septembre 2009 à Pandang, au sud de Sumatra n’a pas libéré toute l’énergie accumulée.
Le degré de déformation entre les deux plaques a atteint un niveau critique et le risque de fracture est imminent.

Seisme de Sumatra. 2004

Localisation du Séime du 26 Décembre 2004 et principales plaques et structures tectoniques. Auteur: R. Lacassin (CNRS-IPGP) 2005

D’après leurs calculs, la rupture pourrait provoquer un séisme d’une magnitude supérieure à 8,5.
Le tsunami qui suivrait pourrait alors être aussi dévastateur que celui de 2004.

Malheureusement, il est impossible de prédire la date exacte. Tous les indicateurs sont au rouge et il est donc à craindre qu’une nouvelle catastrophe s’abatte sur l’Indonésie.

V.Battaglia (24.02.2010)

L’Indonésie touchée par deux séismes en 2007

Lien

Communiqué de l'University of Ulster

< Catastrophes naturelles