Home

Animaux < Fonds marins < Céphalopodes < Seiche. Sepia apama

Seiche géante

Oubliez la petite sèche commune qui n’excède pas 45 cm de long ! La seiche géante d’Australie est le poids lourd du genre Sepia.
En effet,  Sepia apama peut mesurer plus d’un mètre de long, tentacules comprises, ce qui en fait la plus grande seiche au monde.
Assez paradoxalement, la seiche géante est restée méconnue des scientifiques pendant très longtemps. Sepia apama n’est vraiment étudiée que depuis une quinzaine d’années.

Portrait de la sèche géante

Morphologiquement, Sepia apama est une version géante de la sèche commune. Comme toutes ses cousines, elle a dix bras dont deux spécialisés dans la prédation et qui sont plus longs.
Par contre, elle se différencie par son poids. Les plus gros spécimens atteignent les 10 kg. Le corps mesure environ 50 cm.

Cette seiche est originaire d’Australie. Elle évolue jusqu’à 100 m de profondeur entre le Queensland et les côtes de l'Australie-Méridionale.

Seiche géante d'Australie

Seiche géante d'Australie (Sepia apama). © dinosoria.com

Sa coquille interne, « l’os de seiche », remplie d’air est bien sûr beaucoup plus imposante que celles des petites espèces.

La plupart des seiches sont surtout actives à la tombée de la nuit. Ce n’est pas le cas de la seiche géante qui est principalement diurne.

Sepia apama

Sepia apama est la plus grosse seiche au monde. © dinosoria.com

Elle passe la plus grande partie de la journée  camouflée dans les fissures des rochers, se protégeant ainsi des prédateurs.
Elle ne s’éloigne guère de son abri que pour s’alimenter. Elle se nourrit de crustacés et de poissons osseux ainsi que d’autres mollusques.

La seiche repère ses proies à vue, s’approche rapidement puis déploie brusquement ses tentacules. Grâce à son bec corné, elle déchiquète la proie puis l’avale par petits morceaux.

Sepia apama . Seiche geante

La seiche géante est active le jour. © dinosoria.com

Elle est elle-même la proie d’autres prédateurs. A cet égard, des scientifiques ont observé un comportement très singulier chez certains dauphins. Quelques individus, observés dans le Golfe Spencer, ne se contentent pas de tuer les seiches et de les avaler tout cru.
Ils assomment violemment leur victime puis la secouent pour la vider de son encre. Ensuite, ils frottent énergiquement la seiche sur le fond marin afin de dégager l’os de seiche. Suite à ce rituel « culinaire », ils peuvent commencer leur repas.
D’après les chercheurs, le fait de retirer l’encre facilite la digestion.

Seiche géante d'Australie

Sepia apama passe une grande partie de la journée camouflée dans les rochers. © dinosoria.com

Du point de vue comportemental, la seiche géante est beaucoup moins timorée que ses petites cousines. Très territoriale, elle ne se laisse pas impressionner par les intrus, y compris l’homme.
En principe, la seiche fuit rapidement dans un jet d’encre face à des plongeurs. La seiche géante a démontré une plus grande assurance comme on a pu l’observer dans plusieurs documentaires, en n'hésitant pas à effectuer des manœuvres d’intimidation.

Il ne s’agit pas d’agression mais plutôt de faire valoir ses droits de propriété sur son territoire.

Seiche geante d'Australie

Couleur vive d'intimidation pour cette seiche géante. © dinosoria.com

Il ne lui faut que quelques secondes pour changer de couleur ou d’apparence ce qui traduit chez elle un changement d’humeur.
Quand un intrus est un peu trop insistant, son corps se hérisse et prend des couleurs vives, afin de la faire paraître encore plus impressionnant.

En dehors de la période de reproduction, c’est une espèce solitaire.

Reproduction

Les accouplements s’effectuent en hiver (période qui correspond à l’été dans notre hémisphère).

Il existe dans le Golfe Spencer une zone de grands rassemblements de seiches pendant cette période de reproduction. On peut notamment les observer près de Whyalla, en Australie-Méridionale.
C’est d’ailleurs l’occasion pour les scientifiques de pouvoir les étudier.

Seiche géante d'Australie

Un mâle se pare de couleurs lumineuses pour attirer une femelle. © dinosoria.com

Il est d’ailleurs intéressant de souligner que cette espèce est aujourd’hui protégée durant sa reproduction sur ces côtes. A partir des années 1990, les pêcheurs avaient pris l’habitude de se rendre sur ce site mais les prélèvements excessifs ont mis l’espèce en danger.
Aujourd’hui, les touristes peuvent observer ces milliers d’individus se reproduire en toute tranquillité.

Les mâles arborent leurs plus belles couleurs pour attirer les femelles. Une livrée spécifique est destinée à repousser les rivaux.

Seiche géante

Elégance d'une seiche géante. © dinosoria.com

Durant l’accouplement, le mâle libère son sperme dans un spermatophore et le transfère grâce à un bras modifié dans la cavité palléale de la femelle.

Comme pour toutes les seiches, son espérance de vie est courte, un an en moyenne à deux ans maximum.

En effet, les mâles meurent généralement peu après l’accouplement, et les femelles, après la ponte.

Classification: Animalia. Mollusca. Cephalopoda. Sepiida. Sepiidae. Sepia

V. Battaglia (04.11.2009)

Seiche . Pieuvre

Vidéos: Une seiche géante essaye d'impressionner un plongeur . Portrait de la seiche géante

Références

Article sur le comportement inédit des dauphins dans le Golfe Spencer (en anglais)
Norman, M.D. 2000. Cephalopods: A World Guide. ConchBooks.
Hanlon, R.T. 2008. Australian Giant Cuttlefish - Physiology and Biochemistry.
Nixon, M. & J. Z. Young. 2003. The Brains and Lives of Cephalopods. Oxford University Press
Sepia apama. Nomeclature SITI

< Invertébrés marins