Home

Rouge-gorge

Le rouge-gorge (Erithacus rubecula) est un passereau tout rond, très vif et relativement peu craintif. Bien évidemment, comme son nom l’indique, sa gorge est de couleur rouge.
L’adulte possède une large tâche roux orangé du front jusqu’au dessous de la poitrine.
A la différence de l’adulte, le jeune rouge-gorge est tacheté de brun et de jaune roussâtre.

 

L’habitat d'Erithacus rubecula

Cet oiseau vit aussi bien dans les villes que dans les forêts. On le rencontre partout en Europe, sauf au nord de la Scandinavie et jusqu’en Turquie et en Iran.
Il est également présent aux Açores, aux Canaries et en Afrique du Nord.

Rouge gorge

Rouge-gorge. By foxypar4/ John Haslam. (CC BY-SA 3.0)

Il apprécie particulièrement les branches basses des arbres, sur lesquels il se tient perché pour entonner son chant perlé. C’est un excellent chanteur.
C’est l’un des seuls passereaux à chanter pratiquement toute l’année. Il se tait seulement en été, au moment de sa mue.

Cri du Rouge-Gorge

Le rouge-gorge est sédentaire en Europe de l’Ouest, sauf en ce qui concerne les populations du Nord-est qui migrent vers le sud en hiver.
Les zones d’hivernage atteignent le nord du Sahara. Ils partent en septembre-octobre pour revenir en mars-avril.

Rouge gorge

Erithacus rubecula. By Jvverde

Malgré la déforestation, l’effectif est assez stable.

Mode de vie et reproduction

Assez familier, il s’approche facilement pour demander de la nourriture, surtout l’hiver.
Cela ne l’empêche pas de pouvoir être assez agressif. Il lui arrive de s’en prendre à un simple morceau de papier en croyant qu’il s’agit d’un ennemi.

En effet, il possède un comportement territorial très marqué, y compris en dehors de la période de nidification.
Il adopte fréquemment une attitude conquérante : lève la queue, déploie ses ailes et exhibe sa poitrine très colorée.

Rouge-gorge dans la neige

By Lionoche

Il se nourrit d’insectes rampants, de baies et de graines.

Rouge gorge qui mange

By Jcoelho

Le rouge-gorge vit en couple uni pour une saison. L’accouplement a lieu d’avril à juillet avec une à trois couvées annuelles.
La femelle pond 4 à 7 œufs de 20 mm, blanchâtres pointillés de roux. Ils sont couvés 13 à 14 jours.
Pendant que la femelle couve, le mâle l’a nourrit et veille sur le nid. Les oisillons sont nourris par les deux parents.

Rouge-gorge dans la neige

By Giuss 95

Cet oiseau niche dans des sites près du sol : à flanc de pente dans la terre, dans une cabane de jardin, un trou d’arbre ou une souche.

Rouge-gorge en plein vol

Rouge-gorge en plein vol. By Jcoelho

Le nid est composé d’herbes sèches, de feuilles et de lichens. La cuvette intérieure est tapissée de crins, de plumes et de fins débris végétaux.

Les jeunes, nidicoles, s’envolent au bout de 2 à 3 semaines.

Jeune rouge-gorge

Jeune rouge-gorge. By Insecta 62

La maturité sexuelle intervient vers un an. Le record de longévité du rouge-gorge est de 13 ans en captivité.

Classification: Animalia. Chordata. Aves. Passeriformes. Muscicapidae. Erithacus

V.Battaglia (16.10.2005). Mà.J 04.2008

Références et crédit photographique

Volker Dierschke.440 Oiseaux. Delachaux et Niestlé 2008
Guilhem Lesaffre. Les oiseaux du jardin. Editions Rustica 2007
Peter Hayman. Encyclopédie des oiseaux de France et d'Europe. Flammarion 2003
Guilhem Lesaffre. Le Manuel d'ornithologie. Delachaux et Niestlé 2000
Encyclopédie des oiseaux du monde. Sous la direction de Sélection du Reader's Digest.1991
Oiseaux, éditions Proxima.2006

Toutes les photos, sauf mention contraire, étaient sous Licence creative commons Attribution-Non Commercial-No Derivs 3.0 Unported au moment de la mise en ligne de ce dossier et proviennent du site FlickR

< Oiseaux