Enigmes <Enigmes Historiques < Robin Hood

Légende de Robin des Bois

Robin Hood, Robin des Bois, était un fier hors-la-loi, volant les riches pour donner aux pauvres. C’est du moins le portrait que nous en font les ballades anglaises du Moyen Âge. Mais, Robin des Bois était-il vraiment ce bandit au grand cœur ? N’a-t-il même jamais existé ? Les historiens ont cherché des preuves de l’existence de ce héros légendaire.
On peut aussi se demander pourquoi ce symbole de la résistance des paysans de race saxonne aux nobles est passé à la postérité.

A la recherche de Robin Hood

Au 19e siècle, les historiens qui ont grandi en écoutant les histoires chevaleresques remises à la mode par Walter Scott, estiment que les aventures de Robin des Bois manquent de bases historiques sérieuses.

L’un d'eux, Francis James Child, déclare en 1882 que Robin des Bois n’est qu’un personnage imaginaire de ballade populaire.

Des recherches ultérieures montreront cependant que la légende recèle peut-être certains éléments véridiques.

La première version complète de l’histoire de Robin des Bois est datée du XVe siècle. Il s’agit d’une ballade intitulée « Lyttle Geste of Robyn Hode ».
On y trouve déjà les personnages qui nous sont devenus familiers grâce au cinéma : le shérif de Nottingham, Petit Jean …

Dans la plupart des références anciennes à Robin des Bois, les premières remontent à 1350, ses exploits se déroulent dans la forêt de Barnesdale, dans le Yorkshire.

Robin Hood

Illustration de la fin du 19e siècle de Robin des Bois

Les historiens se sont donc demandé si « un prince des voleurs » n’a pas existé dans cette région au XIIIe siècle.

Vers 1228-1230, les archives seigneuriales mentionnent un Robert Hood, décrit comme un fugitif qui « a volé pour le plus grand nombre ».

Le problème c’est que Robert Hood était un nom très courant en Angleterre.

De nombreux candidats au titre de Robin des Bois

Il existe de nombreuses contradictions entre les différentes références historiques. Les ballades situent les exploits au cours de quatre règnes différents : de celui de Richard Cœur de Lion (1189-1199) à celui d’Edouard II (1307-1327).

On a surtout retenu le règne de Richard Cœur de Lion. Dans la plupart des films, Robin des Bois devient un défenseur du Roi, parti en croisades, contre son perfide frère Jean Sans Terre.

Mais, les historiens ont également établi un lien entre Robin Hood et la révolte qui a eu lieu en 1265 contre le roi Henri III, sous la conduite du comte de Leicester Simon de Montfort.

Robin des Bois

Robin des Bois tourné en 1938 avec Errol Flynn

Le chroniqueur anglais Walter Bower raconte que, après la rébellion contre Henri, « le fameux voleur Robert Hood […] prit la tête de ceux qui avaient été déshérités et bannis à la suite de la révolte ».

Mais cette histoire est mise en doute par les historiens modernes. Ces derniers font remarquer que l’arc long, que l’on voit dans les versions de la légende, n’était pas utilisé sous le règne d’Henri III (1216-1272).

Le candidat le plus plausible est un paysan de Wakefield, dans le Yorkshire, qui a probablement pris part à un soulèvement contre le duc de Lancastre en 1322. Les archives de la ville mentionnent un Robert Hood, condamné pour avoir transgressé « les lois de la forêt «, résisté au seigneur du lieu, et pour ne pas avoir pris part à la guerre contre les Ecossais.
Il semble également que la maison de Robert Hood ait été confisquée pour cette raison, ce qui expliquerait que cet homme se soit réfugié dans la forêt.

Robin des Bois, prince des voleurs

Robin des Bois, prince des voleurs, en 1991, avec Kevin Costner et Morgan Freeman

Cela situerait la légende au cours du règne d’Edouard II qui, lui-même, a eu un valet nommé Robert Hood.

Beaucoup d’autres rebelles et hors-la-loi ont été identifiés à Robin des Bois. Parmi eux, Robert Thwing, qui a pillé les monastères pour distribuer du grain aux pauvres. Il y a également Robert Fitzooth dont les dates de naissance et de décès, 1160-1247, correspondraient à celles de Robin des Bois.
Du moins, c’est ce que prétend un document retrouvé.

Un héros national

Les œuvres littéraires ont tellement transformé les éléments historiques qu’il devient impossible de retrouver les traces originales d’un Robert Hood.

Marianne, la belle dont tombe amoureux Robin, n’est par exemple apparue qu’au XVIe siècle, tout comme le frère Tuck.
Il est probable que l’un des conteurs a dû estimer qu’il manquait une dimension sentimentale à cette légende.

Marianne et Robin des Bois

Marianne et Robin des Bois. Illustration du peintre américain N.C Wyeth

Selon les versions, Robin est un défenseur des pauvres et des opprimés ou un héros national qui combat les envahisseurs normands aux côtés des Anglo-Saxons.

Peu importe finalement que le personnage ait vraiment existé ou non. Cette légende est presque universelle.
On y valorise l’amour de la justice, le courage et l’honnêteté. Savoir que de tels héros ont pu ou pourraient exister nous rassure sur la nature humaine.
La réalité était cependant certainement moins distrayante que les héros qu’elle a engendrés.

V.Battaglia (14.05.2006)

Références bibliographiques

Encyclopédie Larousse 2005 ; Les plus célèbres mystères de l’histoire, sélection du Reader’s Digest

< Enigmes de notre Histoire