Home

Premier rhinocéros conçu par insémination artificielle

C’est au zoo de Budapest que le premier bébé rhinocéros est né après avoir été conçu par insémination artificielle.
Ce bébé qui ne porte pas encore de nom est une fille. Sa mère, Lulu, peut être fière de ce beau bébé de 58 kg.
Lulu est un rhinocéros blanc du Sud âgée de 25 ans.


 

Ce deuxième essai est une grande réussite très prometteuse pour l’avenir. En effet, cette technique destinée aux animaux, a nécessité 7 ans de travail.
En 2005, Lulu avait mise au monde un bébé selon la même technique qui malheureusement n’avait pas survécu.

Cette petite fille se porte bien et semble avoir eu un comportement normal quelques heures après sa naissance. Elle s’est montrée active et a su se relevée sans problème.

© Bela Szandelszky / Pool via AP

Par contre, pour le moment, Lulu refuse de l’allaiter. Le bébé est donc alimenté par les employés du zoo.
De même, les relations sont plus proches de celles de l’amitié que celles d’une mère et de son enfant.
Tout n’est donc pas gagné malgré une naissance quasi-miraculeuse.

Un accouplement entre Lulu et un mâle avait bien été tenté mais les deux partenaires n’avaient montré aucun intérêt l’un envers l’autre.

Bien évidement, tous les défenseurs des animaux préféreraient que ces derniers puissent vivre en liberté et s’accoupler naturellement. Malheureusement, il ne faut pas se leurrer car devant le nombre croissant d’espèce en voie d’extinction, l’insémination artificielle pourrait bien être la dernière chance de les préserver.

© Bela Szandelszky / Pool via AP

Par exemple, il ne reste actuellement que 14 individus dans le monde de la sous-espèce de rhinocéros blanc du Nord. Cette sous-espèce est quasiment éteinte. Seule deux femelles sont encore en âge de s’accoupler sur les 10 animaux qui vivent en captivité.
L’insémination artificielle semble bien être le derniers recours pour sauver cette sous-espèce.

V.Battaglia (02.03.2007)

Rhinocéros . Rhinocéros de Java

< Actualité sur les mammifères