Home

Animaux < Requins < Espèces < Carcharhinus falciformis

Requin soyeux

Les requins soyeux sont les requins les plus sveltes. Ils ressemblent beaucoup aux requins-requiem avec lesquels on les confond.

Morphologie

Leur caractéristique est le bord arrière extrêmement allongé de la seconde dorsale. Ils possèdent également une bordure noire sur la face intérieure des pectorales.

Requin soyeux

Requin soyeux . © dinosoria.com

Ce magnifique requin à l’allure élancée peut atteindre 3,30 m. Sur le dos, la couleur gris foncé présente parfois des reflets soyeux d’où son surnom.

Habitat et mode de vie

On trouve ce requin dans toutes les mers tropicales à partir du moment où la température de l’eau dépasse 23 °C.
Il est particulièrement présent près des deux Amériques, au nord de l’Australie et de la Nouvelle-Zélande, en Nouvelle-Guinée, près des îles du Pacifique central, des deux côtés de l’Afrique ainsi qu’au sud de l’Inde.

Le requin soyeux affectionne le bord des côtes à condition que la profondeur soit suffisante. Il croise souvent des plongeurs près des îles océaniques.

Carcharhinus falciformis

Carcharhinus falciformis. Crédit NOAA

Les spécimens adultes et de grande taille sont souvent solitaires. Cependant, les plus jeunes chassent en groupes des bancs de petits poissons, thons et oiseaux de mer.

La femelle est vivipare et donne naissance à une portée de 2 à 15 petits qui mesurent au maximum 85 cm.

Les plongeurs peuvent également les rencontrer sous des bois flottants ou des épaves. Dans les Bahamas, ils sont nombreux autour des grosses bouées immergées.

Taille: 3,30 m
Habitat: Mers tropicales à plus de 23°C
Agressivité: oui
Découvert en 1839

Le requin soyeux et l'homme

C’est un requin curieux qui s’approche des plongeurs et les suit parfois, sans les attaquer systématiquement.
Les témoignages à cet égard sont contradictoires. Certains plongeurs ont connu des mésaventures avec cette espèce.
Il semble qu’il soit dangereux sous stimulation alimentaire. Il lui arrive également de charger frontalement sans prévenir.
En parallèle, les moniteurs de plongée des Bahamas les manipulent régulièrement pour leur retirer les hameçons coincés dans leur bouche.

Il est conseillé, surtout aux plongeurs inexpérimentés, de ne pas trop s’en approcher.

Ce requin est souvent capturé accidentellement par les longliners japonais. Il est chassé pour ses ailerons, mais aussi sa chair, son foie et sa peau.

Classification: Chondrichthyes . Elasmobranchii. Euselachii. Carcharhiniformes. Carcharhinidae

V. Battaglia (03.2007)

Références

Requins en liberté G.Soury 2002. Requins D.Perrine 2000. Les Requins J.D.Stevens 1989

< Les espèces de Requins