Home

Requin lutin

Bien que le requin lutin (Mitsukurina owstoni) a été découvert au 19e siècle, on n'en sait que fort peu sur cette espèce difficile à observer. Environ 45 spécimens de ce requin d'aspect préhistorique ont été capturés.

Le requin lutin est la seule espèce de la famille des Mitsukurinidae qui serait apparue il y a environ 125 millions d'années.

Caractéristiques du Requin lutin

Le requin lutin a été décrit en 1898.

Un museau allongé en forme de lame et une mâchoire protractile donnent à ce requin un aspect préhistorique étrange.

Quand il ouvre sa grande gueule, on croit apercevoir des yeux au-dessous du rostre. Il s'agit en réalité de fosses nasales.

Requin lutin

Requin lutin . (Requins des profondeurs. © Arte)

De 3 à 4 mètres de long en moyenne, le corps flasque du requin-lutin est de couleur grise, blanche, ou rosâtre.
La taille d'un des rares spécimens capturés mesurait 3,35 m de long pour un poids de 160 kg. Mais, une femelle capturée en 2000 mesurait plus de 5,5 m de long.

Un autre spécimen mesurant près de 4 m de long pesait 210 kg. Dans le documentaire « Requins des profondeurs » diffusé sur Arte, les scientifiques ont pu observer un spécimen de 6 m de long.

Requin lutin

Fossile d'un ancêtre du requin lutin découvert dans une strate géologique de l'ère du mésozoïque. (Requins des profondeurs. © Arte)

Ces différentes mensurations prouvent simplement que cette espèce est très méconnue.
Les dents antérieures sont droites et pointues, et les petites dents postérieures indiquent que le requin-lutin se nourrit vraisemblablement de petites proies.

Mitsukurina owstoni

Mitsukurina owstoni. Spécimen mort récupéré dans un filet de pêche. Crédit NOAA

Squale particulièrement disgracieux, son apparente flexibilité est caractéristique des requins qui évoluent en grande profondeur.

Les requins capturés, pour la plupart, s'étaient retrouvés prisonniers des filets, car cette espèce apprécie les zones de pêche.

À ma connaissance, deux spécimens ont pu être repêchés vivants au Japon. Cependant, ils n'ont pas survécu bien longtemps à leur captivité.

Alimentation

Il se nourrit essentiellement de calmars, de poissons et de crabes. Il détecte ses proies dans l'obscurité grâce aux nombreuses ampoules de Lorenzini dont son museau est équipé.

Les ampoules de Lorenzini sont des capteurs sensoriels. Elles détectent les variations de champs magnétiques, aussi infimes soient-elles, comme celles générées par l'activité musculaire d'une proie potentielle.
Le requin lutin se sert de son rostre pour sonder les fonds et débusquer les proies. Même ensevelies, elles ne peuvent lui échapper, car il peut détecter une variation de champs électriques d'un demi millionième de volt.

Requin lutin

Animation du requin lutin conçue à partir du documentaire Requins des profondeurs. © Arte

Quand il détecte une proie, il déboîte sa mâchoire en un éclair pour la projeter en avant.
Cette technique est parfaite, car elle permet de réduire la distance entre la proie et la gueule du requin.

Habitat. Reproduction

D'après la légende, l'apparition de ce requin a tellement surpris les pêcheurs japonais qu'il a été surnommé « lutin ». Il est probablement le plus grotesque et le plus singulier de tous les requins connus. Il n'est donc pas surprenant que les caractéristiques de ce requin extraordinaire le placent dans une famille à part.

Requin lutin

Requin lutin. Museum d'Histoire Naturelle de Vienne. By Peter Halasz. (CC BY-SA 3.0)

Ce requin difficile à observer fréquente des eaux très profondes, en général entre 550 et 900 mètres. La plupart des spécimens ont été observés à environ 250 m de profondeur. Cependant, il peut descendre à plus de 1000 m.

Il a été repéré dans l'Atlantique Est au large des côtes de France, du Portugal et de la Guinée, et aussi dans le Pacifique Ouest au large des côtes du Japon, et dans l'océan Indien, au large des côtes de l'Afrique du Sud et de l'Australie.

C'est une espèce vivipare. On ne sait rien sur son mode de reproduction.

Classification: Animalia. Chordata. Vertebrata. Chondrichthyes. Lamniformes. Mitsukurinidae. Mitsukurina

V.Battaglia (10.2004). M.à.J. 08.2013

Requin grande gueule .      Requin-lézard .      Requin griset

Références et liens

Requins en liberté G.Soury 2002
Requins D.Perrine 2000
Les Requins J.D.Stevens 1989
ReefQuest Centre for Shark Research. Biology of the goblin shark . Requins des profondeurs. Documentaire diffusé sur Arte le 28 juillet 2013. Téléchargeable

< Espèces de Requins