Home

Requin grande gueule

Le requin grande gueule (Megachasma pelagios), également appelé megamouth, était totalement inconnu jusqu’à ce qu’un individu plante en 1976 l’une de ses dents dans une paire de parachutes qui servaient d’ancres à un navire de recherche américain. Il a ainsi été remonté de 152 m de profondeur. Il semblerait qu’il soit mort après avoir voulu avaler la bouée.

Il a fallu attendre 1983 pour que les scientifiques puissent faire une description plus précise du requin grande gueule grâce à quelques spécimens capturés entre-temps.

Le requin grande gueule est la seule espèce de sa famille, les Megachasmidae.

Caractéristiques du megamouth

Un spécimen mâle capturé mesurait 4,50 m pour 750 Kg. La forme de sa tête ressemble à celle des dauphins globicéphales avec leur melon.
Sur les 9 spécimens capturés, tous avaient la même robe gris foncé.
Son nom lui vient de son immense bouche garnie de minuscules dents recourbées qui mesure entre 1 m et 1,30 m de large. Il possède également des lèvres très épaisses.

Taille: 4,50 m à 5,50 m
Habitat: Océan Pacifique et Indien. Peut-être dans toutes les mers chaudes.
Agressivité: aucune
Découvert en 1976 et décrit en 1983
Autres nominations: Les Anglais le nomment Megamouth shark

Un requin grande gueule de 4,2 m de long est exhibé au Tokai University Marine Science Museum de Sizuoka, près de Tokyo.

Requin grande gueule

Megachasma pelagios exposé au Museum de Sizuoka. ( Credit: AFP PHOTO/Toru YAMANAKA)

Ce requin serait peut-être pourvu d'un organe bioluminescent qui émet de la lumière, elle-même réfléchie par sa muqueuse buccale argentée. Lors de l'expédition près du mont Fuji en 2013, une femelle d'environ 5 m de long a pu être filmée. Un test a été effectué à l'aide du phare de plongée. Effectivement, la lumière se réfléchit, mais il a été impossible de savoir s'il existe un organe bioluminescent.

Ses mâchoires sont dotées de plus de 70 dents longues de 5 mm recourbées comme des crochets.

Classification: Animalia. Chordata. Vertebrata. Chondrichthyes. Lamniformes . Megachasmidae. Megachasma

Mode de vie. Reproduction

En 1990, un requin capturé en Californie a été marqué puis relâché. Ce megamouth mesurait 4,9 m de long. Les scientifiques purent ainsi suivre son évolution pendant deux jours.
Cette expérience ne fut d’ailleurs pas très concluante. On sait seulement que cette espèce demeure à plusieurs centaines de mètres de profondeur la journée pour migrer vers la surface la nuit.
Contrairement à son apparence peu engageante, ce requin se nourrit en fait de crevettes, de krill et de minuscules organismes comme le requin pèlerin.

Requin grande gueule

Requin grande gueule. U.S. National Archives

Mais, une vidéo le montre quand même en train d’avaler un poisson de grande taille ce qui démontre son opportunisme.
Cependant de manière générale, il semblerait qu’il se nourrisse en nageant lentement la bouche ouverte pour filtrer ses proies.
Les chercheurs pensent que ses lèvres hébergent des micro-organismes bioluminescents qui attirent les crevettes.

Requin grande gueule

Megamouth filmé en 2013. (Requins des profondeurs. © Arte)

Son comportement sexuel et son mode de reproduction sont encore totalement inconnus. On sait seulement que ces requins sont ovovivipares. Les oeufs se développent donc à l'intérieur du corps de la femelle. Ils sont ensuite expulsés au moment de l'éclosion.

Habitat

Difficile d’être précis car les observations sont insuffisantes. À ce jour, il a été observé dans les océans Pacifique et Indien.
On est à peu près certain qu’il peut descendre bien plus bas que les 200 m de profondeur où on l’a observé.
5 spécimens ont été capturés entre les côtes japonaises et la Californie.

Video requin grande gueule

Jusqu'en 2009, 40 spécimens, certains capturés et d'autres seulement observés , portaient des numéros de 1 à 40.

Un requin grande gueule a été pêché accidentellement, en avril 2009, dans des filets par des pêcheurs philippins.
Cet individu porte le N°41 puisque c’est le 41e spécimen rencontré depuis la découverte de cette espèce.

Malheureusement pour lui, il a fini découpé et cuisiné au lait de coco. C’est plutôt affligeant quand on sait que le requin grande gueule, qui est très rare, n’a pu être vraiment étudié.

Megamouth. Megachasma pelagios

Megamouth. Megachasma pelagios. U.S. National Archives

Cependant, depuis 2012, 55 individus ont été capturés ou repêchés dans des filets dans le Pacifique, l'océan Atlantique et l'océan Indien.

Vis-à-vis de l’homme, son agressivité est nulle. On a pour preuve un requin qui a été retenu par la caudale avec un cordage et qui n’a eu aucune réaction d’agressivité vis-à-vis des plongeurs.
Il s’est contenté d’attendre d’être libéré pour rejoindre les grands fonds.
C’est d’ailleurs sa meilleure protection.

Sur une vidéo, on peut voir un plongeur évoluer très prêt d'un megamouth sans le moindre problème.

Vidéo d'un plongeur et d'un requin grande gueule

Observation du megamouth

Des biologistes japonais ont organisé une expédition à proximité du mont Fuji. À bord d'un sous-marin, ils ont pu descendre à environ 500 m de profondeur pour filmer des requins des profondeurs, dont l'énigmatique megamouth.

Megamouth

Requin grande gueule filmé en 2013. (Requins des profondeurs. © Arte)

Ils ont notamment pu filmer le requin lézard, le requin lutin, le requin griset et un requin dormeur.
Cette expédition a fait l'objet d'un documentaire intitulé « Requins des profondeurs », diffusé sur Arte.

Yoshihiro Fujiwara et Sho Tanaka se sont servis d’un appât : un jeune cachalot qui s’était échoué sur une plage et qu’ils avaient congelé. Ils l’ont immergé après l’avoir lesté d’un bloc de béton.
Cet appât a attiré un requin griset.

Des appâts lestés entre 800 m et 1 000 m de profondeur ont attiré de nombreux hôtes dont un requin dormeur du Pacifique.

V.Battaglia (12.2004). M.à.J 07.2013

Requin lutin .      Requin-lézard .      Requin griset

Références et liens

Requins en liberté G.Soury 2002
Requins D.Perrine 2000
Les Requins J.D.Stevens 1989 . Requins des profondeurs. Documentaire diffusé sur Arte le 28 juillet 2013. Téléchargeable
Rare megamouth shark caught, eaten in Philippines. CTV News
MEGAMOUTH SHARK PICTURE: Ultra-Rare Shark Found, Eaten. National Geographic

< Espèces de Requins