Home

Animaux < Requins < Requin blanc en eau douce

Un grand requin blanc en eau douce ?

Un pêcheur irakien a eu une drôle de surprise en tirant ses filets. Karim Hasan Thamir pêchait avec ses fils quand ils ont vu ce qu’ils ont pris pour un gros poisson blanc se débattre dans leurs filets.
En remontant ces derniers, ils ont été stupéfaits de constater qu’il s’agissait d’un requin blanc (Carcharodon carcharias) de 2 mètres de long et pesant 110 kg.

Cette nouvelle qui semble pourtant très sérieuse est l'objet d'énormes controverses sur Internet. S'agit-il vraiment d'un requin blanc qui se serait égaré ? L'histoire est d'autant plus sulfureuse que l'armée américaine a été accusée par les villageois d'avoir introduit des requins en eau douce. Dans le contexte actuel de l'Irak, tout incident peut prendre des proportions inattendues.

Il est donc préférable de prendre cette nouvelle avec beaucoup de recul en attendant d'avoir une réelle confirmation.

Les requins d’eau douce

Même s’ils sont très peu nombreux, les requins vivant en eau douce existent. Le seul requin qui réside en permanence en eau douce est le requin du Gange (Glyphis gangeticus), qui évolue en Inde et au Pakistan.
Ce requin est malheureusement menacé d’extinction à très court terme.
Ce requin, d'environ 2 mètres, vit dans le bassin hydrographique du Gange et dans l’estuaire  du fleuve Hooghly.
Autrefois, le requin du Gange était tenu pour un féroce mangeur d’hommes. Mais, c’est en réalité le requin bouledogue qui a été identifié comme étant le responsable des attaques commises en Inde.
Ces attaques sont perpétrées sur les pèlerins occupés à leurs ablutions rituelles.

" Il est possible que les cadavres qui sont à moitié incinérés et rejetés dans le fleuve Hooghly à Calcutta constituent une source de nourriture pour les requins.
Ils peuvent avoir été ainsi prédisposés à s’attaquer à des hommes vivants." (citation Les Requins, sous la direction de John D.Stevens)

Requin bouledogue

Requin bouledogue. © dinosoria.com

Le requin bouledogue (Carcharhinus leucas ), qui vit en mer, est capable de remonter le cours de certains fleuves, dont le Zambèze ou l’Amazone.
Des spécimens ont déjà été pêchés dans l’Amazone à 3 700 km de son embouchure. Ce requin, dont la taille peut atteindre 3,40 mètres, fréquente également pendant de longues périodes les eaux des grands lacs du Nicaragua pour sa reproduction.

Le requin taureau (Carcharias taurus) est, lui aussi, capable de survivre pendant un temps limité en eau douce. Il remonte les fleuves et fréquente les estuaires.

A ma connaissance, je n'ai jamais entendu parler d'un requin blanc qui évoluerait en eau douce même accidentellement.

Une nouvelle à confirmer

Ce requin blanc était dans un canal d’irrigation selon le rapport. Le canal Thartar-Euphrate permet de déverser les excédents des crues du Tigre dans l'Euphrate en passant par le lac-réservoir du Thartar. Plus au Sud, le Tigre et l'Euphrate se rejoignent à Qurma et forment le Chatt-el-Arab.

La prise se situerait dans ce secteur soit à environ 150 km de l’embouchure.

requin blanc

© Xinhua/Reuters Photo

Nazah Rassoul, doyen du collège scientifique de Nassiriyah, s’est d’ailleurs déclaré stupéfait. Il a déclaré que c’était la première fois qu’un requin blanc était signalé dans l’Euphrate.
Par contre, le requin taureau s’est déjà aventuré dans les eaux douces du Tigre.

Il a également ajouté que normalement les barrages empêchent les éventuels requins de remonter le fleuve.

D’après Nazah Rassoul, l’animal était dans le fleuve depuis un certain temps mais il n’explique pas comment il a pu remonter si loin et surtout survivre en eau douce.

Les déclarations mentionnées sont celles qui ont été rapportées par diverses sources. Sont-elles exactes ? Ne s'agirait-il pas plutôt d'une espèce, capable de survivre un temps en eau douce ? La photo est-elle bien celle de l'animal pêché ?

Cette affaire me rappelle ces accidents qui se sont produits en 1916 dans le New Jersey. Là aussi, un requin blanc avait été accusé d'avoir tué plusieurs personnes dans une eau à la salinité très basse. Mais, le coupable n'était certainement pas le bon.

V.Battaglia (18.11.2007)

Les attaques de requin dans le New Jersey en 1916

Sources

Herald Sun
Yahoo News
Les Requins, sous la direction de John D.Stevens. Editions Bordas 1987

< Planète Requin