Home

Animaux < Requins < Espèces < Prionace glauca

Requin bleu ou Requin peau bleue

De nombreux plongeurs considèrent le requin bleu (Prionace glauca ) comme la plus belle espèce de requins. Il est vrai que ce requin très élégant possède de grands yeux, des formes lisses et une très belle peau bleue veloutée.

Portrait du requin bleu

Le requin bleu est un éternel nomade qui parcoure inlassablement les océans. Adulte, il peut atteindre 4,20 m.
Cependant, sa taille moyenne est de 3,50 m.

Les requins bleus entreprennent souvent de longues migrations pour suivre les bancs de maquereaux et de thons.

Requin peau bleue

Requin bleu © dinosoria.com

De temps à autre, on rencontre des bancs entiers de requins bleus en haute mer.

On trouve ce requin dans toutes les mers du monde. C’est le requin le plus commun de nos océans. Cependant, il préfère les eaux tempérées de 12 à 22° C.
En mer tropicale, il évolue à de plus grandes profondeurs alors qu’en mer tempérée, il nage à la surface.

En principe, il ne s’approche pas des côtes.

Requin peau bleue

Le requin bleu est curieux. © dinosoria.com

Les jeunes individus semblent apprécier les eaux plus froides. En effet, on a observé des requins bleus de petite taille au large des îles Britanniques.

Très curieux, le requin bleu s’approche facilement des plongeurs. Il n’est pas réellement agressif mais cependant, il peut être dangereux donc mieux vaut être prudent.
Ses dents crénelées sont coupantes comme des lames de rasoir et infligent de sérieuses blessures.

Mode de vie du requin bleu

C’est un prédateur extrêmement agile qui peut passer de l’obscurité des profondeurs à la surface en quelques secondes.
Son alimentation est très variée : poissons, raies, céphalopodes, oiseaux de mer. Il se fait également charognard à l’occasion.

Il suit les bateaux à l’affût des déchets jetés par-dessus bord.

Reuin bleu

Le requin bleu suit souvent les bateaux. © dinosoria.com

Cependant, il peut également jeûner plusieurs semaines quand l’eau se refroidit. Sa digestion est très lente et il lui faut plusieurs jours pour dévorer une grosse proie.

La femelle est vivipare et porte en moyenne 30 jeunes.

Le requin bleu et l’homme

Certains le classent parmi les 10 espèces dangereuses pour l’homme. Il est vrai que des attaques de bateau ont été signalées au large des eaux australiennes.
Cependant, il devient vraiment dangereux pour l’homme s'il est stimulé avec du sang ou du jus de poisson.

La prudence est de règle face à des spécimens adultes.

Requin bleu

Le requin bleu peut-être dangereux si on le stimule avec un appât. © dinosoria.com

Bien que le taux de reproduction soit très élevé, il ne suffit pourtant pas à compenser les milliers de requins bleus tués chaque année dans les filets dérivants.

De plus, ils sont chassés pour leur chair, leurs ailerons et leur foie, surtout par les Coréens, les Japonais et les Chinois.

Classification: Animalia. Chordata. Vertebrata. Chondrichthyes. Carcharhiniformes. Carcharhinidae. Prionace

V.Battaglia (06.2004)

Références

Requins en liberté G.Soury 2002. Requins D.Perrine 2000. Les Requins J.D.Stevens 1989. Tous les requins du monde Editions Milan 2003

< Espèces de Requins