Home

Requin à pointe blanche

Le requin à pointe blanche (Carcharhinus albimarginatus) dégage une impression de puissance. Sa longue silhouette fusiforme évolue avec élégance à l’extérieur des récifs. Son nom commun lui vient de la tache blanche qui orne sa nageoire caudale.
Le requin à pointe blanche est potentiellement dangereux pour l’homme, surtout s’il est sous stimulation alimentaire.

Portrait du requin à pointe blanche

Ce requin peut mesurer  3 m de long. Sa robe va du gris foncé sur le dos au blanc sur l’abdomen.
L’extrémité et les bords des nageoires sont blancs. La caudale aux lobes inégaux est frangée de blanc.

La mâchoire inférieure est équipée de dents triangulaires droites, tandis qu’elles sont incurvées sur la mâchoire supérieure.

Requin à pointe blanche

Requin à pointe blanche. © dinosoria.com

Ce requin est présent du Mexique à la Colombie, dans le Pacifique ; à l’ouest de l’océan Indien, de la mer Rouge à l’Afrique du Sud ainsi qu’au sud du Japon et au nord de l’Australie.

Il vit en groupes de plusieurs dizaines d’individus, de la surface jusqu’à 800 m de profondeur. Les groupes évoluent près des tombants rocheux, les récifs de coraux et dans les lagons.
Ce requin peut être observé aussi bien près des côtes qu’au large.

Requin à pointe blanche

By Planeta aqua. (CC BY-NC-ND 3.0)

Il se nourrit de poissons mais également d’autres requins, de raies léopards et de certains céphalopodes comme le calmar.

Organisation sociale et reproduction

Le requin à pointe blanche est territorial. Il s’installe dans un secteur, proche des récifs et il devient l’espèce dominante au détriment des autres espèces de requins.

Peu de requins peuvent le concurrencer à part le requin tigre et le grand requin marteau.

La femelle est vivipare et met au monde jusqu’à 11 jeunes. La gestation dure environ 12 mois.

Vis-à-vis de l’homme, le requin à pointe blanche peut être entreprenant. Il n’hésite pas à frôler de près les plongeurs.

Carcharhinus albimarginatus

Carcharhinus albimarginatus © dinosoria.com

La prudence est donc de rigueur car ce requin peut attaquer sans prévenir. Son objectif n’est pas de mettre l’homme à son menu mais de défendre son territoire ou de s’approprier les poissons pêchés.

En réalité, l’homme est bien plus dangereux pour ce requin que ce dernier ne l’est pour nous. En effet, il fait l’objet d’une pêche à grande échelle, pour sa chair, ses ailerons et sa peau.

Classification : Animalia . Chordata . Chondrichthyes. Carcharhiniformes. Carcharhinidae. Carcharhinus

V.Battaglia (09.04.2008)

Références

Requins en liberté G.Soury 2002
Requins D.Perrine 2000
Les Requins J.D.Stevens 1989

< Espèces de requins