Animaux < Fonds marins < Poissons < Raie électrique

Torpille. Raie électrique

Sans savoir pourquoi, on se servit jusqu’au 17e siècle de la torpille ou raie électrique pour supprimer de nombreux maux.
En effet, la torpille est l’ancêtre des traitements médicaux par l’électricité. Parmi les nombreuses espèces de raies, il existe 35 espèces de raies électriques. Morphologiquement semblables aux autres raies, elles ont la capacité de produire une décharge électrique de 50 à 200 volts et jusqu’à 50 ampères.

La torpille et la médecine

L’histoire qui suit est authentique et a été rapportée par un médecin romain, Scribonius Largus. Il est le premier à avoir évoqué le pouvoir thérapeutique de la décharge de la torpille. Un autre médecin, Aetius, le décrira également en l’an 456 à propos de la goutte.

Raie electrique

Raie électrique. By g_na

L’anecdote se passe sous le règne de l’Empereur Tibère, en l’an 36 de notre ère.

Antéros est l’esclave favori de Tibère. Il vient d’ailleurs de l’affranchir. Voilà le dialogue qui a été rapporté :

« Dis-moi, Antéros, tu ne boites pas aujourd’hui ?
- Non, Divin Empereur, et j’en suis moi-même étonné…
- Et ta goutte au pied ?
- Disparue, Divin Empereur…
- Comment cela ? Raconte !
- Je me promenais ce matin sur la plage, lorsque par mégarde, mon pied goutteux toucha une torpedo échouée depuis peu de temps sur le rivage. Ah ! Par Jupiter, quelle secousse ! Je ressentis comme une commotion éclaire, puis plus rien… Encore mal assuré, je poursuivis ma marche et, Ô surprise, ma douleur goutteuse avait complètement cessé. Je marche sans aucune douleur, moi qui ne pouvais pas faire un pas sans souffrir. »

L’effet paralysant narcotique de ce poisson vis-à-vis d’autres poissons avait déjà été remarqué par quelques auteurs de l’Antiquité, Aristote et Platon en particulier.

Torpille

Torpedo marmorata. © Emme Interactive

Jusqu’au 17e siècle, la torpille a été utilisée dans de nombreuses applications médicales. Par exemple, elle a été utilisée pour diminuer les maux de tête, par application du poisson vivant au sommet du crâne.

Bain electrique

Le "bain électrique". L'électricité était introduite par deux électrodes dans le corps du patient étendu dans la baignoire.

Appliqué sur les endroits douloureux, ce poisson produisait une décharge électrique de faible puissance.
Puis, des chercheurs vont multiplier des expériences. Pas à pas, l’électricité a fait son apparition comme moyen de diagnostic et de traitement.

Electrochocs

Dans les années 30, les électrochocs utilisés dans le traitement des maladies mentales se déroulaient dans des conditions barbares . Licence

Au milieu du 18e siècle, il y a un extraordinaire engouement pour la cure électrique. Elle est utilisée dans le traitement de presque toutes les maladies, de l’épilepsie, en passant par le rhume, la peste, le paludisme ou la surdité.

Appareil electro-médical

Appareil électro-médical portatif de Trouvé, datant de 1890

De notre torpille au pacemaker, il y a eu beaucoup de chemin parcouru depuis.

Caractéristiques de la raie électrique

Cette raie cache sous son apparence paisible une arme redoutable, constituée par deux organes électriques situés à l’avant du corps, entre la tête et la nageoire pectorale.

Raie electrique

Raie électrique. © Emme Interactive

Ces curieux organes sont faits de milliers de petits prismes verticaux pressés les uns contre les autres.
Au microscope, on constate que ces prismes sont constitués chacun d’une dizaine de disques superposés avec un pôle positif et un pôle négatif.

La batterie des jeunes torpilles fonctionne dès leur naissance. La décharge du poisson adulte est suffisante pour actionner une sonnette ou allumer une lampe.

Une fois leurs réserves électriques épuisées, les raies électriques doivent attendre plusieurs jours pour les reconstituer.

Raie electrique

Raie électrique. By prilfish

Les 35 espèces de raies électriques vivent dans toutes les mers tempérées et tropicales du globe. Parmi elles, la plus grande est Torpedo nobiliana qui mesure 1,50 m et vit dans l’Atlantique Nord. La plus petite est Narcine tasmaniensis avec ses 45 cm de long qui vit dans les eaux australiennes.

Raie electrique

Torpedo macneilli. By Razvan Marescu

Citons également, la raie marbrée (Torpedo marmorata), la torpille ocellée (Torpedo torpedo) que l’on trouve surtout dans l’océan Atlantique, la petite torpille (Narcine brasiliensis) qui vit au fond des mers limpides, partout où le fond est sablonneux.

Petite torpille

Petite torpille . Narcine sp.

Les raies électriques se nourrissent de poissons, de crustacés et de mollusques. Grâce à leur arme secrète, elles engourdissent leurs proies pour pouvoir les dévorer.

La décharge électrique de ces raies est insuffisante pour commotionner fortement un homme. Cependant, il est déconseillé de les prendre à la main car la secousse peut quand même être violente. Nous sommes cependant très loin de la décharge de l’anguille électrique qui peut dépasser 500 volts.

Les femelles sont vivipares. Les jeunes naissent en portant leur sac vitellin.

Les torpilles font partie de l’ordre des Torpédiniformes et de la famille des torpedinidae.

V.Battaglia (30.01.2006)

Poisson chat électrique . Raie manta . Anguille électrique

< Poissons