Home

Religion < Quetzalcóatl

Le serpent à plumes

Quetzalcóatl

Quetzalcóatl était à la fois un dieu et un homme. Il est généralement représenté sous la forme d’un puissant serpent.
Le nom même de Quetzalcóatl exprime sa double nature. C’est la combinaison de deux mots nahuatl, quetzal et coatl.
Chez les Aztèques, le serpent jouait un rôle important dans la vie religieuse. Cet animal symbolisait la fertilité, l’habilité, l’astuce et le savoir ésotérique.

Mythes et symbolisme du serpent

Pour les Aztèques, comme pour toutes les cultures amérindiennes, le serpent était associé au feu céleste et à la nature. Il incarnait la force physique.
Il évoquait le pouvoir dispensateur de vie du Soleil et était lié à la pluie, la vie végétale et la sexualité.

Le serpent représentait donc deux aspects d’une dualité, le feu et l’eau. Le serpent de feu était le xiuhcoatl et le serpent d’eau Quetzalcóatl.

Quetzalcóatl

Quetzalcóatl était vénéré longtemps avant les Aztèques. By Kate at yr own risk

Le dieu de la Pluie, Tlaloc, est représenté avec des sortes de lunettes qui évoquent des serpents enroulés autour des yeux et un serpent sur la lèvre supérieure. De plus, il possédait un sceptre-serpent.
Les pluies torrentielles étaient assimilées à des serpents d’eau.

Tlaloc , le dieu de la Pluie

Tlaloc , le dieu de la Pluie. By Jami Dwyer

Les statues couchées de Chac Mool dans lesquelles les prêtres jetaient les cœurs des victimes sacrifiées représentaient Tlaloc.
Une pierre sacrificielle, découverte sur la côte du golfe du Mexique, a la forme d’un serpent à deux têtes au dos arqué sur lequel on maintenait la victime pour lui arracher le cœur.

Dans les mythes de création, le ciel et la Terre ont été créés par Quetzalcóatl et Tezcatlipoca à partir de Tlaltecuhtli, au corps ophidien.
Le serpent était également associé à la terre. L’ancien dieu chasseur Mixcoatl et la déesse de la Terre, Cihuacoatl, portaient des noms liés au serpent : Serpent de Nuages et Femme Serpent.
Dans certains mythes, ce sont d’ailleurs les parents de Quetzalcóatl.

Tezcatlipoca

Tezcatlipoca. Le masque est constitué d'un crâne humain sur lequel on a appliqué une mosaïque. By Natmandu (British Museum) . (CC BY-NC-ND 3.0)

Dans d’autres mythes amérindiens, la surface de la Terre était décrite comme une couche de serpents enchevêtrés d’où était née la vie.

L’association du serpent et des rituels ésotériques se retrouvent chez les Mayas. Ils pensaient qu’un individu qui tombait en extase après avoir offert son sang possédait la vision du serpent et pouvait accéder au monde des esprits.

Les serpents sont présents un peu partout sur les temples. Cette grande gueule ouverte qui orne la plupart des temples représente souvent l’ouverture d’une chambre ou d’une grotte sacrée comme c’est le cas sous la pyramide du Soleil à Teotihuacán.

Le serpent à plumes

La combinaison du nom comporte une double signification. Quetzal signifie « précieux » ou fait référence aux plumes sacrées de l’oiseau du même nom.
Coatl signifie soit « jumeau », soit « serpent ».

Quetzalcóatl

Quetzalcóatl sur le temple de Teotihuacan. By Bomba Rosa

Si on assemble les deux significations, Quetzalcóatl peut signifier « précieux jumeau » ou « serpent à plumes ».

En tant qu’homme, Quetzalcóatl s’est incarné sous la forme de Topiltzin, le souverain de Tollan.
Topiltzin était un souverain sage et pacifique qui régnait sur la cité Toltèque de Tollan. Il a enseigné à son peuple à renoncer aux sacrifices humains.

Pour une raison obscure, il a fini par renoncer à son trône. Il alors mis le feu à sa cité puis il a accompli un pèlerinage de pénitence vers le golfe du Mexique.
Il a alors convoqué tous les serpents puis les a liés entre eux pour en faire un radeau.
C’est ainsi que Topiltzin- Quetzalcóatl a quitté le Mexique pour se rendre à Tlapallan, d’où il était originaire.
Il a cependant promis de revenir au Mexique et d’aborder au même endroit.

Quetzalcóatl

Quetzalcóatl . Serpents à plumes géants dans le temple de Tenochtitlan. By Jami Dwyer

Quand Cortès a accosté au Mexique en 1519, les Incas ont cru que leur dieu était de retour d’où l’absence de résistance face à cet envahisseur.

Quetzalcóatl a apporté le maïs aux ancêtres des Aztèques. Au temps du premier couple, Oxomoco et Cipactonal, des fourmis ont caché les graines de maïs à l’intérieur d’une montagne.
Quetzalcóatl s’est donc transformé en fourmi pour rapporter le précieux butin aux autres dieux.
Ces derniers, après l’avoir goûté, ont décidé que c’était une nourriture idéale pour les hommes.

Teotihuacan. Temple du Soleil

Teotihuacan. Temple du Soleil. By Joel Bedford

C’était également un dieu de la Fertilité et du Vent.

Dans une version du mythe de Topiltzin- Quetzalcóatl, le dieu s’est sacrifié lui-même sur un bûcher funéraire et son âme s’est élevée dans le ciel pour prendre la forme de Vénus en tant qu’étoile du matin.

Après l'introduction du christianisme au Mexique, Quetzalcóatl a été associé à Jésus-Christ. D'autres dieux ont été assimilés à des saints comme Tlaloc qui est devenu saint Jean-Baptiste, parce qu'il a été associé à l'eau du baptême.

V. Battaglia (06.02.2009)

Teotihuacán

Références et crédit photographique

Enrique Florescano; The Myth of Quetzalcoatl. The Johns Hopkins University Press 2002
Neil Baldwin; Legends of the Plumed Serpent: Biography of a Mexican God. PublicAffairs 1998

Toutes les photos, sauf autre licence mentionnée, sont au moment de la mise en ligne de ce dossier sous Licence creative commons Attribution paternité Share Alike 3.0 unported

< Religion. Mythologie