Home

Animaux < Reptiles < Serpents < Python réticulé . Python reticulatus

Python réticulé

L’un des plus grands serpents du monde vit en Asie. C’est le python réticulé (Python reticulatus) qui mesure jusqu’à 9 mètres de long.
Le python réticulé détient le record de longueur, avec un spécimen trouvé aux Célèbes en 1912 et qui mesurait près de 10 mètres.

Portrait du python réticulé

Ce python est répandu en Asie du Sud-Est, en Indonésie et jusqu’aux Philippines.
C’est l’un des serpents les plus grands du monde. Il n’est dépassé que par certains anacondas et encore n’en est-on pas sûr, car les témoins ont parfois la mauvaise habitude de tirer sur la peau pour mesurer le spécimen qui rentrera dans le livre des records

Python reticulé

Python réticulé. By Ryan Somma .(Site de l'auteur)

Le nom de réticulé lui vient de sa robe joliment décorée. Les taches sombres ne sont séparées que par de minces bandes claires dessinant sur le dos du serpent un réseau de losanges.

Bien qu’il soit très long, son corps est relativement mince. Sa robe lui permet de se camoufler admirablement dans la végétation. Le poids peut dépasser 150 kg pour les plus grands spécimens.

Il aime particulièrement les forêts pluviales et les plaines boisées. On le trouve surtout aux environs des rivières et des lacs.
Ses talents de nageur expliquent sa présence sur de nombreuses îles isolées.

Prédation

Le python réticulé chasse à l’affût. Comme tous les pythons, il saisit sa proie dans ses anneaux pour l’étouffer et la broyer avant de l’avaler.

Immobile et bien camouflé, il attend que l’une de ses proies préférées passe à sa portée. Un python réticulé adulte peut s’attaquer à une panthère sans problème.
Il aime également les sangliers. Mais, l’essentiel de son menu est constitué de singes.

Dès que la victime est proche, il dresse le haut de son corps et rejette la tête en arrière. Vif comme l’éclair, mâchoires en avant , il se projette et mord.
En même temps qu’il saisit sa proie, il enroule ses puissants anneaux autour d’elle.

Il compresse sa proie jusqu’à ce que le cœur s'arrête de battre. C’est ce qu’on appelle la constriction.

Python reticulé

Python réticulé. By ervinmw

Pour avaler les très grosses proies, il ouvre très grand sa gueule et l’engloutit entièrement, tête la première.
Ses dents ne sont pas prévues pour mâcher. Il doit faire descendre son repas en ondulant. Dirigées vers l’arrière, les dents maintiennent la proie au fond de la gorge.

Après un gros repas, le python réticulé fait une sieste, gonflé comme une baudruche. Cette sieste peut durer jusqu’à une semaine, voire plus si la proie était volumineuse.

Reproduction du python réticulé

Le mâle fait sa cour à la femelle en se frottant contre elle. Les pythons mâles possèdent de part et d’autre du cloaque,deux protubérances appelées « ergots cloacaux », qui sont des embryons de pattes postérieures.
Elles sont utiles lors de la reproduction. Le mâle s’en sert en les faisant vibrer le long des flancs de la femelle lors des préliminaires à l’accouplement.
Il la couvre ainsi de caresses jusqu’à ce qu’elle soit consentante.

La femelle est ovipare. Elle pond des œufs d’autant plus nombreux qu’elle est de grande taille. Pour les très grands spécimens cette ponte peut aller jusqu’à 80 œufs.

Comme d’autres pythons, elle rassemble ses œufs en tas et les protège pendant six à huit semaines jusqu’à leur éclosion. Elle s’enroule tout autour d’eux et surveille de près la température des œufs.

Environ 80 à 90 jours plus tard, les petits percent la coquille protectrice avec une petite dent. La femelle s’en va alors en ayant perdu la moitié de son poids.

Classification: Animalia. Chordata. Reptilia. Squamata. Pythonidae. Python

V.Battaglia (05.03.2006)

Les serpents les plus dangereux

Références

Reptiles, éditions Proxima 2001
Serpents, Nigel Marvin et Rob Harvey, éditions Solar 1996
Grand guide encyclopédique des serpents, éditions Artémis 1999

Reptile Database (en anglais)

< Serpents