Home

Préhistoire < Dinosaures < Familles < Dinosaures « perroquets »

Psittacosauridae

Les dinosaures « perroquets » étaient un groupe rare de dinosaures ornithischiens, découverts dans les roches du Crétacé inférieur dans l’est de l’Asie. Cette famille fait partie du groupe des cératopsiens auquel appartiennent également les protocératopsidés et les cératopsidés.

En effet, le crâne des psittacosauridés présente de nombreuses caractéristiques suggérant qu’ils seraient les ancêtres des dinosaures à cornes ou cératopsiens.
Cependant, leur longue queue et leur ossature assez légère les rapprochent des hypsilophodontes, souche dont ils dérivent peut-être.

Caractéristiques des psittacosaures

Psittacosaurus est bien connu grâce aux nombreux fossiles mis au jour. Il ne possède pas de cornes, ni de collerette comme les autres dinosaures à cornes, tel Triceratops. Pourtant, comme tous les cératopsiens, il possède un bec recourbé.
La partie supérieure du bec est formée d’un os, le rostral, typique des dinosaures à cornes.

Psittacosaurus

Psittacosaurus. © dinosoria.com

On pense que l’ancêtre des cératopsiens serait l’un des dinosaures perroquets. Il est peu probable que ce soit Psittacosaurus car ce dernier n’avait que quatre doigts alors que les cératopsiens plus récents en avaient cinq.
On peut également analyser cette différence en suggérant que les psittacosaures sont à l’origine des cératopsiens primitifs, les protocératopsidés, mais pas à l’origine des cératopsidés plus tardifs.

Les quinze espèces qui appartiennent au genre Psittacosaurus se distinguent par leurs proportions, leurs dents et la forme de leur crâne:

  • Le crâne ressemblait un peu à un crâne de perroquet
  • Le bec était édenté
  • Les membres postérieurs étaient longs et graciles ce qui suggère qu’ils étaient de bons coureurs
  • Ils utilisaient des gastrolithes (pierres) pour broyer les aliments et faciliter la digestion

Psittacosaurus

Comparatif entre le crâne de Psittacosaurus et celui d'un perroquet

On peut observer que les psittacosaures n’ont pas de cornes sur la face, ni de collerette. Par contre, les os des joues de Psittacosaurus formaient deux saillies ressemblant à des cornes. Ces cornes servaient peut-être lors des combats mais leur rôle n’est pas connu.

A part Psittacosaurus, les psittacosauridés comprennent, à ce jour, une seule autre espèce:

  • Hongshanosaurus houi vivait en Chine au Crétacé inférieur

Hongshanosaurus

Illustration Hongshanosaurus. By Arthur Weasley. Licence

15 espèces de Psittacosaurus ont été découvertes en Chine, en Mongolie et au centre de la Russie. Il semble donc que les psittacosauridés n’ont vécu que dans l’actuelle Asie qui était, au Crétacé inférieur, isolée du reste du monde.

Le chaînon manquant

Autant dire que les liens de parenté exacts entre les différents cératopsiens sont mal connus. Le comparatif anatomique permet seulement de faire des hypothèses.

A ce jour, on sait que l’os rostral ne se rencontre que chez les cératopsiens. Il y a une ressemblance troublante entre Psittacosaurus et les hypsilophodontidés. Les psittacosauridés sont apparus avant tous les autres cératopsiens.

Hypsilophodon

Squelette d'Hypsilophodon. © dinosoria.com

Certains scientifiques ont avancé l’hypothèse que les transformations des proportions du crâne qui découlent du développement du bec de perroquet pourraient être le reflet soit :

  • D’un nouveau type de végétation nécessitant cette forme de bec pour être broyée
  • Le bec de perroquet a été une « invention » des cératopsiens leur permettant de se nourrir de plantes déjà existantes mais immangeables sans un bec approprié

Torosaurus

Reconstitution d'un Torosaurus par la BBC. Le bec en forme de perroquet est bien visible sur ce screen

L’apparition des cératopsiens coïncide avec celle des premières angiospermes, plantes à fleurs, ce qui pourrait être la preuve de cette théorie.

La crête d’os épais donnait à l’arrière de la tête des psittacosauridés une forme carrée. Elle servait de point d’insertion aux muscles des puissants maxillaires inférieurs. Peut-être qu’au cours des millions d’années de son évolution, cette crête s’est transformée en collerette osseuse, caractéristique des cératopsiens apparus plus tard.

Dinosaures perroquets: de minuscules bébés

Les bébés psittacosaures sont parmi les plus petits fossiles de dinosaures que l’on ait trouvés. L’un des spécimens ne mesurait que 23 cm de long.
Lors de l’expédition asiatique de 1922-1925, les paléontologues ramenèrent deux spécimens identifiés en 1980.
Les deux crânes étaient minuscules, 42 mm et 28 mm. Ils ne devaient pas dépasser 40 cm et 25 cm de long.
Ces fossiles étaient ceux de bébés aux très grandes orbites.

Malgré leur jeune âge, il semblerait qu’ils étaient déjà assez indépendants. En effet, leurs dents portaient des signes d’usure indiquant qu’ils se nourrissaient de végétaux abrasifs. Depuis, des bébés ont été trouvés fossilisés ensemble.

Soit, les parents protégeaient leurs petits dans des nids et leur apportaient de la nourriture. Soit, les jeunes se regroupaient mais ne bénéficiaient pas forcément des soins parentaux.
Cependant, la découverte récente d’un nid de jeunes tendrait à prouver que les parents s’occupaient de leur progéniture. (voir Psittacosaurus).

V.Battaglia (21.08.2005)

Classification: Ornithischia Genasauria Cerapoda Marginocephalia Ceratopia Neoceratopia Psittacosauridae

Psittacosaurus

< Groupes et familles de Dinosaures