Home

Animaux < Reptiles < Serpents < Genre Pseudonaja

Serpent brun

Les serpents du genre Pseudonaja sont communément appelés serpents bruns. Il existe 9 espèces de serpents bruns qui vivent toutes en Australie.
Le serpent brun (Pseudonaja textilis) vient en bonne position dans le hit parade des serpents les plus dangereux, juste après le Taïpan.

Les espèces du genre Pseudonaja

On comptabilise 9 espèces valides et 1 incertaine :

  • Pseudonaja affinis . Les 3 sous-espèces sont réparties principalement à l'ouest de l'Australie
  • Pseudonaja aspidorhyncha: Sud du centre de l'Australie et Nouvelles-Galles du Sud
  • Pseudonaja guttata: Territoires du Nord, Queensland et Sud de l’Australie.
  • Pseudonaja inframacula: Sud et Ouest de l’Australie, Péninsule d’Eyre
  • Pseudonaja ingrami:  Territoires du Nord, Queensland et Ouest de l’Australie
  • Pseudonaja modesta:  Nouvelles-Galles du Sud , Territoires du Nord , Queensland, Sud et Ouest de l’Australie
  • Pseudonaja nuchalis: Nouvelles-Galles du Sud , Territoires du Nord , Queensland, Victoria, Ouest et Sud de l’Australie
  • Pseudonaja textilis:  présent dans l’ensemble de l’Australie et en Papouasie-Nouvelle-Guinée

Serpent Brun. Pseudonaja

Serpent brun (Pseudonaja nuchalis). © dinosoria.com

Pseudonaja elliotti (décrit en 2003). Peut-être un synonyme de Pseudonaja textilis

Portrait du serpent brun

Toutes les espèces possèdent un venin hautement toxique et mortel pour l’homme. L’espèce la plus dangereuse est Pseudonaja textilis dont le venin est réputé pour être l’un des plus dangereux du monde.

Le venin des serpents bruns agit sur le système nerveux (neurotoxicité) ce qui aboutit à une paralysie progressive et peut conduire au décès par asphyxie.
Les actions neurotoxiques sont typiques des Elapidés.

Serpent brun

Pseudonaja textilis. By kookr

La taille du serpent brun varie selon les espèces. La taille moyenne est d’1 m 50 mais des individus de plus de 2 m ne sont pas rares.
Quelques spécimens, particulièrement grands, ont pu être observés dans les zones désertiques avec des tailles de 2,50 m, voire même légèrement supérieures.

La couleur de la robe est très variable selon les espèces mais également la zone géographique. Elle varie du brun olivâtre au brun rouille.

Serpent brun. Pseudonaja

Ce spécimen de Pseudonaja nuchalis présente une tête noire. © dinosoria.com

Ce brun est uniforme dans la plupart des cas. Cependant, il existe de nombreuses variantes avec des taches ou des bandes plus ou moins claires ou foncées.

Par exemple, Pseudonaja nuchalis, également appelé gwardar, peut présenter une tête sombre ce qui peut créer une confusion avec le python à tête noire.

Python à tête noire

Python à tête noire. By John Tann

Chez Pseudonaja textilis, ce sont les juvéniles qui présentent une tête et une nuque noires séparées d’une bande plus claire.

Mode de vie

Le serpent brun s’est adapté à tous les biotopes : côtes, savanes, prairies, zones désertiques, forêts …

Il n’hésite pas non plus à s’approcher des zones habitées. Comme le Taïpan, il est attiré par les décharges et les fermes où il est sûr de trouver une importante population de rongeurs.

Serpent brun. Pseudonaja

Pseudonaja textilis. By John Tann

Bien qu’il soit dangereux, le serpent brun est un excellent régulateur des populations de rongeurs.
En effet, les rongeurs constituent l’essentiel de son menu. Il complète ce menu avec des reptiles, des œufs  et des batraciens.

C’est un serpent terrestre mais qui n’a aucun problème pour monter dans les arbres quand une proie s’y trouve.

Espèce solitaire, il ne cohabite avec ses congénères qu’en période de reproduction.

C’est un serpent diurne qui chasse de manière active. Il n’y a que pendant les périodes très chaudes qu’il devient actif la nuit.

Serpent brun. Pseudonaja

Le serpent brun s'est adapté à tous les biotopes. © dinosoria.com

C’est un Elapidé très rapide et qui est donc d’autant plus dangereux en cas de rencontre. Cependant, comme tous les serpents, sa première réaction est de fuir. Il ne frappera qu’en cas de provocation ou bien sûr par accident car il a la mauvaise habitude de se glisser sous des détritus, dans des fissures ou dans les habitations.

Reproduction

La femelle est ovipare. Au moment de la période de reproduction, les mâles deviennent plus agressifs afin d’établir un territoire.
Le nombre d’œufs dépend des espèces et des individus, de 10 à 40 environ.

Serpent brun. Pseudonaja

Le serpent brun est un chasseur actif diurne. © dinosoria.com

Les œufs sont pondus dans un terrier ou tout autre endroit abrité. Ils ne bénéficient d’aucune protection maternelle.
Dès leur naissance, les jeunes sont autonomes.

Classification : Reptilia . Squamata . Serpentes. Elapidae . Pseudonaja

V. Battaglia (01.12.2009)

Les serpents les plus dangereux . Taïpan

Références

Nigel Marvin et Rob Harvey 1995, Snakes. Quintet Publishing Limited
Grand guide encyclopédique des serpents, éditions Artémis 1999
Nomemclature. Genre Pseudonaja sur Reptiles Database

< Serpents