Home

Préhistoire < Dinosaures < Familles < Protocératopsidés

Protocératopsidés

Les protocératopsidés sont les premiers dinosaures à cornes primitifs, bien que seules quelques espèces soient pourvues de cornes.
Le dinosaure le plus connu de cette famille est Protoceratops.

Ces dinosaures ont évolué en Asie, dans la même région que les « dinosaures perroquets », les psittacosauridés, mais plusieurs millions d’années plus tard, au Crétacé supérieur.

Ils se sont également répandus dans l’ouest de l’Amérique du Nord.

Le groupe des dinosaures à cornes, dits néocératopsiens « nouvelles têtes à cornes », compte des formes primitives et des formes évoluées.

Les protocératopsidés font partie des formes primitives. Ils vivaient pour la plupart en Asie orientale, comme Protoceratops.

Cependant, Leptoceratops et Montanoceratops ont été découverts en Amérique du Nord.

Caractéristiques des protocératopsidés

Comme les premiers dinosaures perroquets, les protocératopsidés pouvaient marcher sur deux pattes. Mais, on pense qu’ils passaient la plupart du temps à brouter à quatre pattes. Ils se redressaient sans doute pour s’enfuir.

Psittacosaurus

Squelette d'un Psittacosaurus "dinosaure perroquet" . © dinosoria

Les protocératopsidés sont beaucoup plus petits que leurs parents tardifs, les cératopsidés. La taille de ces dinosaures s’échelonne de 1 à 3 mètres de long environ.
Par contre, ils possèdent le même bec de perroquet que les psittacosauridés, mais celui-ci était pourvu de dents dans sa partie supérieure.
Cette caractéristique est considérée comme primitive, absente chez les cératopsidés plus évolués.

Protoceratops

Protoceratops. By Unforth . Licence

Les protocératopsidés n’avaient pas de cornes sur la tête ou elles étaient peu développées. Ils avaient en revanche un début de collerette sur le cou qui sera, plus tard, proéminent, chez les cératopsidés comme Triceratops.

Triceratops

Squelette de Triceratops. By A.Belani

Ces dinosaures mangeaient essentiellement des plantes. On pense qu’ils avaient peut-être des bajoues leur permettant de conserver les aliments dans la gueule pendant qu’ils mâchaient. Mais, on n’en a pas la preuve.

En fait, l’alimentation de ces dinosaures n’était peut-être pas celle que nous imaginons.

Le premier fossile de protocératopsidé a été découvert en Mongolie en 1920. Il s’agit du célèbre Protoceratops.
Cette découverte est restée célèbre car les restes trouvés dans la formation Djadochta du désert de Gobi comprenaient des dizaines de crânes et de squelettes complets.
Ces fossiles allaient du nouveau-né à l’individu âgé.

Protoceratops

Crâne de Protoceratops. Smithsonian Museum of Natural History. © dinosoria

C’est également là que l’on a découvert officiellement les premiers nids et œufs de dinosaures. Les nids, creusés dans le sable il y a plus de 70 millions d’années, contenaient jusqu’à 18 œufs. Ils avaient la forme d’une saucisse de 20 cm de long environ.
Ils étaient soigneusement disposés en spirale sur trois niveaux. Certains contenaient encore des embryons.
Attribués tout d’abord à Protoceratops, on sait aujourd’hui que la plupart appartenaient à Oviraptor.

Oeufs de dinosaure

Oeufs découverts dans le désert de Gobi. © dinosoria

On ne sait pas non plus si les protocératopsidés sont issus des psittacosauridés. C’est une hypothèse qui se base sur certaines caractéristiques communes mais qui demande à être confirmée.

V.Battaglia (26.01.2006)

Zoom sur les protocératopsidés

Protoceratops . Microceratops . Leptoceratops. Montanoceratops . Bagaceratops

< Groupes et Familles de Dinosaures