Home

Déclaration de protection en faveur des grands singes

La première conférence du projet de partenariat pour la survie des grands singes (Grasp) s’est déroulée en septembre 2005 en République démocratique du Congo.
Ce pays a été choisi consciemment du fait qu’il abrite de nombreuses espèces de grands singes dont le gorille.
C’est également le pays dans lequel la survie des grands singes est la plus menacée.
Tous les grands singes, l’orang-outan, le gorille, le chimpanzé, le gibbon et le bonobo, sont menacés d’extinction, notamment par la destruction de leur habitat.

 

 

Qu’est-ce qu’un grand singe ?

Les singes dépourvus de queue forment le groupe des hominoïdés. Ces derniers sont divisés en trois familles :

  • Les hylobatidés : le gibbon
  • Les pongidés : l’orang-outan
  • Les hominidés : le gorille, le chimpanzé, le bonobo ou « chimpanzé nain » et l’homme

Ces grands singes anthropoïdes sont les plus proches de l’homme. L’orang-outan et le gibbon vivent en Asie alors que les autres espèces vivent en Afrique.

Orang-outan

Orang-outan. © dinosoria.com

Leur colonne vertébrale est partiellement dressée. L’articulation de leurs bras est souple. Ils sont, comme l’homme, dépourvus de queue.

Toutes les espèces possèdent une vie sociale très riche et des moyens de communications variés et souvent complexes.

Le Gorille: le plus gros des grands singes est le gorille. C’est un végétarien au caractère doux et paisible. Un mâle adulte peut peser 200 kg.
Malgré l’image hollywoodienne du gorille géant qui bondit d’arbre en arbre, ce primate est en fait assez maladroit à l’escalade du fait de son poids.

Gorille des montagnes

Femelle gorille et son bébé. © dinosoria.com

Il existe trois sous-espèces de gorilles :

  • Le gorille de plaine occidental
  • Le gorille de plaine oriental
  • Le gorille de montagne

Le chimpanzé : c'est probablement le plus malin de tous les grands singes. Il est capable d’utiliser des outils et peut apprendre à « parler » par l’intermédiaire d’un ordinateur.

Chimpanze

Chimpanzé. © dinosoria.com

Bien que beaucoup moins imposant que le gorille, le chimpanzé peut se montrer beaucoup plus violent. Les mâles qui patrouillent sur leur territoire n’hésitent pas à expulser et même à tuer les mâles étrangers.

En fêtant ses 75 ans en 2007, Cheeta (ou Cheetah) est devenu le doyen des chimpanzés. Cheeta, de son vrai nom Jiggs, est devenu célèbre en tournant plusieurs films dont le célèbre Tarzan avec Johnny Weissmuller et Maureen O'Sullivan.

Le chimpanzé est omnivore et se nourrit de feuilles, de fruits, d’insectes, d’œufs et de viande.
Pour se procurer de la viande, le groupe chasse les jeunes babouins et les colobes.

Chimpanzé

Apprentissage d'un jeune chimpanzé. © dinosoria.com

Environ 20 individus composent le groupe avec des traditions et des cultures propres à chaque groupe. On y respecte les anciens comme de vrais sages.

Malgré leur taille, les chimpanzés sont très puissants. Une femelle est capable de soulever un homme d’une seule main.

Le bonobo: les bonobos sont également appelés chimpanzés pygmées. Ce sont les femelles qui dominent les groupes et non les mâles.

Bonobo

Bonobo. By Poplinre

Malgré leur nom, les bonobos ne sont pas des nains. Ils sont par contre plus légers et plus agiles que les chimpanzés.

L'orang-outan: les deux sous-espèces d’orangs-outans se répartissent entre Bornéo et Sumatra.
C’est le plus grand singe arboricole qui existe.

Orang-outan

Orang-outan. © dinosoria.com

Le gibbon: le gibbon vit dans les forêts d’Asie du Sud-Est. Il existe 11 espèces de gibbons.

Le siamang mangeur de feuilles est le plus grand. Il se distingue également par son énorme sac vocal qui lui sert à amplifier les sons.

Gibbon

Gibbon. (Parc zoologique de Rome) © dinosoria.com

Les autres espèces se nourrissent surtout de fruits.
Les gibbons sont de véritables acrobates dans le monde des singes. Les gibbons n’ont qu’un seul partenaire et vivent en couple.

La conférence de Kinshasa

La conférence de Kinshasa a marqué, par sa déclaration finale, un engagement politique des 23 Etats de l’aire de répartition des grands singes pour la protection de ces primates.

Jeune chimpanzé

Jeune chimpanzé . (Parc zoologique de Rome) © dinosoria.com

Les pays ont reconnu, pour la première fois officiellement, que d’immenses menaces pèsent sur les grands singes. Cette menace est immédiate et demande des engagements rapides.

La déclaration finale admet le rôle important des primates dans le maintien de la santé et de la diversité de leurs écosystèmes.
Elle souligne également que ces populations de primates peuvent procurer aux communautés locales de nombreux bienfaits.

Bébé gorille

Ce bébé gorille était intrigué par mon appareil photo. (Monkeyworld Ape Rescue Centre, Dorset) © dinosoria.com

Les projets de conservation et de protection doivent être plus clairement liés aux stratégies de réduction de la pauvreté des pays concernés.

Cette conférence est historique car elle a réuni dans un même engagement tous les partenaires concernés par la protection des grands singes.

Bébé chimpanzé

Bébé chimpanzé. (Monkeyworld Ape Rescue Centre, Dorset) © dinosoria.com

Au-delà de la déclaration de bonnes intentions, un plan de travail a défini les actions à mener :

  • Création de projets pilotes
  • Recherche de financement
  • Lutte contre le braconnage
  • Lutte contre le commerce illégal de viande de brousse
  • Formation et renforcement des autorités

Rappelons que le WWF mène une action sur le terrain depuis déjà fort longtemps. L’urgence est de mise car sans mesures immédiates, les grands singes et leur habitat auront disparu d’en moins de 20 ans.

Soutenez le WWF

V.Battaglia (09.12.2005)

Chimpanzé . Bonobo

< Actualité sur les mammifères