Home

Animaux < Fonds marins < Poissons < Erpetoichthys calabaricus

Poisson roseau

En Afrique occidentale, un étrange poisson évolue au fond des étangs vaseux. C’est le poisson roseau (Erpetoichthys calabaricus). Ressemblant à une tige de roseau, d’où son nom, ce poisson étrange a la capacité de survivre plusieurs heures hors de l’eau.

Portrait d'Erpetoichthys calabaricus

Dépourvu de nageoires ventrales, ce poisson d'eau douce au corps très allongé rappelle un peu un serpent. Il possède une nageoire dorsale constituée d’une douzaine de petites nageoires soutenues par des rayons épineux.

Ce poisson est endémique à l’Afrique occidentale. Il se dissimule dans les fonds des étangs, dans les eaux saumâtres et à l’embouchure des fleuves.

Poisson-roseau

Poisson-roseau. By Michal Zalewski

Mesurant de 35 à 40 cm, le poisson roseau est principalement nocturne. La journée, il reste caché au fond de l’eau.
La nuit, il part en quête de nourriture. Il se nourrit d’insectes, de vers, et de petits poissons. Très agile, il se faufile à travers les plantes aquatiques.

Erpetoichthys calabaricus

Erpetoichthys calabaricus © dinosoria.com

On trouve peu de poissons roseaux en aquarium. On ne connaît donc pas bien son mode de reproduction qui est inconnu en captivité. Les spécialistes pensent que la fécondation des oeufs pourrait avoir lieu dans le ventre de la femelle.
La nageoire anale du mâle, en période de reproduction, se transformerait en organe reproducteur.
Le dimorphisme est peu accentué. Le mâle possède entre 12 et 14 rayons pour seulement 9 chez la femelle.

Un poisson qui respire hors de l’eau

Ce poisson possède un poumon auxiliaire qui lui permet de respirer hors de l’eau. Sa vessie natatoire jouant le rôle d’un poumon, il remonte périodiquement à la surface pour respirer.

Hors du commun, ce poisson peut passer d’une mare à l’autre en rampant dans l’herbe comme un serpent.

Pendant la saison sèche, étangs et mares s’assèchent parfois complètement. Pas de problème pour ce poisson car pour survivre il s’enfouie dans la boue.
Cette boue, sous la chaleur, durcit. Prévoyant, notre poisson a aménagé un petit orifice. Grâce à son « poumon », il peut respirer et attendre le retour des pluies.

La vessie natatoire fonctionne comme un véritable poumon. L’oxygène avalé à la surface y est diffusé par le système sanguin.

Classification: Animalia. Chordata. Actinopterygii. Polypteriformes. Polypteridae. Erpetoichthys

V.Battaglia (27.05.2007)

Références

Atlas des poissons d'eau douce. Atlas. 1999
Poissons. Le poisson roseau. Editions Proxima 2001

< Poissons