Home

Animaux < Fonds marins < Poissons < Diodon holocanthus

Diodon. Poisson porc-épic

C’est lorsqu’il est effrayé que le diodon (Diodon holocanthus) justifie son surnom de poisson-porc-épic. En effet, son corps se gonfle et se hérisse de longues épines.
Poisson des mers tropicales et des récifs de corail, le diodon est bien connu des aquariophiles.

Stratégie de défense du diodon

Lorsqu’il se sent en danger, le corps du diodon se gonfle d’eau pour devenir presque sphérique.
Dans le même temps, les épines qui le recouvrent, normalement rabattues vers l’arrière, se dressent à la verticale.

D’autres fois, le diodon se gonfle d’air, ce qui lui permet de se laisser flotter à la surface de l’eau.

Diodon holocanthus

Diodon holocanthus. © Emme Interactive

Il adopte cette technique quand on essaye de le sortir de son milieu ou de son aquarium. Dans ce cas-là, il vaut mieux porter des gants, car ses nombreuses épines sont autant d’aiguillons venimeux.
Elles peuvent provoquer de douloureuses piqûres.

Portrait du poisson porc-epic

Diodon signifie « deux dents ». Ces dents s’étirent en continu sur toute la largeur de la bouche.
Ce poisson dispose ainsi d’un véritable étau. Une sorte de bec puissant qu’il utilise pour briser la coquille des mollusques dont il se nourrit.

Egalement mangeur de coraux, le diodon ne se contente pas des polypes charnus qui les constituent mais broie également leur squelette calcaire.

Diodon holocanthus

Diodon holocanthus. © Emme Interactive

Diodon holocanthus mesure en moyenne 30 cm mais peut atteindre 50 cm de long à l'état sauvage.

En aquarium, le diodon est une véritable curiosité. Son regard est particulièrement étrange. Ses yeux s’orientent chacun dans une direction différente.
Intelligent, il vient régulièrement en surface quand il sait qu’on lui apporte à manger.

Poisson porc-epic . Diodon

Le poisson porc-épic est curieux. By Rinux

S’il a très faim, le diodon n’hésite pas à cracher un jet d’eau au visage de son éleveur.

La chair du poisson porc-épic contient une substance très toxique, le tétrodotoxine, qui la rend mortelle.
On le cuisine au Japon mais il faut pour cela une licence spéciale.

Malheureusement pour lui, le diodon finit souvent dans les échoppes de souvenirs pour touristes.
En Extrême-Orient, on propose sa peau séchée et gonflée, avec une ampoule logée à l’intérieur, en guise de lampe décorative …

En aquarium:

  • Bac: 450 l. Fish only. Filtrage important
  • Alimentation: Aliments protidiques dont des crustacés, des crevettes, des mollusques avec la coquille
  • Comportement: Ne jamais mettre en compagnie d'invertébrés, ni de coraux. Peut se montrer agressif envers les petites espèces
  • Reproduction: Non

Aiguillons et épines

A l’origine de la grande variété d’épines et d’aiguillons qui existe dans les fonds sous-marins, il y a toujours une stratégie de défense.
Le poisson porc-épic en est un exemple typique.

Le poisson devient ainsi une bouchée très désagréable pour n’importe quel prédateur. En voulant l’avaler, il risque de s’étouffer et est obligé de le recracher.

Diodon

Diodon. By Pony 33406

Dans le cas du diodon, les épines sont une évolution directe des écailles. Les épines que l’on voit sur le corps des poissons sont probablement une évolution directe de leurs arêtes. La structure interne de celles-ci leur permet en effet de se transformer en épines par calcification et de devenir ainsi des aiguillons venimeux.

Diodon holocanthus

Diodon holocanthus. By Der Plau

C’est par exemple le cas du Pterois volitans également appelé scorpion de mer.

Chez d’autres poissons, les arêtes dorsales se sont d’abord transformées en une série d’aiguillons, comme ceux de la vive, puis en un seul aiguillon défensif.

Le poisson porc-épic ne possède donc pas d’écailles mais des épines fixées sur une peau calleuse.

Diodon

Diodon. By Pony 33406

Face à ses prédateurs, en une seconde, il se remplit d’eau et se gonfle démesurément. Jusqu’alors repliées, ses épines se dressent et il devient difficile d’avaler un ballon hérissé d’aiguilles dont le diamètre peut atteindre un mètre.

Classification: Animalia. Chordata. Actinopterygii. Tetraodontiformes. Diodontidae. Diodon

V.Battaglia (13.12.2005) M.à.J 09.2007

Poisson lune

Références

E Lieske, R-F Myers et Y Bouchon-Navaro . Guide des poissons des récifs coralliens. Delachaux et Niestlé 2005
Tristan Lougher. Le guide complet des poissons tropicaux d'eau de mer. De Vecchi 2007
Guide des poissons d'aquarium marin : Manuel de maintenance et d'identification . Animalia 2003

< Poissons