Home

Animaux < Fonds marins < Poissons < Poisson combattant. Betta splendens

Poisson Combattant

Betta splendens, très populaire auprès des aquariophiles, est un animal spectaculaire, muni de nageoires amples ressemblant à des voiles colorées.
Le combattant du siam est la plus belle espèce parmi ces poissons d’eau douce tropicale.

Ce poisson fait partie des poissons à labyrinthe. Luttes féroces des couples, parades nuptiales, ballets aquatiques, le comportement des poissons à labyrinthe est souvent spectaculaire.

Le combattant du Siam doit d’ailleurs sa renommée à son caractère très belliqueux, développé par sélection en Thaïlande, dans le but d’organiser des combats. Mais, il existe également d’autres espèces moins agressives comme le combattant pacifique ou le combattant émeraude.

Caractéristiques des poissons à labyrinthe

Dans la nature, ces poissons vivent dans les eaux douces, boueuses et chaudes de l’Asie du Sud-Est et du continent africain.
Mais, vous pouvez reconstituer un fragment de cette vie en aquarium. Il faut savoir que respirer l’air à la surface de l’eau est indispensable à ce groupe de poissons dont le point commun est un organe auxiliaire nommé le « labyrinthe ».

Cet organe, situé au-dessus des branchies, leur permet de capter l’oxygène de l’air.

Combattant du Siam

Combattant du Siam en train de respirer. By Daniella Vereeken . (Site de l'auteur)

 

Outre les différentes espèces de poissons combattants, on trouve également parmi les poissons à labyrinthe présents en aquariophilie :

Les gouramis : gourami miel (Colisa chuna), gourami nain (Colisa lalia), gourami embrasseur (Helostoma temminkii ) souvent écrit dans les ouvrages ou en magasin sous le nom de Helostoma temminckii.

gourami miel

Gourami miel. By Vincent.limshowchen .(Site de l'auteur)

 

Le genre Macropodus : poisson-paradis, macropode à queue ronde, macropode noir …

macropode

Macropodus sp. By Daniella Vereeken

Le combattant du Siam

Ce combattant féroce, capable de déchiqueter à mort un rival, est aussi un père dévoué qui prend soin de ses œufs.

Les mâles sont très agressifs et se battent souvent à mort. En Asie du Sud-Est, dont ils sont originaires, leurs combats donnent lieu à des paris.

Poisson combattant

Combattant du Siam. By Noel.Goodwin .(Blog de l'auteur)

 

Dans la nature, ce poisson vit dans les mares ou les fossés d’eau calme couverts de plantes aquatiques.
Il peut survivre dans ces eaux parfois polluées, souvent très peu oxygénées, grâce à son organe spécial « le labyrinthe ».
De temps en temps, le combattant monte en surface pour rejeter une bulle d’air et en avaler une autre, renouvelant ainsi l’air contenu dans le labyrinthe.

Poisson combattant

Combattant du Siam. By Noel.Goodwin

 

En père attentionné, le mâle, plus gros que la femelle, construit un nid de bulles. Ces bulles, enrobées d’une substance sécrétée par la bouche, forment en s’agglutinant une sorte de radeau ancré dans les plantes aquatiques.

Lorsque le mâle rencontre une femelle prête à pondre, il parade activement pour l’attirer sous le nid.
Puis, il gobe rapidement les œufs et les dépose dans le nid de bulles où ils auront à la fois humidité et oxygène pour se développer.

Poisson combattant

Betta splendens est un père attentionné. By Daniella Vereeken

L’opération se renouvelle jusqu’à ce que la femelle ait pondu quelques centaines d’œufs. Puis, le mâle la chasse et s'occupe seul de sa progéniture.
Il consolide le nid, ramasse les œufs puis les larves qui en tombent jusqu’à ce qu’elles se dispersent d’elles-mêmes.

Betta splendens

Betta splendens. By Deathwaves

 

Cette espèce est souvent élevée en aquarium. Il existe de nombreuses variétés, très colorées et aux nageoires démesurées.
On rencontre très rarement Betta splendens dans sa forme naturelle, c’est-à-dire non issue d’une sélection poussée.
La forme naturelle est beaucoup moins agressive que la forme de sélection vendue en magasin.

Un aquarium spécifique est donc préférable car le mâle défend âprement son territoire.

La reproduction est spécifique. Les deux futurs parents sont séparés par une vitre amovible. Le mâle, excité par la proximité de la femelle, construit son nid de bulles. Il ne faut installer ni filtre, ni aérateur.
En aquarium, la femelle demeure dans un état de torpeur pendant que le mâle récupère les œufs. Il est préférable de la retirer de l’aquarium de ponte.

Betta splendens

By Andréia.(Blog de l'auteur)

L’incubation dure environ 24 heures. Il est conseillé de retirer le père dès l’éclosion. Les alevins doivent être nourris avec des infusoires, puis avec des larves d’artémias.

Les principaux aliments proposés sont tous des proies vivantes : larves d’insectes, tubifex, daphnies, artémias …
Ces aliments doivent être distribués en alternance avec des aliments préparés, frais ou congelés.

Femelle poisson combattant

Femelle poisson combattant. By Kasia/flickr

 

Ce sont des poissons peu actifs et sociables avec les autres espèces. Seuls les mâles territoriaux ne peuvent pas se supporter. Les femelles sont acceptées à proximité, seulement en période de reproduction.

Aménagement de l’aquarium :

  • 50 l pour un couple
  • Décor composé de racines et de nombreuses plantes
  • Température de l’eau de 24 à 28 °C
  • Dureté de 10 à 20 °F
  • pH de 6,8 à 7,5

Combattant pacifique (Betta imbellis)

Les mâles de cette espèce se supportent relativement bien. Ils paradent quand ils se rencontrent mais vont rarement au-delà de cette simple intimidation.

Ce sont des poissons timides qui doivent être mélangés avec d’autres espèces calmes comme le gourami miel (Colisa chuna) ou Barbus oligolepis par exemple.

Le mâle se distingue par sa coloration plus soutenue. De plus, ses nageoires caudales et anales sont plus développées.

La parade amoureuse est beaucoup moins violente que chez le combattant du Siam. Le mâle construit un nid de bulles sous les plantes de surface ou dans une cavité constituée par des racines.

Betta imbellis

Betta imbellis. By Daniella Vereeken

Il parade devant la femelle puis l’attire et l’enlace sous le nid. La femelle l’aide à recueillir les œufs pour les coller entre les bulles du nid dès qu’elle sort de la torpeur qui suit l’accouplement.

Aménagement de l’aquarium

  • 50 l pour un couple
  • Décor composé de racines de tourbières et de plantation dense
  • Température de 25 à 30 °C
  • Dureté de 13 à 16 °F
  • pH de 6,8 à 7

Combattant émeraude (Betta smaragdina)

On trouve plus difficilement en magasin cette espèce. Il est vrai qu’il est plus difficile de le maintenir en captivité.
Cette une espèce assez timide qui a besoin d’un aquarium calme avec des colocataires comme le Barbus cerise (Puntius titteya , anciennement Barbus titteya) ou un couple de gourami miel (Colisa chuna).

Le décor doit être principalement composé de plantes du genre Cryptocoryne et de Ricia fluitans.

Betta smaragdina

Betta smaragdina (Site de l'auteur)

 

Vous pouvez placer dans un coin de l’aquarium une demi-noix de coco afin que le mâle puisse s’y installer.
Les mâles sont assez agressifs entre eux et défendent leur territoire.

Pour la reproduction, il vaut mieux installer le couple dans un autre aquarium.

Aménagement de l’aquarium

  • 50 l pour un couple
  • Température de 24 à 28 °C
  • Dureté de 8 à 15 °F
  • pH de 6,5 à 6,8

Classification: Animalia. Chordata. Actinopterygii. Perciformes. Osphronemidae. Macropodinae. Betta

V.Battaglia (11.10.2005). M.à.J 01.2008

Références

G.Sandford. Le guide de l'aquarium d'eau douce tropical. Delachaux & Niestle 1999
G.Sandford. L'aquarium tropical d'eau douce : Aménagement, plantes et poissons. Editions du Jour 2003
G Parisse. Grand livre de l'aquarium tropical d'eau douce et marin. De Vecchi 2004
Le Combattant et Autres Bettas. Animalia 2008

< Poissons