Home

Pic noir

Les pics sont devenus célèbres grâce au personnage de dessin animé Woody woodpecker. Woodpecker signifie « pic » en anglais.

A l’origine, le pic noir (Dryocopus martius) vivait dans de grandes forêts de feuillus pourvues de nombreux arbres pourris ou morts.
Aujourd’hui, le pic noir est souvent considéré comme un destructeur d’arbres. Il est vrai que la diminution de son habitat en Europe oblige les populations de pics à se rassembler dans les grands massifs forestiers encore intacts.
Pourtant, selon les spécialistes, le pic noir est loin d’être nuisible. Cet oiseau, comme tous les membres de la famille des pics, participe à l’équilibre écologique.
En Amérique du Nord, le parent du pic noir est le pic chevelu, également appelé grand pic (Dryocopus pileatus).

Portrait de Dryocopus martius

Tous les pics tambourinent avec force l’écorce des arbres de leur bec pointu. Il émet un « kli-a » bruyant ainsi qu’un « kri-kri-kri » et un « tchoc-tchoc ».
On dit que le pic noir « piquasse ».

Cri du Pic noir

Le pic noir est facilement reconnaissable à sa calotte rouge vif qui tranche avec son pelage noir.
Chez la femelle, seules les plumes de la nuque sont rouges.

Dryocopus martius . Pic noir

Pic noir. © dinosoria.com

Le pic noir est un véritable acrobate qui grimpe avec agilité le long des troncs d’arbres. Il est aidé en cela grâce à ses robustes pattes et sa longue queue qui lui sert d’appui.
Sédentaire, le pic noir est totalement dépendant des forêts. Les arbres lui servent d’habitat mais également de nourriture.

Pic noir

By Arudhio

Le continent européen rassemble la majorité des populations mais on le trouve également en Asie.

Grâce au dessin animé, tout le monde connaît le tambourinement particulier que fait le pic noir quand il martèle un tronc d’arbre. Cette bruyante occupation signale sa présence aux autres congénères qui savent que le territoire est déjà occupé.

Woody Woodpecker qui a rendu les pics célèbres

Pourquoi le pic noir martèle t-il ainsi l’écorce des arbres ? Il y creuse tout simplement son nid, une petite loge ovale et large d’environ 9 cm.
De plus, amateur d’insectes, il se régale des coléoptères qui vivent sous l’écorce ainsi que de fourmis. Il consomme donc de grandes quantités d’insectes xylophages (qui consomment du bois) ce qui équilibre la vie forestière.
En Europe, l’espèce est protégée.

Le pic noir se nourrit également au sol de baies, de fruits et de graines de conifères.

Dimensions : 40 à 47 cm de long pour 250 à 370 g

Distribution : Europe (sauf Grande-Bretagne et Espagne) ; Russie ; Scandinavie ; Asie notamment Japon

Il existe trois sous-espèces de pics noirs :

Dryocopus martius martius (France, Scandinavie, Japon)
Dryocopus martius pinetorum (sud et centre de l'Europe au nord de l'Iran)
Dryocopus martius khamensis (ouest de la Chine)

La reproduction du pic noir

Solitaire en temps normal, les couples se forment au moment de la reproduction.

La femelle niche au creux d’un tronc d’arbre. La loge est tapissée de copeaux pour accueillir la ponte de 3 à 5 œufs.
Il n’y a qu’une seule ponte annuelle entre avril et mai.

Dryocopus martius . Pic noir

Dryocopus martius . Pic noir. © dinosoria.com

Les œufs sont couvés par les deux parents pendant deux semaines. Les parents nourrissent les oisillons d’aliments régurgités.
Les jeunes quittent le nid au bout de huit semaines. Leur espérance de vie est d’environ 11 ans.

Le Grand Pic ou Pic chevelu

Lui aussi vit dans de grandes étendues boisées en Amérique du Nord. Son mode de vie est très semblable à celui du pic noir.
Il se nourrit essentiellement d’insectes qu’il attrape au sol en en creusant des cavités dans les arbres.

Grand Pic

Dryocopus pileatus. By Noël Lee

Le mâle porte une belle huppe rouge, une calotte rouge et une moustache de même couleur. La femelle possède une moustache noire.

Grand Pic. Dryocopus pileatus

By Toddkoym

Sédentaire, le pic chevelu vit en couple. La reproduction de cette espèce est identique à celle du pic noir.

Distribution : Ouest du Canada et Louisiane aux Etats-Unis

Classification: Animalia. Chordata. Aves. Piciformes. Picidae. Dryocopus

V.Battaglia (14.04.2007)

Références principales et Crédit photographique

Peter Hayman. Encyclopédie des oiseaux de France et d'Europe. Flammarion 2003
Guilhem Lesaffre. Le Manuel d'ornithologie. Delachaux et Niestlé 2000
Encyclopédie des oiseaux du monde. Sous la direction de Sélection du Reader's Digest.1991
Oiseaux, éditions Proxima.2006

Toutes les photos, sauf mention contraire, étaient sous Licence creative commons Attribution-Non Commercial-No Derivs 3.0 Unported au moment de la mise en ligne de ce dossier et proviennent du site FlickR

< Oiseaux