Home

Phoque barbu

D’un naturel curieux, le phoque barbu (Erignathus barbatus) se laisse facilement approcher par l’homme. Ce phoque se caractérise par une petite tête ornée d’importantes vibrisses. Celles-ci sont primordiales lorsqu’il recherche sa nourriture.

Les longues vibrisses du phoque barbu lui permettent de localiser ses proies dans les fonds de faible profondeur où il traque habituellement crabes et mollusques, dont il aspire le contenu. Son menu est également composé de crevettes et de bivalves.

Phoque barbu

Erignathus barbatus. By Johotravels. (CC BY-NC-ND 3.0)

D'autre part, il a été observé que le phoque, comme le dauphin, émet des "clics" de haute fréquence et cela seulement quand il est immergé et plonge en eau profonde.

On pense donc qu'il utilise également un système de sonar pour repérer sa nourriture. Les vibrisses et les "clics" , outre leur rôle capital pour la chasse, aident également les phoques à se repérer lorsqu'ils sont en immersion sous la glace.

phoque barbu

Phoque barbu. By Alastair Rae . (CC BY-NC-ND 3.0)

Le phoque barbu est un solitaire en dehors des périodes de reproduction. Il affectionne les glaces flottantes.

La population est répartie sur le pourtour de l’océan glacial Arctique jusqu’à Terre-Neuve dans l’Atlantique, et jusqu’au nord du Japon, dans le Pacifique.

Le phoque barbu est le plus gros des phoques après l’éléphant de mer. Son poids varie de 210 à 360 kg.

Fréquentant à peu près les mêmes zones que le phoque marbré, il se mêle volontiers aux petits groupes de ses cousins.

phoque barbu

Phoque barbu. By Chrissmallwood . (CC BY-NC-ND 3.0)

En hiver, il vit sous la glace comme le phoque marbré et entretient aussi des trous permanents qui lui permettent de respirer.

Son principal prédateur est l'ours polaire.

D’un caractère plutôt casanier, il n’entreprend pas de grandes migrations.

La population mondiale est assez stable. Elle est estimée à environ 500 000 individus. Le phoque barbu, comme tous les autres phoques, est victime de la pollution et du traffic maritime. De plus, cette espèce rentre en compétition avec l'Homme dans certaines zones de pêche.

Classification: Animalia. Vertebrata. Mammalia. Carnivora. Caniformia. Phocidae. Erignathus

V.Battaglia (01.01.2006)

Découvrir les autres espèces de phoques

Références

Mammifères marins. Proxima 2001 . Larousse des Animaux. Larousse 2006. Les phoques. Collection Marshall Cavendish 1994

< Mammifères marins