Home

Préhistoire < Mammifères préhistoriques < Ursus spelaeus

Ours des cavernes

Ursus spelaeus vivait en Europe au Pléistocène. Il s'est éteint il y a environ 12 000 ans, à la fin du dernier stade glaciaire.

L’ours des cavernes est connu grâce aux milliers de squelettes conservés dans les grottes européennes. Les fossiles ont été mis au jour en Europe de l'Est, en Europe du Nord et en Europe du Sud et particulièrement dans les régions montagneuses.

L’ours des cavernes : un trogloxène

Un trogloxène est un animal qui vit habituellement dans une caverne mais qui doit en sortir pour trouver sa nourriture. La chauve-souris est un trogloxène.

L’ours des cavernes est le plus gros animal qui avait fait du monde souterrain son habitat. Il affectionnait particulièrement les zones montagneuses de basse et moyenne altitude.

On a pu apprendre, grâce aux nombreux fossiles, une profusion de détails sur les moeurs de cet animal.

Ours des cavernes

Crâne d'Ursus spelaeus . By Jim Linwood . (Museum, Dorchester)

La découverte d’ossements d’oursons à côté d’ours adultes démontre que les cavernes étaient un lieu de résidence habituel. Elles ne servaient pas uniquement à hiberner.
Les petits naissaient dans les grottes.

Ces petits aimaient apparemment s’amuser. Dans la grotte du Tuc d’Audoubert (Ariège), ils faisaient du toboggan en se laissant glisser sur une pente argileuse pour finir par un plongeon dans une mare.
On a retrouvé les traces de glissade et des restes de fourrure sur la piste de jeu.

Les parois des grottes où on a retrouvé des fossiles sont recouvertes de marques de griffes laissées par les animaux alors qu’ils cherchaient leur chemin dans l’obscurité.

Ursus spelaeus vivait en Europe au Pleistocène

Ursus spelaeus vivait en Europe au Pleistocène. By Museum de Toulouse

On a retrouvé jusqu’à 30 000 individus fossilisés dans la seule caverne de Mixinitz en Autriche. En Roumanie, ce sont 140 squelettes qui ont été découverts en 1983 dans la grotte Pestera Ursilor ou grotte des ours.

Mais, contrairement à ce que certains paléontologues ont cru pendant longtemps, il ne s'agissait pas d'énormes populations vivant sur un même territoire. En réalité, ces ossements se sont accumulés durant une très longue période.

Portrait de l’ours des cavernes

Cet ours mesurait jusqu'à 3,50 m de long. Il avait à peu près la même taille que le grizzli actuel mais en plus massif. Son poitrail était proéminent et son front bombé. Son poids variait de 400 à 600 kg. Les mâles étaient beaucoup plus imposants que les femelles.

Ours des cavernes

Ursus spelaeus a côtoyé l'Homme de Neandertal. (Museum de Grenoble). © dinosoria.com

Ses larges mâchoires inférieures laissaient beaucoup de place aux muscles masticateurs qui actionnaient les grosses molaires broyeuses.

Bien que les ours appartiennent à l’ordre des carnivores, les espèces actuelles sont omnivores. Seul l’ours polaire est exclusivement carnivore du fait de son environnement.

Ursus spelaeus

L’ours des cavernes est le plus gros animal qui avait fait des grottes son habitat. By Ryan Somma

L’étude des dents d’Ursus spelaeus prouve qu’il était omnivore avec une large tendance végétarienne. Ses grosses dents plates étaient bien adaptées pour broyer les végétaux.

L'espèce la plus proche actuelle est l'ours brun. D’après des analyses sur l’ADN effectuées en 2005, le dernier ancêtre commun à l’ours des cavernes et à l’ours brun vivait il y a environ 1,6 million d’années.

V.Battaglia (12.2003). M.à.J 11.2009

Hyène des cavernes

Références principales

Dougal Dixon. The Age of Mammals (Prehistoric World) 2006
Tim Haines and Paul Chambers. The Complete Guide to Prehistoric Life 2007
Genomic Sequencing of Pleistocene Cave Bears

< Mammifères préhistoriques