Home

Préhistoire < Dinosaures < Morphologie < Dinosaures et oiseaux

Les Oiseaux descendent-ils des Dinosaures ?

L'hypothèse la plus courante aujourd'hui veut que les oiseaux descendent d'un groupe de dinosaures, les théropodes. Comment s'imaginer que nos pinsons descendent de ces terribles carnivores ?

Un des plus anciens « oiseaux » est Archæopteryx « aile ancienne » , qui vivait il y a 150 millions d'années. II possédait des dents et une longue queue, comme un reptile, mais aussi des plumes. Son sternum (os où sont attachés les muscles qui permettent de voler) était étroit, aussi Archæopteryx était-il sans doute plus apte à planer qu'à voler. Le premier fossile fut découvert en Allemagne en 1855 et on pensa alors qu'il s'agissait d'un dinosaure volant, un ptérodactyle.

La mise au jour d'un second spécimen en 1861 permit de l'identifier comme un animal de transition entre les dinosaures et les oiseaux. Si importante que soit cette découverte, l'archéoptéryx n'est qu'un des maillons de la chaîne de l'évolution.

Questions à résoudre

Jusqu'aux années 1970, on prenait plutôt les oiseaux pour les descendants de reptiles non dinosauriens, comme les crocodiles. Aujourd'hui, la question est de savoir quels dinosaures sont les ancêtres des oiseaux.

Comparatif oiseau et dinosaure

Comparaison d'un Loriot et d'un fossile de confuciusornis; le plus ancien oiseau à avoir possédé un bec sans dents

De nombreux autres points restent à élucider:

  • Quel était le rôle primitif des plumes ?
  • Comment s'est effectué le passage d'animaux à sang froid comme les dinosaures ( mais étaient-ils à sang froid ? ) à des êtres à sang chaud comme les oiseaux ?
  • Certains groupes d'oiseaux ont-ils survécu à l'extinction des dinosaures ?

Caudipteryx qui ressemble à un grand pigeon est sans aucun doute un dinosaure. Il fait partie de la famille des théropodes. Sa morphologie démontre qu'il était agile et agressif.

Caudipteryx

Caudipteryx. © dinosoria.com

Confirmation de la théorie

Les paléontologues pensent depuis longtemps que les oiseaux possèdent une filiation avec les théropodes carnivores.
Mary Schweitzer, de Université de Caroline du Nord (Etats-Unis), apporte un nouvel élément en faveur de cette origine des oiseaux. Elle a mis en évidence dans le fémur d’un tyrannosaure l’existence d’un tissu osseux très particulier, appelé «os médullaire», actuellement présent uniquement chez les femelles d’oiseaux. Ainsi, cette structure spéciale aurait été conservée des dinosaures aux oiseaux.

Archaeopteryx

Archaeopteryx. © dinosoria.com

La scientifique a réalisé des coupes histologiques de ce tissu chez Tyrannosaurus et chez deux espèces d’oiseaux actuels (autruche et émeu), montrant ainsi la grande similitude entre les tissus médullaires de ces trois espèces.

Tyrannosaurus

Illustration Tyrannosaurus Rex. © Benjamin Mulot

Ce tissu se dépose autour de la moelle dans les os longs des oiseaux femelles et constitue pour elles une réserve de calcium. Quand dans l’oviducte de l’oiseau un œuf se développe, ce tissu est dégradé et son calcium va former la coquille de l’œuf en cours de dépôt.

Ce tissu permettra peut-être d’établir une méthode de détermination du sexe des fossiles de dinosaures. Cependant, cette méthode est loin d’être évidente sur des fossiles aussi anciens comme le précise Armand de Ricqlès, spécialiste en paléohistologie, professeur au Collège de France :

«Malheureusement l’«os médullaire» est très rarement conservé lors de la fossilisation. De plus il n’est présent que chez la femelle adulte en phase de reproduction et à certains moments de son cycle».

V. Battaglia (05.2003). M.à.J 06.2005

Archaeopteryx

< Planète Dinosaure